Portrait d’une bénévole au cœur d’or

Après 45 ans d’implication comme bénévole à la Croix-Rouge canadienne, Gaétane Rioux démontre toujours autant d’empathie et d’écoute envers les sinistrés lorsqu’elle arrive sur les lieux d’un feu.
Que ce soit en 1975 ou en 2020, les personnes affectées par un sinistre vivent toutes des émotions fortes lorsque leur maison est la proie des flammes. Gaétane, et tous les autres bénévoles, est là pour offrir compassion et une épaule afin de les aider à traverser cette épreuve. Étant elle-même mère de plusieurs enfants, elle se reconnait à travers ces familles qui perdent tout du jour au lendemain.

Pour être un bon bénévole, il faut être prêt à donner de son temps, de jour comme de nuit. Plusieurs feux résidentiels se déclenchent durant la nuit; Gaétane a été réveillée d’innombrables fois pour offrir du réconfort à des familles qui vivent des moments incroyablement difficiles.

Les victimes d’incendies perdent non seulement leurs maisons et leurs biens matériels, mais avec le feu s’envole aussi des souvenirs que l’argent ne pourra jamais racheter. Après un tel drame, les familles éprouvées ont besoin d’être accompagnés par une bénévole comme Gaétane qui sait, par expérience, qu’il y a de la lumière au bout du tunnel. Elle a été témoin de la résilience de dizaines de familles qui se sont reconstruit un nouveau nid à la suite d’un incendie et sait comment être là pour les sinistrés afin qu’ils puissent, eux aussi, reconstruire leur vie.

Toutes ces années de bénévolat au sein de la Croix-Rouge ont permis à Gaétane de se bâtir une deuxième famille qui lui apporte beaucoup de richesse, d’entraide et de joie. Elle se sait entourée de gens qui ont tous le « cœur à la bonne place » et fait partie d’un groupe où tous sont accueillis à bras ouverts.

Cette famille adoptive lui rappelle la sienne : son père agriculteur qui donnait sans cesse aux moins fortunés, ses 11 enfants (dont elle est si fière) et ses petits enfants qui lui apportent énormément de bonheur.

Évidemment, l’implication d’une bénévole comme Gaétane ne peut pas passer inaperçue. En effet, son dévouement lui a valu le prix Hommage bénévolat Québec en 1999, puis l’Ordre de la Croix-Rouge en 2007 ainsi que l’Ordre de la Gaspésie en 2017.  Cette année, 45 ans après avoir joint les rangs de l’organisation, elle reçoit: un nouvel Ordre de la Croix-Rouge (la plus haute distinction au Canada), une distinction de Fidélité et deux reconnaissances de Service méritoire exceptionnel (la plus haute distinction de la province).

Au nom de tous tes collègues à la Croix-Rouge canadienne et de tous ceux que tu as aidés dans les moments les plus difficiles, nous te disons du fond du cœur : merci Gaétane!

L’histoire de Gaétane vous inspire? Cliquez ici pour vous impliquer comme bénévole
 

Articles connexes
comments powered by Disqus