Comment prévenir les feux de cuisson pendant la pandémie de COVID-19

Par Oluwaseun Olowo-Ake, bénévole virtuel, Croix-Rouge canadienne

Être confinés à la maison nous a fait tous essayer de nouvelles activités auxquelles nous n’aurions peut-être jamais pensé auparavant. Au début de la pandémie, une obsession soudaine pour le pain au levain fait maison a balayé Internet, et beaucoup de gens se sont tournés vers de nouveaux passe-temps. Étant donné que je n’aime pas particulièrement cuisiner, je me suis plutôt initié au ukulele.

Si vous êtes de ceux et celles qui adorent être à leurs fourneaux pour créer de délicieux petits plats à partir d’aliments frais, cet article est pour vous! En effet, saviez-vous que les feux de cuisson sont l’une des principales causes d’incendies au Canada? Voici donc quelques conseils pour vous aider à rester en sécurité pendant vos aventures culinaires.

Tout d’abord, chaque maison devrait être munie de détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone, et ceux-ci devraient être testés chaque mois. Ces appareils servent à vous avertir de toute menace et pourraient vous sauver la vie. Le détecteur de fumée de mon appartement émet le son plus irritant du monde dès qu’un nuage de vapeur l’atteint, mais au moins je sais que l’alarme me donnerait le temps de me rendre en lieu sûr en cas d’incendie. N’oubliez pas de changer les piles de vos appareils deux fois par année.

Ensuite, éloignez les objets inflammables comme les linges à vaisselle des sources de chaleur, et soyez
prudents quand vous cuisinez avec des ingrédients comme la farine, l’huile, le sucre, le vin, l’ail, les pelures d’orange et la cannelle, qui sont particulièrement inflammables.

Si vous êtes du genre à commencer à popoter et à quitter la cuisine quelques minutes pour terminer le dernier épisode de District 31, vous devriez abandonner cette mauvaise habitude. Essayez plutôt d’apporter la source de distraction dans la cuisine, pourvu que ça ne soit pas dangereux, afin de ne jamais laisser un rond allumé sans surveillance. Vaut-il vraiment la peine de brûler votre sauce bolognaise ou de déclencher un incendie pour ne pas manquer les dernières minutes de votre émission? Si vous avez des chefs en herbe à la maison, parlez-leur des dangers d’incendie, apprenez-leur à demeurer en sécurité quand ils cuisinent et assurez-vous qu’ils sont supervisés en tout temps pendant qu’ils mitonnent.

Si un aliment prend feu pendant que vous cuisinez, vous pouvez l’étouffer en le couvrant avec le couvercle de la casserole ou de la poêle que vous utilisez afin que la flamme soit totalement privée d’oxygène. Cependant, cette méthode ne fonctionne que s’il s’agit d’une petite flamme. Si vous en perdez le contrôle, faites immédiatement appel aux services d’incendie.

Finalement, assurez-vous d’avoir une  trousse d’urgence à portée de la main en cas de blessures.
Bon appétit!
 
Articles connexes :
comments powered by Disqus

Abonnez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous pour obtenir des conseils de sécurité, des histoires du terrain et des informations sur la façon de vous engager auprès de la Croix-Rouge canadienne.

Archives