Un programme d’appels amicaux qui rapproche les Canadiens

Par Shaylyn MacAulay

La solitude est un état profond et complexe. Un simple coup de téléphone pourrait-il aider à y remédier? Évidemment, un seul appel n’est pas suffisant. Mais de nombreux Canadiens isolés ont pu constater que leur sentiment de solitude s’était estompé grâce à des appels hebdomadaires. Pour eux, le programme d’appels amicaux de la Croix-Rouge canadienne présente une belle occasion de discuter et de nouer de nouvelles amitiés fondées sur le respect mutuel.

Dans le cadre de ce programme, des bénévoles spécialement formés appellent chaque semaine des personnes isolées pour leur fournir du soutien, de l’accompagnement et des références vers des ressources communautaires. « Ces appels me tiennent compagnie et je les attends avec impatience chaque semaine », nous dit Ruth, une participante du programme. « Nos conversations mettent toujours du soleil dans ma journée. »
thé et téléphone portable
Depuis le début de la pandémie de COVID-19, on constate une forte croissance des besoins en matière de soutien psychosocial, puisqu’une bonne partie de la population est soudainement privée de ses interactions quotidiennes. L’isolement et la solitude peuvent nuire considérablement à la santé physique et mentale et entraîner des pertes de mémoire, de l’anxiété et un sentiment de désespoir.

Grâce à une généreuse contribution financière de 950 000 $ offerte par Bell Canada, la Croix-Rouge canadienne a été en mesure d’élargir la portée de son programme afin de joindre encore plus de gens vulnérables. 

Lorsque les bénévoles du programme appellent les bénéficiaires, ce n’est pas seulement pour les saluer. Ils prennent le temps d’établir une véritable connexion avec eux et de leur offrir un espace sécuritaire pour exprimer leurs angoisses et leurs frustrations, mais aussi pour discuter de ce qui les rend heureux.

« La bénévole qui m’appelait chaque semaine prenait le temps de m’écouter, elle ne faisait pas que me dire bonjour », explique Bonnie, une autre participante. « Elle avait tellement une belle énergie dans la voix, ça me remontait le moral et ça chassait le brouillard. Je suis très reconnaissante envers la Croix-Rouge d’avoir créé ce programme. »

Les bénévoles sont également formés pour diriger les bénéficiaires vers des ressources complémentaires pouvant leur donner un coup de main, comme les banques alimentaires et d’autres services de soutien communautaire.

Après avoir été référé au programme et jumelé à un bénévole, un des bénéficiaires du programme de sécurité alimentaire de la Croix-Rouge a pu constater à quel point les appels amicaux lui étaient bénéfiques : « J’étais très heureux d’avoir accès à ce service, car je n’ai pas de famille ici. On m’a démontré beaucoup d’empathie et de compassion à chaque appel et ça pour moi, ça vaut de l’or. »

Puisque les mesures d’isolement font partie de notre réalité actuelle, les occasions d’accompagnement et de discussion ne pourront que gagner en importance. La journée Bell cause pour la cause, qui s’est tenue le 28 janvier 2021, est un excellent rappel de prendre des nouvelles de notre entourage afin d’avoir un impact positif en santé mentale.

Grâce au soutien de Bell Canada, le programme d’appels amicaux de la Croix-Rouge canadienne est désormais offert dans les provinces de l’Atlantique, en Ontario et au Québec. La Croix-Rouge fournit également des services similaires en Alberta et en Saskatchewan. Vous aimeriez être bénévole pour notre programme d’appels amicaux? Postulez dès aujourd’hui!

Pour en apprendre davantage sur le programme d’appels amicaux de votre région, veuillez communiquer avec votre bureau local de la Croix-Rouge.


Articles connexes :
comments powered by Disqus