Le programme d’appels amicaux, un baume au cœur pour une aînée dans le deuil

AVERTISSEMENT : Cette histoire mentionne un décès par suicide. Si vous ou l’un de vos proches avez des pensées suicidaires, vous pouvez obtenir de l’aide en tout temps en appelant le service de prévention du suicide de Services de crises du Canada au 1 833 456-4566.
 
Ayden Walter est une infirmière autorisée. Elle venait de s’installer à Regina et cherchait un moyen de s’intégrer dans sa nouvelle communauté lorsqu’elle a découvert le programme d’appels amicaux sur le site de la Croix-Rouge canadienne (site en anglais seulement). 
 infirmière
« C’était exactement ce que j’avais en tête; je cherchais comment me rendre utile ». 
 
Bonnie Kell est une maîtresse de poste à la retraite. Elle vit à Kennedy, un village de la Saskatchewan qui compte 216 âmes seulement. Amatrice de jardinage, Bonnie aime s’occuper de son petit-fils et s’adonner à la chasse avec son père, son fils Dave et son mari Bill.
 
Bill était un mécanicien de machinerie lourde qui avait la réputation d’être né avec une clé à molette dans les mains. Après avoir souffert de problèmes de santé chroniques pendant plusieurs années, « Bill s’est enlevé la vie, raconte Bonnie. Cela a été très traumatisant ».
 
Après la mort de son mari, Bonnie s’est sentie seule et isolée.
 
« J’ai dû m’occuper de mon mari pendant sa maladie et j’ai perdu beaucoup d’amis, car je n’avais pas de temps à leur consacrer, explique Bonnie. L’un des défis que l’on rencontre en vivant dans un petit village, c’est l’isolement puisque l’on ne peut parler à personne. Les gens ne posent pas de questions et s’imaginent que tout va bien. Je pouvais me confier à mon fils qui vivait la même chose, mais en même temps je ne voulais pas saper le moral de ma famille ».
 
Bonnie a découvert le programme d’appels amicaux et elle a été jumelée à Ayden.
 
« Ayden, c’est cette une amie qui m’a tendu la main et qui prenait son rôle très à cœur, indique Bonnie. Sa voix, pleine d’énergie, réussissait à me sortir de l’abîme de chagrin dans lequel j’étais plongée. Je tiens à saluer la Croix-Rouge qui offre ce programme ».
 
Le programme d’appels amicaux établit un jumelage entre des bénévoles dûment formés et des personnes âgées isolées afin que ces dernières puissent bénéficier d’appels hebdomadaires et recevoir du soutien, de la compagnie et un accompagnement vers des ressources communautaires.
 
Ayden se souvient de ces premiers appels. « J’ai fait la connaissance de Bonnie peu de temps après la mort soudaine de son mari. Lors de nos appels, elle me parlait de tous les beaux moments passés avec Bill. Cela faisait partie de son processus de deuil ».
 
Cela fait un an que Bonnie et Ayden échangent chaque semaine.
 femme avec une fleur
« Ce que j’ai le plus apprécié, c’est de voir Bonnie se transformer et trouver une force intérieure qui lui a permis de refaire sa vie après la disparition de son partenaire de longue date, déclare Ayden. D’une manière générale, le but des appels est d’offrir et de recevoir du soutien. Cela fait plaisir de savoir qu’il y a quelqu’un qui pense à votre bien-être et qui est là si vous avez besoin de parler. Cela vaut autant pour Bonnie que pour moi, puisque Bonnie s’intéresse également à ma vie. »
 
« Cela m’a pris du temps de m’ouvrir, déclare Bonnie. Ayden a fait preuve d’une grande patience en respectant mon souhait de m’exprimer ou de ne pas m’exprimer. Ma grand-mère disait souvent que trouver sa voix prend du temps. »
 
Apprenez-en davantage sur le programme d’appels amicaux de la Croix-Rouge en Saskatchewan. Si vous êtes en situation d’isolement ou si vous connaissez une personne âgée qui pourrait bénéficier du programme, veuillez remplir et soumettre ce formulaire en ligne.
 
Si vous ou une personne que vous connaissez avez des idées suicidaires, vous pouvez obtenir de l’aide auprès du Service de prévention du suicide de Services de crises du Canada en composant le 1 833 456-4566, 24 heures par jour, ou par messagerie texte au 45645, de 16 h à minuit (HNE). Vous pouvez également trouver d’autres ressources sur le site www.crisisservicescanada.ca/fr/. Si une personne est en danger, composez le 911.
 

Articles connexes:
comments powered by Disqus

Abonnez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous pour obtenir des conseils de sécurité, des histoires du terrain et des informations sur la façon de vous engager auprès de la Croix-Rouge canadienne.

Archives