Une bénévole de la Saskatchewan reçoit la plus haute distinction de la Croix-Rouge

Sandra MacArthur, de la petite municipalité d’Osler en Saskatchewan, est une géante du travail humanitaire.
 
Bénévole dévouée de la Croix-Rouge depuis plus de 13 ans, elle n’hésite pas à accourir au cœur des catastrophes pour venir en aide à son prochain. Le 25 novembre 2020, une cérémonie virtuelle a été tenue pour souligner l’apport extraordinaire de cette femme et la décorer de l’Ordre de la Croix-Rouge.
 
Il s’agit de la plus haute distinction décernée par la Croix-Rouge canadienne. Elle est réservée aux personnes ayant offert des services exceptionnels au Canada et à l’étranger. Depuis sa création il y a 36 ans, cette distinction n’a été remise qu’à 320 autres personnes.
 
« Sandra est une leader, une enseignante, une médiatrice, une innovatrice et une femme merveilleuse qui incarne les Principes fondamentaux de la Croix-Rouge canadienne, affirme Luc Mullinder, vice-président de la Croix-Rouge en Saskatchewan. Elle est prête à relever n’importe quel défi pour venir en aide aux personnes vulnérables. Je suis très heureux qu’elle reçoive cette distinction amplement méritée. »
 
En plus de sa vaste expérience en gestion des urgences, madame MacArthur est reconnue pour son assurance, son sang-froid et son excellent sens de l’humour.
 
Au fil des années, elle a soutenu des familles touchées par des incendies résidentiels, dirigé des centres d’hébergement d’urgence abritant des centaines de personnes, géré des équipes d’opérations lors de sinistres et bien plus en Saskatchewan, ailleurs au Canada et aux États-Unis.
 
Ses collègues décrivent une femme calme qui réussit à leur remonter le moral dans les situations les plus difficiles.
 
« Sandra est une bénévole dévouée avec qui on ne peut que s’amuser, fait valoir Georgiana Schuring, gestionnaire des opérations, Gestion des urgences à la Croix-Rouge en Saskatchewan. Elle est aussi une mentore incroyable pour tout son entourage. »
 
Lorsqu’elle ne répond pas à un sinistre, madame MacArthur aide les collectivités à s’y préparer. C’est pourquoi elle a mis beaucoup d’énergie pour tisser des liens de confiance et de respect avec les communautés autochtones du Nord, qui élaborent actuellement leurs plans de préparation aux urgences.
 
« Sandra est une excellente enseignante. Elle fait de gros efforts pour bien connaître les participants, leur communauté et leur culture, ce qui crée un climat de respect et amène les gens à s’ouvrir et à participer pleinement aux activités », explique Josy Roske, directrice d'école pour la Première Nation de Lac La Ronge. Madame Roske a participé à une séance de formation en gestion des urgences animée par madame MacArthur avant la pandémie de COVID‑19.
 
« Elle se sert d’observations et d’anecdotes pour mettre les participants à l’aise. Son approche respectueuse et bienveillante élimine les obstacles à l’apprentissage et les craintes des participants au moment de raconter leurs expériences. »
 
Monsieur Mullinder a profité de la cérémonie pour remercier la famille et les amis de madame MacArthur, soulignant que ses milliers d’heures de bénévolat sont du temps passé loin de ses êtres chers.
 
« Au nom de la Croix-Rouge, je tiens sincèrement à vous remercier de partager Sandra avec nous. Elle a tant donné à notre organisation et aux gens qui l’entourent. Nous sommes tous privilégiés de la connaître. »
 
L’Ordre de la Croix-Rouge a été fondé en 1984. Seuls 25 membres sont décorés chaque année. Pour en savoir davantage sur l’Ordre de la Croix-Rouge, consultez la fiche de l’épinglette.
 
Pour connaître les possibilités de bénévolat en cas d’urgence à la Croix-Rouge canadienne, consultez la page partenairescroixrouge.ca.

 
Articles connexes :  
 
comments powered by Disqus

Abonnez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous pour obtenir des conseils de sécurité, des histoires du terrain et des informations sur la façon de vous engager auprès de la Croix-Rouge canadienne.

Archives