La rentrée déjà derrière nous, c’est la saison des sports pratiqués en milieu scolaire ou communautaire qui bat son plein : basket-ball, hockey mineur, etc.
 
En tant que parents ou entraîneurs, nous encourageons nos petits sportifs en les motivant à donner leur 110 %. Nous les félicitons en criant victoire avec eux et les consolons dans la défaite. Au-delà de notre rôle de supporter, nous pouvons aussi nous assurer que la pratique du sport préféré de nos enfants demeure agréable et sécuritaire.
 
Une formation en secourisme, des outils adaptés et la confiance en sa capacité à intervenir sont les meilleurs moyens pour aider les entraîneurs et les parents à agir rapidement en cas de blessure sur le terrain. En effet, savoir quoi faire et quand aller chercher de l’aide médicale peut réduire considérablement le temps de récupération après une blessure.
 
Qu’il s’agisse de saignements de nez, d’une entorse à la cheville ou d’un incident qui pourrait s’avérer beaucoup plus grave, comme une commotion ou des difficultés respiratoires, une formation en secourisme peut toujours aider à se sentir plus outillé et confiant en sa capacité à intervenir.  
 
Don Marentette, directeur des programmes de formation en secourisme de la Croix-Rouge canadienne, nous présente les mesures que peuvent prendre parents et entraîneurs pour soigner les blessures qui se produisent fréquemment au gymnase ou sur la glace.
 
« Non seulement est-il important d’avoir une trousse de premiers soins à portée de la main, mais également d’en vérifier son contenu régulièrement afin de la remplir au besoin et de vous rappeler ce qu’elle contient. Une formation en secourisme peut vous aider à acquérir des techniques qui vous permettront de poser une attelle ou une écharpe de façon adéquate. Vous pouvez aussi télécharger notre application pour avoir en tout temps au bout des doigts l’information nécessaire lorsqu’une urgence se présentera », conseille Don Marentette.
 
La trousse de premiers soins d’une équipe sportive doit être bien garnie : compresses de gaze, ruban adhésif, bandages triangulaires, gants, compresses froides instantanées, masque de réanimation, etc. Vous pouvez vous procurer une trousse complète au magasin en ligne de la Croix-Rouge canadienne.
 
Voici 10 conseils pour vous aider à soutenir votre équipe en tout temps :
  1. Assurez-vous de connaître l’emplacement du ou des DEA du centre sportif ou de l’école. L’usage d’un défibrillateur peut sauver la vie d’une personne en arrêt cardiaque, qu’il s’agisse d’un jeune en pleine action ou d’un spectateur. Communiquer l’endroit exact de l’appareil aux équipes de secours leur permet de gagner de précieuses minutes.  
  2. Vérifiez que les enfants aux prises avec de graves allergies ou de l’asthme ont leur auto-injecteur EpiPen et leur inhalateur à chaque partie ou pratique.  
  3. Faites preuve de prudence dans le cas d’une blessure à la tête. Ne laissez pas retourner sur le terrain un ou une jeune qui a reçu un coup à la tête et/ou qui présente des symptômes de commotion, comme des maux de tête, des étourdissements ou une perte de conscience. Allez chercher de l’aide médicale sans tarder.
  4. Encouragez les jeunes à se réchauffer avant l’effort physique et à s’étirer tranquillement après.
  5. Insistez pour que les athlètes en devenir portent l’équipement de protection adapté au sport pratiqué. Veillez à ce qu’il soit en bon état et bien ajusté. Remplacez immédiatement tout article fendu ou endommagé.
  6. Présentez les bienfaits d’une hydratation suffisante et d’une saine nutrition avant, pendant et après la partie. Ce conseil s’adresse également aux supporters!   
  7. Ne forcez personne à jouer en cas de blessure et portez attention à ce que les jeunes vous disent. Chaque individu est le mieux placé pour savoir ce dont son corps a besoin.
  8. Soyez un modèle pour les jeunes! Dans les gradins ou sur le terrain, le respect est toujours le grand gagnant.
  9. Restez à l’affût des signes d’anxiété et de dépression. La pratique d’un sport devrait être agréable! Il est important de veiller à la bonne santé, autant physique que mentale, des jeunes. Notre programme de premiers secours psychologiques peut vous aider à reconnaître rapidement les signes de stress et à établir des stratégies de mieux-être.
  10. Téléchargez gratuitement l’application de secourisme de la Croix-Rouge canadienne dans l’App Store et Google Play. Vous y trouverez des conseils pratiques sur une foule d’urgences médicales. Familiarisez-vous avec l’appli avant le prochain match!