Les cliniques mobiles de vaccination de la Croix-Rouge canadienne, ou l’importance du travail d’équipe et de la flexibilité

Par Jon Adam Chen, conseiller aux communications

Recevoir une dose de vaccin ne dure qu’un instant. Cependant, pour la spécialiste en santé publique Shawna Novak, la vaccination commence avant l’ouverture des portes d’une clinique et se termine bien après l’administration de la dernière dose.

Shawna fait partie de l’équipe de vaccination de la Croix-Rouge canadienne qui œuvre dans des cliniques du sud de l’Ontario, en soutien au ministère de la Santé de la province et en collaboration avec la santé publique.

Jusqu’à maintenant, la Croix-Rouge a administré près de 60 000 doses de vaccin contre la COVID-19 dans des cliniques mobiles en Ontario, soit assez pour remplir trois fois le Scotiabank Arena de Toronto.

 
La spécialiste de santé publique Shawna Novak souligne que son équipe travaille d’arrache-piedpour accompagner chaque personne tout au long du parcours de vaccination.
« Notre équipe travaille sans relâche afin que les personnes qui viennent se faire vacciner repartent satisfaites et rassurées, permettant ainsi d’aplatir la courbe et de nous rapprocher de la fin de cette pandémie », souligne Shawna.

Avant leur arrivée dans une collectivité, Shawna et ses collègues de l’équipe de santé publique de la Croix-Rouge informent la population des dates d’ouverture de la clinique et tiennent compte des commentaires pour s’assurer que les services répondront aux besoins des gens qui recevront le vaccin.

Selon l’équipe, la recette du succès des cliniques dépend d’un seul ingrédient.

« Quand une personne se fait vacciner, elle doit se sentir en confiance, explique Dharmistha Kaul, responsable de la santé publique. Cette confiance est essentielle non seulement pour les personnes et les familles qui reçoivent le vaccin, mais également pour les nombreux partenaires communautaires qui accueillent les cliniques, comme les hôtels de ville, les centres culturels ou les lieux de culte. »

La Croix-Rouge travaille en collaboration avec toutes ces organisations pour faire connaître l’adresse et les heures d’ouverture des cliniques. Les solides relations ainsi établies permettent aux équipes cliniques de la Croix-Rouge de retourner aux mêmes endroits pour offrir les doses de rappel.

« La confiance qu’inspire la Croix-Rouge facilite les choses. Les gens savent que nous sommes guidés par des valeurs humanitaires », ajoute Dharmistha.
 
La Croix-Rouge a administré près de 60 000 doses de vaccin contre la COVID-19 dans des cliniques mobiles en Ontario.

Conseiller au sein de l’équipe Bien-être et environnements sécuritaires, Sidney Frattini accueille les personnes qui se présentent pour se faire vacciner. Il croit que la confiance suscitée par la grande expérience de la Croix-Rouge en matière d’interventions d’urgence a été bénéfique à la vaccination.

« Nous avons une bonne relation avec le public. La Croix-Rouge est une organisation de confiance qui offre des services humanitaires depuis longtemps et qui fait le pont entre le gouvernement et la population. »

Une portée internationale
La Croix-Rouge intervenait déjà lors de situations d’urgence causées par des maladies infectieuses bien avant la COVID-19. Depuis les débuts de la pandémie au pays, l’équipe de Santé en situation d’urgence, composée de médecins, de personnel infirmier et d’autres spécialistes en santé, a tiré parti de l’expérience acquise à l’étranger, par exemple à la suite de flambées de choléra ou d’Ebola. Par ailleurs, plusieurs membres du personnel des cliniques possèdent une riche expérience acquise sur le terrain, aux quatre coins de la planète.

Shawna ajoute que la sensibilité culturelle de l’équipe et sa maîtrise de nombreuses langues, tout autant que son expertise, rassurent les personnes qui se présentent aux cliniques. « Notre équipe est aussi diversifiée que les collectivités auxquelles nous offrons des services. »
 
Des milliers de messages de remerciements provenant de personnes vaccinées peuvent être lus dans les cliniques.
En effet, les membres de l’équipe de santé publique de la Croix-Rouge présents dans les cliniques se partagent la maîtrise de plus de 15 langues.

La capacité d’adaptation
Depuis que la Croix-Rouge a commencé à administrer des doses de vaccin l’an dernier, ses équipes se sont constamment adaptées aux besoins de chacune des collectivités et cliniques.

Par exemple, la Croix-Rouge change la configuration des cliniques pour continuer de répondre à la demande pour les vaccins : que ce soit des cliniques principalement extérieures au printemps et en été, à des cliniques GO-VAXX dans des autobus convertis à l’automne, en passant par des cliniques mobiles dans des centres communautaires en hiver. Un système de distribution de coupons a même été organisé afin de faciliter la circulation et de limiter le temps d’attente.

Lorsque les enfants de 5 à 11 ans ont été admissibles au vaccin, la Croix-Rouge a une fois de plus personnalisé son modèle de vaccination en fonction de ce groupe d’âge.

« Vivre une expérience positive lors de la vaccination aide à diminuer la peur et la douleur, et peut prévenir de futurs comportements d’évitement en matière de santé publique », explique Assil Alnaser, gestionnaire adjoint des opérations liées aux cliniques mobiles de vaccination en Ontario.
 
Un commentaire laissé sur un papillon adhésif dans une clinique mobile de vaccination.

La Croix-Rouge a mis en place toute une série de mesures pour rendre les cliniques de vaccination aussi accueillantes et confortables que possible pour les enfants. Par exemple, les enfants en attente d’un vaccin peuvent jouer avec des oursons et colorier, et les familles ont accès à des espaces semi-privés afin d’offrir soutien et réconfort en toute intimité.

L’adaptation des approches dans les cliniques semble fonctionner. Les équipes de santé publique de la Croix-Rouge ont élaboré différentes méthodes pour recueillir les commentaires, y compris celle des papillons adhésifs laissés sur les murs des cliniques.

Des milliers de messages faisant part d’expériences très positives ont ainsi été reçus. Pour l’équipe, ces commentaires traduisent l’approche axée sur la personne qui guide le travail de la Croix-Rouge.



Pour en savoir plus sur ce que fait la Croix-Rouge canadienne pour venir en aide aux personnes, aux familles et aux collectivités touchées par la pandémie de COVID-19, cliquez ici.

Articles connexes:
Préparer son enfant à se faire vacciner : une maman de la Croix-Rouge raconte son expérience
Vaccination contre la COVID-19 – Questions fréquentes
comments powered by Disqus