Rencontrez des vaillants bénévoles Croix-Rouge

L’année 2020 a été marquée par la pandémie de COVID‑19, qui a durement frappé de nombreuses personnes et bouleversé notre vie à tous. Plutôt que de présenter notre traditionnel palmarès des billets les plus consultés de l’année, nous tenons à souligner l’apport exceptionnel de ceux et celles qui ont soutenu les gens dans le besoin pendant cette période particulièrement éprouvante. Malgré les problèmes qui pesaient sur leur propre quotidien, ces bénévoles n’ont pas hésité à aider leur prochain.
 

Quand j’étais jeune et que j’avais peur de ce je voyais aux nouvelles, ma mère me disait : « Si tu regardes bien, tu verras toujours quelqu’un qui vient en aide aux autres. » – Fred Rogers


Comme l’expliquait Fred Rogers, célèbre animateur d’émission pour enfants, il y aura toujours des gens qui se mobiliseront pour offrir leur aide dans les moments difficiles. Dans cet esprit, nous vous invitons à découvrir l’histoire de dix êtres d’exception qui se sont démarqués par leur dévouement cette année.
 

Bavleen KaurQuand Bavleen Kaur a quitté l’Inde pour s’installer à Winnipeg, elle a décidé de s’impliquer dans sa nouvelle ville en faisant du bénévolat. Elle s’est inscrite au programme SmartStart de la Croix‑Rouge canadienne, qui offre des ateliers sur la prévention des traumatismes aux nouveaux arrivants au Canada.

Par un heureux hasard, elle a pu mettre ses nouvelles connaissances en pratique presque immédiatement! Le jour même où elle assistait à une présentation du programme, elle aperçut un homme inconscient dans un arrêt d’autobus.

Découvrez comment elle aide d’autres nouveaux arrivants : Une bénévole de Winnipeg partage son expérience du programme SmartStart
 

Pierre PaquetPierre Paquet est bénévole en intervention d’urgence pour la Croix‑Rouge depuis octobre 2019. Son aide est requise lors de sinistres comme des incendies résidentiels, lors de situations d’urgence de plus grande envergure comme des inondations ou lors de différentes activités humanitaires où la force bénévole de la Croix‑Rouge est mobilisée.

« Chaque jour est différent sur le terrain. Mais un aspect ne change pas, et c’est ce que j’apprécie le plus de mon bénévolat : avoir un impact positif pour les gens dans le besoin. »
Lisez son histoire pour connaître le reste de sa pensée : Le bénévole Pierre Paquet en première ligne durant la COVID‑19
 

Joshua MakarovJoshua Makarov étudiait à l’université lorsqu’il a décidé de redonner à sa collectivité en devenant bénévole à la Croix‑Rouge canadienne.

« La Croix‑Rouge est un organisme international qui aide énormément de gens dans toutes sortes de situations, y compris dans les pays où vivent des membres de ma famille. Je pense qu’en répondant aux catastrophes par l’entremise de la Croix‑Rouge, je contribue à la santé et à l’esprit de solidarité de ma région. »

Voici son histoire : En ses propres mots : ce qui motive un jeune bénévole à s’impliquer à la Croix‑Rouge
 


Jean‑Anne BookerQuand la COVID‑19 a entraîné la fermeture du pays, Jean‑Anne Booker s’est demandé quel effet aurait le confinement sur son travail bénévole à la Croix‑Rouge canadienne. Après tout, les catastrophes n’attendent pas la fin d’une pandémie pour frapper!

Mais la Croix‑Rouge s’est vite adaptée pour continuer d’aider les personnes dans le besoin, et, contre toute attente, Jean-Anne a vécu l’un de ses étés les plus occupés depuis ses débuts comme bénévole pour la Croix‑Rouge il y a quatre ans.

Lisez son histoire : Faire du bénévolat tout l’été… de chez soi!
 


Al StickneyAu début de la pandémie, les passagers des navires de croisière ont été mis en quarantaine pendant 14 jours à la base des Forces canadiennes de Trenton, en Ontario.

C’est là qu’Al Stickney a pu voir par lui-même la Croix‑Rouge en action.

D’une croisière sur l’océan Pacifique à une quarantaine sur une base militaire canadienne, la pandémie de COVID‑19 en aura fait voir de toutes les couleurs à ce résident de Saskatoon, qui a terminé cet étrange périple en enfilant un dossard de bénévole de la Croix‑Rouge canadienne.

Un homme de Saskatoon devient bénévole après son expérience en quarantaine
 


AdèlePendant que pandémie bat son plein, des bénévoles de la Croix‑Rouge canadienne sont à pied d’œuvre dans leur collectivité pour venir en aide aux plus vulnérables. En partenariat avec le groupe de travail en soutien aux personnes vulnérables mis sur pied par la Ville d’Ottawa en réponse à la COVID‑19, des bénévoles dûment formés se sont déplacés dans plusieurs quartiers d’Ottawa afin de vérifier que les résidents ne manquaient de rien.

Luc et Adèle, deux bénévoles de la Croix‑Rouge canadienne, effectuent des visites amicales à Ottawa et tournent une vidéo qu’ils partagent dans l’article Des bénévoles de la Croix‑Rouge à Ottawa font des visites amicales pendant la pandémie.
 

Sandra ChristieSandra Christie d’Halifax fait du bénévolat pour la Croix‑Rouge canadienne depuis quatre ans. Forte de son expérience d’infirmière autorisée, elle dirige une équipe du programme Bien-être et environnements sécuritaires, qui offre du soutien à distance aux personnes qui se sentent isolées ou anxieuses ou qui ont besoin d’une aide particulière pour composer avec les problèmes qu’engendre la COVID‑19.

« Certaines personnes avaient besoin de parler à quelqu’un en raison de leur solitude, et quelques-unes avaient besoin de références vers des ressources en santé mentale ou vers d’autres ressources », explique Sandra.

Lisez son histoire : Une bénévole de la Nouvelle-Écosse au service des citoyens en temps de pandémie de COVID‑19.
 
 

Gwen SchickAfin de donner au suivant après son départ à la retraite, Gwen Schick a commencé à faire du bénévolat auprès de la Croix‑Rouge canadienne, plus particulièrement dans le programme d’appels amicaux de Saskatchewan. En cette période de pandémie, le programme d’appels amicaux reste un service essentiel et joue un rôle primordial pour aider les personnes âgées à surmonter l’isolement physique et social.

« La durée de l’appel n’a pas d’importance. Même les petites conversations comptent pour beaucoup. Parfois ça ne dure que quelques minutes, mais ça a une grande valeur. J’adore ça. Vraiment. »

Pour en savoir davantage, lisez Des appels amicaux qui mettent du baume au cœur.
 
 
Merci à tous nos bénévoles qui se dévouent au bien-être d’autrui.


Sur le même sujet :
comments powered by Disqus

Abonnez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous pour obtenir des conseils de sécurité, des histoires du terrain et des informations sur la façon de vous engager auprès de la Croix-Rouge canadienne.

Archives