Les liens sociaux à l’œuvre : la Croix-Rouge aide une famille sinistrée en Saskatchewan

Lorsque Mark Petit récolte des fonds pour sa section locale de Centraide à Estevan en Saskatchewan, il dit toujours aux gens que donner est important « parce qu’un jour, c’est nous qui pourrions avoir besoin d’aide ».

Il était loin de se douter qu’il aurait lui-même besoin du soutien de la Croix-Rouge canadienne, l’un des organismes appuyés par Centraide Estevan, lorsqu’un incendie a forcé sa famille à évacuer son domicile au beau milieu d’une nuit d’octobre.

Il était 3 h 30 du matin lorsque des coups donnés avec force sur la porte ont réveillé Mark. En effet, son voisin, dont le chien avait été alerté par la fumée et les flammes, avait rapidement appelé le 911 et s’était précipité pour mettre Mark et sa famille à l’abri.
Une maison en flammes dans la nuit.
Une fois les pompiers sur les lieux et la famille en sécurité, un agent de police a informé Mark que la Croix-Rouge canadienne avait été appelée et qu’une chambre d’hôtel avait été réservée pour eux.

Offrir du soutien aux personnes touchées par des sinistres comme un incendie résidentiel ou des inondations est l’une des principales missions de la Croix-Rouge canadienne. En 2019-2020, les bénévoles et les employés de la Croix-Rouge en Saskatchewan sont intervenus à la suite de 149 sinistres individuels qui ont 207 familles, pour un total de 661 personnes dans 54 communautés partout en province.

En fonction des besoins de la famille ou de la personne touchée, la Croix-Rouge peut fournir un hébergement, des repas, des vêtements d’urgence ou encore des articles médicaux pendant une période pouvant aller jusqu’à 72 heures.

« Nous avons des bénévoles partout dans la province qui sont prêts à intervenir jour et nuit pour aider les Saskatchewanais qui se retrouvent à la rue à cause d’un incendie résidentiel, indique Rawrie Bullock, coordinatrice, Gestion des urgences de la Croix-Rouge. C’est seulement grâce à la générosité de nos donateurs et, ironiquement, grâce aux organismes qui nous soutiennent, comme Centraide, que nous sommes en mesure de venir en aide aux gens en contexte de catastrophe ».

Dans le cas de Mark et sa famille, la priorité était de les conduire à la chambre d’hôtel réservée par l’intervenant d’urgence bénévole de la Croix-Rouge.
Mark et ses parents sourient à la caméra en prenant une selfie.
« J’ai beaucoup de chance, parce que dans une telle situation, notre capacité de réflexion est limitée, explique Mark. Pouvoir compter sur quelqu’un qui s’occupe de ce type de détails, ça nous a permis d’appeler notre compagnie d’assurance et de trouver un endroit où rester à moyen terme ».

Le lendemain matin, en communiquant avec l’intervenante, Mark s’est rendu compte qu’il s’agissait d’une connaissance de longue date, qui a ainsi pu aider la famille sinistrée à se procurer d’autres articles essentiels. « Ça fait plusieurs années que je la connais et que j’entends parler de l’aide qu’elle offre aux personnes touchées par des incendies résidentiels. Aujourd’hui, c’est à moi qu’elle offre du soutien, en tant que membre de la Croix-Rouge, mais aussi en tant que voisine. La vie nous réserve bien des surprises, n’est-ce pas? »

Il se trouve que l’incendie s’est déclaré dans une serre mitoyenne avant de se propager rapidement sur les murs extérieurs de la maison de Mark et de détruire plusieurs fenêtres. La maison a subi des dommages dus à la fumée et à l’eau, mais elle demeure en grande partie intacte.

Mark et sa famille éprouvent de la reconnaissance envers leur voisin qui a agi rapidement. « En nous réveillant, notre voisin nous a permis de gagner du temps. Grâce à son appel au 911, les pompiers sont arrivés rapidement sur les lieux. »

Pendant que les travaux de rénovation de la maison familiale vont bon train, Mark s’occupe d’installer des détecteurs de fumée câblés dans toutes les pièces de la maison, ainsi que dans le garage attenant. Il prépare également une trousse d’urgence qui sera placée près de la porte d’entrée.
 

« J’avais l’habitude de me moquer des gens qui me disaient d’avoir une trousse d’urgence près de ma porte, se rappelle Mark. Après avoir vécu cet incendie, je peux vous assurer que votre cerveau ne réagit pas toujours comme vous l’auriez espéré dans une situation de stress. Croyez-moi, on a tous besoin d’avoir une trousse près de la porte d’entrée. »


Mark envers la Croix-Rouge et les intervenants d’urgence, ainsi qu’envers son voisin. Il estime avoir compris l’importance d’être préparé et il sait maintenant qu’une catastrophe peut frapper n’importe qui.

« On pense toujours que ça n’arrive qu’aux autres, mais les autres, c’est aussi nous ».


La Croix-Rouge canadienne compte sur l’engagement des bénévoles locaux et sur les dons pour fournir une aide immédiate aux personnes touchées par des sinistres individuels ou lorsqu’elle doit intervenir en cas de catastrophe d’envergure.

Si vous souhaitez appuyer le travail de la Croix-Rouge à l’échelle locale, nationale ou internationale, rendez-vous sur le site www.partenairescroixrouge.ca.

 
 
Sur le même sujet
comments powered by Disqus