Expéditions en milieu sauvage : planification et préparation

Par Jennifer Barnable, rédactrice principale de contenu numérique
 
Un homme blanc vêtu d’un t-shirt blanc, d’un short noir, de bottes de randonnée bleues et d’un sac à dos noir se tient devant un lac alpin dans les Rocheuses canadiennes.Le Canada est bien connu pour ses vastes et magnifiques étendues sauvages et pour l’esprit aventurier des personnes qui partent à sa découverte. Faire des expéditions dans les coins les plus reculés procure un certain goût du défi ainsi qu’un sentiment de satisfaction à l’idée de devoir compter uniquement sur ses propres forces et sur son instinct de survie lorsque l’on se trouve en pleine nature.
 
Toutefois, le fait de s’aventurer dans des coins reculés comporte également son lot de risques indéniables. Chaque année, les médias font état d’excursions qui connaissent malheureusement une fin tragique. 
  
Les endroits sauvages sont propices aux situations d’urgence, comme l’exposition à des plantes toxiques ou à des animaux venimeux ou encore aux blessures causées par des chutes pendant les randonnées ou les escalades.
 
Vous pourriez perdre vos repères ou même votre chemin en vous déplaçant sur un terrain accidenté ou en vous faisant surprendre par des conditions météorologiques extrêmes. Votre canot ou kayak pourrait se retourner dans des eaux froides et inconnues. Une personne de votre groupe pourrait souffrir d’une crise cardiaque ou d’une autre urgence médicale. Vos outils de navigation et de communication pourraient se briser ou tomber en panne.
 
Vous sentiriez-vous en confiance si l’un de ces scénarios devait se produire pendant que vous êtes loin de tout? Comment réagiriez-vous en cas d’imprévu? Dans cet article, nous allons vous présenter des conseils pratiques en matière de sécurité et de prévention, vous décrire les situations d’urgence les plus courantes et vous présenter une liste de vérification des articles essentiels qui doivent figurer dans votre sac à dos afin de vous préparer pour votre prochaine excursion dans l’arrière-pays.
 
La planification et la formation, des conditions essentielles pour vivre des aventures sécuritaires en milieu sauvage

Le secourisme en milieu sauvage et éloigné nécessite des compétences, une formation et de l’équipement spécialisés. À la Croix-Rouge canadienne, nous recommandons fortement aux amateurs et amatrices d’aventure qui veulent sortir des sentiers battus d’acquérir les compétences en secourisme, en planification et en prévention dont ils auront besoin en cas d’urgence en milieu sauvage. Des situations d’urgence banales en zone urbaine peuvent rapidement se transformer en situations d’urgence graves dans des milieux éloignés.
 
Prenez le temps d’effectuer des recherches et de vous renseigner sur les animaux sauvages et le climat de la zone que vous souhaitez explorer, ainsi que le type d’activités auxquelles il faut s’attendre à cette période de l’année. Par exemple, il pourrait s’agir de la saison des inondations, de la saison de reproduction ou de la fin de la période d’hibernation. Lorsque vous explorez les parcs et les pistes, faites attention aux panneaux d’avertissement concernant les conditions météorologiques ou les conditions de terrain dangereuses, sans oublier l’activité de la faune.
 
Deux hommes blancs et deux femmes blanches vêtus de vestes chaudes et portant des sacs à dos marchent dans la forêt en discutant, le sourire aux lèvres.En milieu sauvage, les enjeux médicaux les plus fréquents sont les ampoules, l’épuisement dû à la chaleur, l’hypothermie et les coupures, les éraflures et les fractures. Des blessures en apparence mineures peuvent se transformer en infection mortelle lorsqu’elles ne sont pas nettoyées et soignées comme il se doit.
 
Évitez les hautes herbes et les sous-bois afin de prévenir au maximum les piqûres et les morsures; portez des vêtements amples de couleur claire et utilisez du chasse-moustiques. Si vous vous faites mordre ou piquer, appliquez les premiers soins pour les piqûres d’insectes.
 
Des personnes non initiées à la cueillette en forêt pourraient ingérer des baies, des champignons ou d’autres plantes toxiques ou vénéneuses ou entrer en contact avec celles-ci. Un simple contact entre la peau et certains types d’arbres, de feuilles et de bosquets peut se traduire par un empoisonnement. Avant de quitter la maison, effectuez quelques recherches afin de savoir quelles plantes ne pas toucher.
 
Un mocassin à tête de cuivre, serpent venimeux de couleur beige et marron, se vautre au pied d’un arbre sur un sentier.Vous pouvez à tout moment faire une rencontre imprévue avec un animal sauvage et vous retrouver dans une situation d’urgence loin de toute aide médicale. Les serpents, les ours et même les orignaux peuvent être dangereux. Renseignez-vous sur les types d’animaux, de reptiles et d’insectes que vous pourriez rencontrer lors de votre expédition ou dans leur habitat naturel et sur la manière de les éviter. N’oubliez pas que vous êtes sur leur territoire. Faites preuve de prudence et de respect.



Abondance (de préparation) ne nuit pas!
Les amateurs et amatrices d’activités de plein air inexpérimentés, y compris les touristes et les personnes nouvellement arrivées, pourraient ne pas connaître le climat et les milieux sauvages du Canada.
 
Avant de vous lancer dans une telle aventure, évaluez objectivement vos capacités et votre niveau de préparation. Même les randonneurs les plus aguerris peuvent se retrouver dans une situation dangereuse. Il est donc important de passer fréquemment en revue les pratiques exemplaires à adopter et de rafraîchir ses connaissances en premiers secours pour vivre une expédition sécuritaire et couronnée de succès en milieu sauvage. 
 
12 articles essentiels à emporter pour une expédition sécuritaire en milieu sauvage

Si vous comptez explorer les milieux sauvages canadiens, il vous faudra le bon équipement en cas d’urgence. Inspirez-vous de la liste de vérification ci-dessous pour vous procurer des articles essentiels pour une escapade réussie :
  1. Canif — comportant une lame, un tire-bouchon, une scie, un tournevis et une pince
  2. Le nécessaire pour allumer un feu — briquet ou allumettes, morceaux de bois et papier d’allumage
  3. Sifflet — qui peut être utilisé quelles que soient les conditions météorologiques et qui émet un son strident audible même face au vent ou en cas de tempête
  4. Aides à la navigation — boussole de bonne qualité et carte de la région
  5. Protection solaire — crème solaire, baume pour les lèvres, lunettes de soleil et chapeau
  6. Protection contre les insectes — insecticide sous forme de vaporisateur, matériel pour le retrait des tiques, vêtements amples à manches et jambes longues, moustiquaire
  7. Trousse de secoursvérifiez ce qu’elle doit contenir en plus des médicaments
  8. Eau et provisions d’urgence — barres énergétiques, fruits secs, noix, eau filtrée
  9. Habillement de secours – couches supplémentaires de vêtements en tissu synthétique ou en laine, une tuque
  10. Éclairage — lampe frontale ou lampe de poche munie de piles de rechange
  11. Abri — couverture Mylar munie d’une corde fixée à chaque coin
  12. Téléphone portable — assurez-vous qu’il est bien chargé et n’oubliez pas de vous munir d’une source d’alimentation de secours pour le recharger
Vous pouvez bien entendu personnaliser votre liste en fonction des articles et de l’équipement dont vous aurez besoin lors de votre expédition. Votre matériel variera également selon l’environnement, les conditions météorologiques et les activités que vous prévoyez effectuer (randonnées, camping, balades en bateau, etc.). 
 
Apprenez les techniques de secourisme avec la Croix-Rouge cet été

Une femme blanche vêtue d’une chemise bleue et d’un short est assise dans une tente de couleur grise. Elle s’est blessée à la jambe. Un homme blanc en chemise bleue et blanche et en short noir accroupi à l’extérieur de la tente, enveloppe la jambe de la femme dans un pansement. Un sac à dos rouge et des bâtons de randonnée noirs sont posés contre la tente.Dans un milieu sauvage ou éloigné, n’importe quelle situation d’urgence est beaucoup plus dangereuse. En consacrant du temps à la planification et à la préparation et en suivant la formation adéquate, vous saurez comment réagir à toute éventualité, que l’endroit où vous vous trouvez soit isolé ou pas.

Le programme de secourisme en milieu sauvage et éloigné de la Croix-Rouge figure parmi les meilleurs dans sa catégorie au Canada. Il s’agit d’un excellent point de départ! Vous êtes passionné(e) de plein air ou souhaitez devenir secouriste professionnel? Vous habitez ou travaillez dans un environnement éloigné? La Croix-Rouge offre la formation spécialisée pour des milieux sauvages, notamment :
 
Secourisme en milieu éloigné — Le cours s’adresse aux personnes qui vivent ou travaillent en milieu sauvage ou dans des régions rurales ou éloignées.

Secourisme en milieu sauvage — Le cours s’adresse à ceux et celles qui souhaitent devenir guides professionnel(le)s ou gardien(ne)s de parc ou qui travaillent dans le domaine des loisirs ou de l’écotourisme.

Premier répondant ou première répondante en milieu sauvage – Le cours s’adresse aux sauveteuses et sauveteurs professionnels qui travaillent dans des milieux éloignés en secourisme avancé et RCR, et qui souhaitent renforcer leurs compétences en leadership et en prise de décision.
 
Répondez à l’appel de l’aventure et vivez des expériences mémorables en explorant la nature en toute sécurité!
 
Vous voulez suivre des cours de secourisme en milieu sauvage et éloigné? Trouvez un cours dans votre communauté ou en ligne . Nous offrons également des conseils de secourisme pratiques pour vous aider à mieux vous préparer à votre prochaine escapade dans l’arrière-pays. Partagez cette histoire avec vos proches amateurs et amatrices de sensations fortes!
 

Articles connexes :
Inscrivez-vous au cours de secourisme en milieu sauvage
Conseils pour profiter de l’été malgré la pandémie
Qui s’y frotte s’y pique : premiers soins pour les piqûres d’insectes
comments powered by Disqus

Abonnez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous pour obtenir des conseils de sécurité, des histoires du terrain et des informations sur la façon de vous engager auprès de la Croix-Rouge canadienne.

Archives