Aller au contenu
 

La santé mentale au temps de la COVID-19

La question que je m’apprête à vous poser vous semblera sans doute banale, mais je vous invite à y réfléchir sérieusement : comment allez-vous? Les derniers temps ont été éprouvants pour plusieurs, et tout indique que cette période stressante n’est pas terminée. Heureusement, nous sommes nombreux à tout mettre en œuvre pour rester en bonne santé physique, et il est primordial d’en faire autant pour notre santé mentale. Voici quelques conseils pour prendre soin de votre moral et de votre famille en cette période marquée par l’incertitude et l’isolement.

Dernièrement, avez-vous ressenti du désespoir en regardant le bulletin de nouvelles ou votre fil d’actualité sur les médias sociaux? C’est normal, dans ce genre de situation, d’éprouver du découragement, de la confusion, de la colère ou de l’inquiétude. Il arrive même de ne rien sentir du tout, si ce n’est qu’un vide émotionnel. En fait, le stress fait partie de la vie, mais s’il devient trop intense, il faut savoir en reconnaître les signes :

  • Troubles du sommeil
  • Tensions et douleurs musculaires
  • Difficulté à se concentrer
  • Colère
  • Sentiment de culpabilité
  • Tristesse
  • Maux de tête
  • Fixation sur l’actualité
  • Repli sur soi 

Hands holding teaLa pandémie que nous vivons actuellement est une situation exceptionnelle qui peut susciter de l’inquiétude, de la frustration et de l’anxiété. Par exemple, certaines personnes pourraient passer de longues heures à anticiper tous les scénarios possibles. Il est aussi normal d’éprouver de la déception en raison des plans de voyage et d’activités qui se retrouvent à l’eau. La clé est de faire preuve de patience envers soi-même et les autres, car digérer de telles émotions peut prendre du temps.

Au quotidien, rappelez-vous qu’il ne faut pas avaler tout rond ce qu’on voit sur les réseaux sociaux. Gare à l’épidémie de mésinformation! Si les nouvelles vous stressent, une pause des médias sociaux vous fera peut-être du bien.

Vous avez sûrement entendu parler de la distanciation sociale, une stratégie visant à prévenir la propagation de la COVID-19. Concrètement, cette mesure demande de maintenir une distance d’au moins deux mètres avec une autre personne et d’éviter les lieux publics. Si cette période de réclusion signifie que vous devrez mettre un frein aux petites soirées en famille ou entre amis, elle n’est pas nécessairement synonyme de solitude. Voici quelques conseils pour profiter de ce temps à vous : téléphonez à vos proches ou convenez d’un moment pour une discussion vidéo en ligne; essayez un nouveau loisir ou concentrez-vous sur une habileté que vous voulez améliorer depuis longtemps; allez prendre l’air, adoptez une routine; mangez sainement et buvez beaucoup d’eau.

N’oubliez pas que la situation actuelle peut s’avérer éprouvante pour nos tout-petits également. Soyez à l’affût des signes de stress intense chez vos enfants. Voici quelques conseils pour les aider à comprendre ce qu’ils vivent :

  • Encouragez vos enfants à s’ouvrir et à parler de leurs émotions. Écoutez-les. Soyez honnêtes avec eux : dites-leur que vous aussi vous ressentez de la tristesse, de la peur et de l’inquiétude, mais que vous allez vous en sortir ensemble.
  • Expliquez aux enfants la situation d’une façon franche et appropriée à leur âge.
  • Si vous n’avez pas réponse à leur question, dites-leur que vous vous informerez et que vous pourrez leur répondre plus tard.
  • Montrez aux enfants qu’ils peuvent avoir du contrôle sur certains aspects de leur vie, comme l’hygiène. Ensemble, pratiquez le lavage des mains rigoureux et expliquez-leur comment vous vous y prenez pour désinfecter leurs jouets et les surfaces.
  • Bougez en famille! Essayez le yoga ou les vidéos d’entraînement.

Nous traversons une période stressante, c’est vrai. Mais si vous êtes en proie à un stress intense, au désespoir, à l’anxiété ou à la dépression, n’hésitez pas à vous tourner vers un professionnel de la santé, un proche ou un organisme communautaire. Demander de l’aide est un signe de force.

Ressource utile : 
Stress, anxiété et déprime associés à la maladie à coronavirus COVID-19 (Gouvernement du Québec)

comments powered by Disqus