Comment se préparer mentalement à faire face à une urgence ou un sinistre

Par Jennifer Barnable, rédactrice principale de contenu numérique

À l’occasion de la Semaine de la santé mentale de l’Association canadienne de la santé mentale, qui coïncide avec la Semaine de la sécurité civile, nous tenons à vous rappeler l’importance de prendre soin de sa santé et de son mieux-être lors de situations de crises.

 
Source : Claudia Wolff/Unsplash
Chaque année, des millions de personnes sont touchées par des sinistres et des situations d’urgence. Même si l’idée de devoir faire face à une crise peut s’avérer stressante, il est important de connaitre les mesures à prendre pour s’y préparer et les gérer.

Même si chaque personne réagit différemment à un sinistre ou à une situation d’urgence, des pertes importantes découlant d’une crise peuvent déclencher un processus de deuil. Pour prendre soin de son bien-être psychologique et émotionnel, il faut d’abord se connaitre, comprendre ses besoins et prévoir nos réactions possibles face à une situation d’urgence.

Comment s’adapter à l’ère des crises multiples

Au cours des dernières années, les catastrophes et les événements perturbateurs sont devenus plus fréquents et ont grandement affecté un grand nombre de personnes. De la pandémie mondiale de COVID-19 au conflit en Ukraine, en passant par l’augmentation des événements météorologiques extrêmes, les crises semblent de plus en plus faire partie de notre quotidien.

Elles peuvent se présenter sous différentes formes : les traumatismes historiques vécus par les peuples autochtones et aggravés par la découverte de sépultures d’enfants sur les sites d’anciens pensionnats autochtones; la pire tuerie de l’histoire canadienne en Nouvelle-Écosse, ou encore les feux de forêt et les inondations qui ont successivement semé la dévastation en Colombie-Britannique en 2021. 

Ces événements perturbateurs peuvent avoir des conséquences graves sur la santé mentale et le mieux-être des personnes touchées.

 
Une maison brûle avec en arrière-plan un champ et la lune qui brille à travers la fumée.
Source : Jenn Theodore/Unsplash
Dans un tel contexte, sauriez-vous comment composer avec la situation et amorcer votre processus de guérison et de rétablissement?

Voici cinq stratégies pour vous aider à vous préparer mentalement à faire face à une crise et aux traumatismes qui pourraient en découler.

1. Connaissez les risques qui pourraient menacer votre bien-être émotionnel

Les situations d’urgence peuvent bouleverser tous les aspects de notre quotidien, entrainer un stress considérable et exacerber des problèmes de santé mentale et physique préexistants.

Lorsqu’une crise survient, ses contrecoups peuvent se manifester sur les plans physique, psychologique et comportemental et engendrer de l’anxiété, de la colère, de la culpabilité, de la tristesse, des troubles du sommeil, des maux de tête, des tensions et des douleurs musculaires, des palpitations cardiaques, des nausées, de l’hypervigilance, des problèmes de concentration, de la confusion, des souvenirs non désirés, de l’isolement et entrainer l’augmentation de consommation de drogues, d’alcool ou de médicaments pour soulager le stress ou la douleur.

Il est normal d’éprouver du stress, de la peur ou de l’inquiétude après avoir vécu un événement anormal. C’est pourquoi il est important de faire preuve de bienveillance avec soi-même et avec les autres pendant une situation d’urgence. 

Malgré tout, les gens font généralement preuve d’une résilience surprenante lorsqu’ils sont confrontés à un sinistre ou à une catastrophe. En connaissant les risques, vous serez mieux préparé(e) à gérer une crise et le choc émotif qui peut naturellement en découler. 

2. Préparez un plan de bien-être personnel en cas d’urgence
Un homme blanc aux cheveux noirs vêtu d’un col roulé jaune porte un masque N95 pour se protéger contre la COVID-19.
Source : Heike Trautmann/Unsplash


Préparez un plan de bien-être personnel avant même d’en avoir besoin. Que feriez-vous face à différents événements perturbateurs? Quelles stratégies adopteriez-vous pour prendre soin de votre santé mentale et de votre mieux-être selon chaque type de situation?

Posez-vous les questions suivantes et inscrivez les réponses dans votre plan de bien-être personnel :
  • Comment faites-vous pour reconnaître votre stress?
  • Comment gérez-vous habituellement votre stress?
  • Comment avez-vous géré votre stress au cours de situations d’urgence par le passé?
  • Comment réagiriez-vous advenant une nouvelle crise ou situation d’urgence?
  • Comment géreriez-vous vos réactions et celles de vos proches?
  • Sur quel type de soutien pouvez-vous compter pour prendre soin de votre santé mentale et renforcer votre résilience face au stress dans des situations difficiles?
  • Comment vous détendrez-vous après une situation stressante?
  • Comment saurez-vous qu’il est temps de demander de l’aide en matière de santé mentale?
Même si nous avons peu de contrôle pendant une crise, il s’avère plus facile de gérer la situation — ainsi que nos émotions — si nous sommes bien préparés. Pour ce faire, vous pouvez suivre les trois étapes de préparation suivantes : connaissez les risques dans votre communauté, établissez un plan, et assemblez une trousse d’urgence. Ces étapes vous aideront non seulement à vous préparer à faire face à une crise ou à une situation stressante, mais également à en réduire les répercussions sur votre santé mentale pendant ou après l’événement.

3. Communiquez avec des services de soutien en santé mentale
Source: William Krause / Unsplash 


Nos relations avec les autres et notre communauté sont essentielles pour renforcer notre résilience et favoriser notre rétablissement après une catastrophe ou une crise. Voici quelques conseils utiles :
  • Créez une liste des personnes vers qui vous pouvez vous tourner en cas d’urgence (p. ex. famille, amis et voisins), et avisez-les qu’elles font partie de votre réseau de soutien en cas de sinistre ou de crise. Ajoutez les coordonnées de votre médecin et de professionnel(le) en santé mentale à votre liste, ainsi que celles de personnes qui habitent à l’extérieur de la ville.
  • Repérez des organismes ou des groupes de votre région qui offrent des services permettant de favoriser le mieux-être et de diminuer le stress (p. ex. établissement récréatif ou de santé, centres de counselling, programmes et clubs sociaux, groupes de soutien, organismes communautaires, forum communautaire en ligne).
  • Faites appel à des services de soutien en santé mentale dans votre communauté. Les effets du stress engendrés par un événement perturbateur pourraient durer un certain temps. Si votre niveau de stress vous empêche de fonctionner normalement et que les symptômes qui y sont associés persistent, demandez de l’aide. Communiquez avec un établissement de santé local, une ligne de soutien téléphonique ou un(e) conseiller(-ère) en santé mentale, si vous en avez un(e). N’oubliez pas que demander de l’aide est un signe de force.
 
4. Retrouvez un sentiment de contrôle en mettant à jour votre plan de préparation aux urgences
 
Source: Glen Carstens-Peters / Unsplash

Lorsqu’une situation d’urgence survient, il est facile d’oublier des détails dans le chaos généralisé. Une fois un semblant de calme revenu, une bonne organisation pourrait vous aider à retrouver un sentiment de contrôle. L’expérience pourrait également servir à améliorer votre plan, alors que les événements sont encore frais à votre mémoire, afin d’être encore mieux préparé(e) advenant une éventuelle crise.
 
  • Regarnissez votre trousse d’urgence avec les médicaments et les appareils médicaux dont vous et votre famille avez besoin pour assurer votre santé physique et mentale.
  • Consignez les problèmes de santé mentale et physique de chaque membre de la famille et réfléchissez aux moyens à prendre pour les gérer pendant une crise.
  • Pensez à protéger les objets qui vous sont importants (p. ex. un legs ou des souvenirs de famille, une urne funéraire, le jouet préféré de votre enfant pour le réconforter).
  • Pensez à vos animaux domestiques (p. ex. nourriture, litière, porte-animal, médailles, coordonnées de la clinique vétérinaire, médicaments).
  • Mettez à jour votre liste de contact en cas d’urgence et prévoyez comment et où retrouver vos proches après une crise, particulièrement les enfants et les personnes aînées. Assurez-vous de communiquer votre plan clairement pour que tout le monde sache quoi faire en cas d’urgence.
5. Communiquez avec la Croix-Rouge
Se préparer mentalement à faire face à une situation d’urgence permet de mieux gérer les expériences difficiles, s’agit-il d’un incendie résidentiel, d’une inondation, d’un accident de voiture ou de toute autre crise, de faire face aux situations difficiles et au stress et d’assurer son bien-être mental et émotionnel. 

La Croix-Rouge canadienne offre deux cours de premiers secours psychologiques en ligne — un pour vous aider à prendre de soin de vous, et l’autre pour vous donner les connaissances nécessaires pour prendre soin des autres — en cas d’urgence.

Apprenez-en plus sur les façons de vous préparer mentalement à faire face à une crise en suivant l’un des cours du programme de premiers secours psychologiques, qui vous aideront à prendre soin de vous et à prendre soin des autres. Consultez d’autres ressources pour vous relever à la suite d’une crise et des conseils pour vous préparer en cas d’urgence et pour faciliter votre rétablissement.

Articles connexes :
Comment aborder un sujet difficile avec des enfants?
Que contient votre plan de bien-être personnel pour vous relever d’une crise?
La santé mentale, un aspect important du rétablissement après une urgence
L’impact du stress sur votre santé mentale
comments powered by Disqus