Reconnaître les signes d’un accident vasculaire cérébral pour agir VITE

Il est normal de se sentir désemparé(e) lorsqu’on doit soudainement faire face à une situation d’urgence. Tant de questions nous viennent en tête. Que se passe-t-il? Comment la personne se sent-elle? Dois-je appeler les secours? Dois-je intervenir? La personne devrait-elle s’allonger ou s’asseoir? Vais-je lui nuire en intervenant?

Il est encore plus difficile de répondre à ces questions si on ne sait pas ce qui arrive à la personne, comme c’est souvent le cas lors d’accident vasculaire cérébral (AVC). En effet, un grand nombre de personnes ne sauraient pas reconnaître les signes d’un AVC. De plus, le choc émotif ressenti en voyant un(e) proche subir un AVC peut retarder considérablement la prestation des soins nécessaires pour lui venir en aide.
 

Reconnaître les signes d’un AVC

En cas d’AVC, chaque minute compte. Il est donc très important de rester calme et de réagir promptement. Contrairement à de nombreux problèmes de santé où l’on peut observer l’évolution des symptômes, les AVC doivent être traités comme des urgences médicales. Plus une victime d’AVC reçoit des soins rapidement, meilleures sont ses chances de rétablissement.

Gardez toujours à l’esprit l’acronyme V.I.T.E. pour reconnaître un AVC.

Visage — Engourdissement ou faiblesse au visage, particulièrement d’un côté. Le sourire de la personne est-il inégal? Les muscles d’un côté de son visage s’affaissent-ils?

Incapacité — Engourdissement ou faiblesse du bras, particulièrement d’un côté. La personne est-elle capable de lever les bras? La personne ressent-elle soudainement une perte de coordination, un engourdissement ou de la faiblesse?

Trouble de la parole — Trouble de l’élocution ou difficulté à parler ou à comprendre. La personne peut-elle répéter une phrase simple? Est-ce que son élocution est laborieuse, incompréhensible ou hésitante?

Extrême urgence – Il n’y a pas une minute à perdre. Appelez les services médicaux d’urgence ou composez le 9-1-1 immédiatement. Ne conduisez pas la personne à l’urgence! Appelez les secours et attendez. Si possible, notez l’heure à laquelle l’AVC s’est produit et toute autre information qui pourrait être utile au personnel ambulancier. Chaque élément d’information compte et pourrait contribuer à la guérison de la personne.

Voici d’autres signes et symptômes d’un AVC : un mal de tête intense et soudain, des étourdissements ou de la confusion, une perte de conscience temporaire ou prolongée, des engourdissements, une vision trouble ou une perte de contrôle de la vessie.

En attendant l’arrivée des secours, il est important de veiller au confort de la personne. Aidez-la à s’asseoir ou à s’allonger. Dites-lui que tout ira bien et que les secours sont en route afin de la calmer et de la rassurer.
 

Pour en savoir plus

Si vous ne l’avez pas encore fait, suivez un cours de secourisme. Apprendre comment soigner des blessures ainsi que reconnaître et traiter des urgences comme une crise d’asthme, une réaction allergique ou une crise cardiaque peut sauver des vies. 
 


 
Vous pouvez également télécharger gratuitement notre application de secourisme pour téléphone mobile afin de toujours avoir à portée de main des renseignements pratiques qui vous dépanneront en cas d’urgence.
 
Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez la page www.croixrouge.ca/secourisme.
 

Sur le même sujet

Quoi faire en cas d’accident vasculaire cérébral (AVC)?
Vous avez le pouvoir de sauver une vie!
L’appli de secourisme de la Croix-Rouge à la rescousse

 
comments powered by Disqus