13 conseils pour se préparer à la baisse du mercure

L’automne apporte son lot d’incertitudes. Le temps très frisquet du matin peut vite se réchauffer dans l’après-midi. Certains jours, il faut chauffer la maison ou, au contraire, ouvrir grand les fenêtres. Le soleil brille de pleins feux? Profitons-en, car le ciel pourrait s’assombrir complètement dans les prochaines heures.
 
Ce que nous savons, par contre, c’est que les températures chuteront inévitablement durant la saison des couleurs. Il fait de plus en plus froid la nuit, et on constate parfois la présence de grésil ou de verglas le matin venu. Les tempêtes et les grands froids ne sauraient tarder!
 
Être prêt à toute éventualité
 
Chaque saison a ses particularités, et mieux vaut connaître les risques qui y sont liés. Voici comment vous préparer :
  1. Pour éviter les sinistres et les urgences liées à la météo, il est important de connaître les risques que court votre collectivité. Vous pouvez communiquer avec votre municipalité pour en savoir davantage à ce sujet.
  2. Une fois que vous êtes bien au fait des risques, établissez un plan pour assurer votre sécurité et celle de vos proches dans l’éventualité d’une urgence.
  3. Une étape clé du plan d’urgence? Vous procurer une trousse d’urgence qui permettra de subvenir aux besoins de votre famille pendant trois jours. Vous pouvez en acheter une ou assembler la vôtre.
  4. Sachez quoi faire avant, pendant et après une panne d’électricité, qui peut notamment être causée par le mauvais temps ou par une surcharge électrique due à l’utilisation d’appareils de chauffage.
 
Les caprices météorologiques de l’automne indiquent qu’il faut se préparer à l’éventualité de tempêtes et de tornades. Lorsque le thermomètre descend, que du grésil tombe et que la nuit apporte du gel, c’est qu’il est temps de penser sérieusement à la neige qui s’en vient, et d’équiper sa voiture en conséquence.
 
Faire face aux grands froids
 
Pour déjouer les aléas de la température, consultez les prévisions et habillez-vous selon le temps qu’il fait. Mieux vaut être prudent l’hiver, car de la glace peut se former sans crier gare sur les trottoirs, les entrées et la chaussée.
  • Suivez ces quelques conseils pour assurer votre sécurité par temps froid :
  • Consultez la météo avant de sortir et choisissez votre tenue en conséquence. Adaptez votre conduite automobile à la condition de la chaussée.
  • Préparez votre véhicule pour une conduite sécuritaire en hiver.
  • Si vous percevez du brouillard sur la route, laissez plus d’espace qu’à l’habitude entre votre véhicule et celui que vous suivez. N’augmentez pas l’intensité de vos phares et guidez-vous à l’aide des marques sur le côté droit de la chaussée. Qu’il s’agisse de brouillard, de grêle ou de pluie verglaçante, si vous n’y voyez rien, rangez-vous et attendez que la météo se calme avant de repartir.
  • Conservez à bord une trousse de sécurité routière pour régler les urgences qui pourraient survenir durant le trajet. Afin d’avoir une trousse qui répond à vos besoins, assemblez-la vous-même!
 
Penser à sa santé mentale
 
Tous les aspects de la santé sont importants, et cette période de l’année peut permettre de faire le point sur votre santé mentale. En effet, l’automne entraîne souvent des épisodes de dépression saisonnière chez beaucoup de Canadiens et Canadiennes. Voici donc cinq trucs anti-déprime.
  1. Manger sainement. Pour se sentir mieux dans sa peau, mieux vaut offrir à son corps tous les nutriments et vitamines dont il a besoin pour produire un maximum d’énergie.
  2. Bouger. L’exercice physique libère des endorphines et active des neurotransmetteurs associés à des sensations de mieux-être et de plaisir. Par ailleurs, les activités extérieures nous permettent d’oxygéner notre corps et de profiter pleinement de la lumière naturelle.
  3. S’habiller chaudement et sortir souvent. Profitez des belles journées pour vous aventurer à l’extérieur.
  4. Se faire bronzer… à l’intérieur! Assoyez-vous près d’une fenêtre, tirez les rideaux et laissez entrer les chauds rayons aussi souvent que possible.
  5. Consultez un(e) professionnel(le) de la santé si vous croyez être touché(e) par la dépression saisonnière ou le manque de lumière naturelle. Cette personne pourra vous proposer différents traitements.
Premiers soins sous la main

Préparez-vous à toute éventualité en téléchargeant gratuitement l’application de secourisme de la Croix-Rouge canadienne. Ainsi, vous aurez toujours à portée de main des renseignements pratiques pour vous dépanner en cas d’urgence.
 
 
Sur le même sujet :
Quatre conseils de sécurité routière à suivre cet hiver
Se préparer aux tempêtes et aux ouragans grâce à la technologie
Premiers secours psychologiques : pour trouver les bons mots
 
comments powered by Disqus