Conseils pour faire face à la solitude

Vous vous sentez seul(e)? Rien de plus normal – c’est le cas de bien des gens ces temps-ci.
Une femme assise de dos devant l'océan au coucher de soleil avec plusieurs chaises vides à côté d'elle.
L’an dernier, nous avons fait appel à la firme de sondage Léger afin de mener une étude sur les conséquences psychologiques et sociales de la COVID-19 chez les Canadiens. Selon les résultats de l’étude, près d’un tiers des personnes âgées de 65 ans et plus vivant seules et ayant une santé fragile ou mauvaise ont ressenti de la solitude fréquemment ou quotidiennement. L’étude a aussi révélé que les jeunes adultes étaient plus vulnérables face à la solitude.

Heureusement, vous pouvez agir concrètement pour déjouer la solitude. Voici quatre conseils à mettre en pratique pour votre bien ou celui d’autrui.
 
FAITES APPEL À VOS AMIS
 Une femme d'origine asiatique avec un chandail beige et des lunettes rouges sourit et envoie la main à la caméra sur son ordinateur avec son chien à côté d'elle.
Cela peut sembler évident, mais les gens ont souvent l'impression de devoir lutter seuls contre la solitude.
 
Vous n'avez pas besoin d'attendre que les autres prennent contact avec vous - essayez plutôt de les contacter vous-même. Si un ami vous manque, il y a de fortes chances que vous lui manquiez aussi.

Et pourquoi ne pas réfléchir aux personnes dans votre vie et trouver des idées pour mieux vous rapprocher d'elles ?

ÉLARGISSEZ VOTRE CERCLE DE CONNAISSANCES
 
Rencontrer de nouvelles personnes peut également aider à soulager la solitude. Sauf qu’en pleine pandémie, c’est plus facile à dire qu’à faire!

Pensez à des activités ou des passe-temps que vous aimez ou auxquels vous aimeriez vous adonner. En commençant à les pratiquer, il y a de fortes chances que vous rencontriez des personnes ayant les mêmes intérêts que vous. S’il est impossible de vous initier à un nouveau passe-temps en personne pour le moment, vous pourriez vous tourner vers des activités en ligne (site en anglais seulement proposant des activités partout en province) telles qu'un groupe de jeux virtuels, des cours de langue ou même un club de lecture.

Le bénévolat auprès d'une organisation caritative (y compris la Croix-Rouge) est un excellent moyen d'élargir votre cercle. La Croix-Rouge canadienne propose également des possibilités de bénévolat virtuels pour ceux qui veulent aider depuis chez eux.
 
DEMANDEZ DE L’AIDE
 
Si vous luttez contre la solitude, n’hésitez pas à demander de l’aide.

Il existe tout un éventail de services d’assistance et il est judicieux de commencer par se rapprocher d’un professionnel de la santé ou d’un centre communautaire.
 
De plus, la Croix-Rouge dispose de ressources qui vous aideront à assurer votre bien-être mental; nous vous encourageons à les consulter. 
 
Si vous habitez dans les provinces de l’Atlantique, en Ontario, au Québec, en Alberta et en Saskatchewan, vous pourriez peut-être vous prévaloir des services du programme d’appels amicaux.
 
AIDEZ LES AUTRES

Enfin, veillez à prendre des nouvelles des personnes qui pourraient se sentir seules en ce moment.
 
Tout le monde peut éprouver de la solitude, mais des changements de vie importants nous rendent plus vulnérables à cet état, comme le fait de devenir parent, une perte d'emploi, un deuil ou un déménagement.

Les personnes qui ne parlent pas bien notre langue, qui sont aux prises avec des problèmes de santé ou qui ne peuvent se déplacer risquent d’autant plus de souffrir de solitude. Il est donc important de veiller sur elles.
 
Continuons à veiller les uns sur les autres, à nous protéger et à rester en bonne santé.
 
 
Sur le même sujet :
comments powered by Disqus