Aller au contenu
 

Comment traiter les bobos d’été (2e partie)

Quand l’été se pointe le bout du nez, bon nombre de parents encouragent leurs enfants à lâcher leurs manettes pour aller jouer dehors. Une fois à l’extérieur, les enfants courent, jouent, escaladent, pédalent, trottent, grimpent et peuvent aussi, malheureusement, s’accrocher, se cogner, s’érafler, tomber. Pas de panique! Pour chaque petit bobo, il y a un traitement, un onguent et un pansement pour soulager les petits et les grands.
 
Mieux vaut prévenir
L’idéal, c’est de prévenir les bobos avant qu’ils ne se produisent. Pour ce faire, il est primordial de faire une surveillance active et de bien équiper les enfants pour qu’ils puissent s’amuser en toute sécurité. Pour des conseils sur la prévention, lisez cet article. (Mettre le lien de l’article : La prévention des bobos d’été)
 
Premier conseil primordial
Gardez une trousse de secours à portée de la main à la maison, au chalet, dans la voiture, dans le bateau, au travail et dans les lieux de loisirs. Rangez-la dans un endroit sec et remplacez le contenu utilisé ou périmé régulièrement. Voici ce qu’une trousse de secours doit contenir.
 
Coupures et éraflures
  1. L’hémorragie est habituellement minime dans le cas de coupures et d’éraflures, mais si la plaie saigne abondamment, exercez une pression directe sur la plaie jusqu’à ce que l’hémorragie cesse.
  2. Si possible, rincez la plaie pendant 5 minutes à l’eau courante propre.
  3. Si vous disposez d’un onguent ou d’une crème antibiotique, il faut demander à la personne si elle est sensible à des antibiotiques comme la pénicilline. Si la réponse est non, suggérez à la personne d’appliquer un onguent sur la plaie.
  4. Couvrez la plaie à l’aide d’un pansement ou d’un bandage stérile antiadhésif.
  5. Assurez-vous que la personne sait qu’elle doit surveiller les signes d’infection au cours des prochains jours.
Perforations de la peau
  1. Si la plaie saigne, exercez une pression directe sur la plaie jusqu’à ce que l’hémorragie cesse.
  2. Quand le saignement est maîtrisé, lavez la plaie à grande eau. Si possible, rincez la plaie pendant 5 minutes à l’eau courante.
  3. Couvrez la plaie à l’aide d’un pansement ou d’un bandage stérile.
  4. Assurez-vous que la personne sait qu’elle doit surveiller les signes d’infection au cours des prochains jours.
Ecchymoses
  1. À l’aide de glace ou d’une autre source de froid, refroidissez la région blessée pour tenter de réduire la douleur et l’enflure. Placez du tissu, une serviette ou une compresse entre la source de froid et la peau pour réduire le risque de geler la peau.
  2. Appliquez la compresse froide sur l’ecchymose pendant 20 minutes, puis attendez de 20 à 30 minutes avant de la réappliquer. Continuez comme ça tant que la personne ressent de la douleur.
Échardes
  1. Saisissez doucement l’extrémité exposée de l’écharde avec des pinces, et retirez-la soigneusement.
  2. Rincez la zone touchée avec de l’eau et couvrez-la d’un bandage.
  3. Saignements de nez
  4. Demandez à la personne de s’asseoir en inclinant légèrement la tête vers l’avant et demandez-lui de se pincer les narines pendant 10 à 15 minutes. Si le saignement de nez a été causé par une blessure grave à la tête, ne pincez pas le nez.
  5. Quand vous aurez contrôlé les saignements, dites à la personne d’éviter de se frotter le nez, de se moucher ou d’introduire ses doigts dans son nez. Cela pourrait provoquer d’autres saignements.
Brûlures superficielles
  1. Freinez la progression de la brûlure en refroidissant la région touchée sous l’eau courante propre ou en plaçant la région atteinte dans un contenant ayant de l’eau propre pendant au moins 10 minutes. Vous pouvez utiliser une compresse propre, fraîche ou froide (mais pas glacée), comme solution de rechange.
Quand appeler les SMU/9-1-1
Parfois, vous ne serez pas certain s’il est nécessaire d’appeler les SMU. Afin de prendre cette décision, faites preuve de jugement en vous basant sur la situation. Suivez votre instinct. En cas de doute, appelez les secours. Si vous croyez qu’il y a une urgence, c’est probablement le cas, et vous devriez appeler les SMU/9-1-1 pour obtenir de l’aide professionnelle sans plus tarder.
 
Profitez de tous les plaisirs de l’été, en sécurité !
 
Articles connexes
Votre guide de sécurité pour l’été
Le secourisme pour aider nos petits sportifs
Sécurité à vélo
 
comments powered by Disqus