Le service d’assistance permet d’établir de nouvelles relations et de créer des occasions de collaboration au sein des communautés urbaines

Depuis un peu plus d’un an, la Croix‑Rouge canadienne (CRC) a constamment renforcé le soutien qu’elle apporte aux membres des communautés autochtones dont le quotidien, et celui d’une grande partie de la population canadienne, a été gravement touché par la pandémie de COVID‑19.
Tambour avec 4 baguettes noires et 2 baguettes rouges
Grâce au financement octroyé par Services aux Autochtones Canada par l’entremise de la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits, et en collaboration avec l’Association des gestionnaires de santé des Premières Nations, la CRC a lancé le service d’assistance destiné aux dirigeant(e)s des communautés autochtones pour les préparer à intervenir en contexte de COVID‑19. Voici un exemple de l’aide offerte par le service d’assistance à l’un de ces dirigeants.

Vers la fin du mois d’octobre 2020, l’équipe du service d’assistance a reçu un appel de Brett Pineau, directeur du Centre d’amitié autochtone de Montréal (CAAM), un organisme sans but lucratif qui a pour mission première d’améliorer la qualité de vie des membres de la communauté autochtone urbaine de Montréal.

« Bon nombre de nos bénéficiaires n’ont pas les moyens d’acheter des articles de première nécessité. Les pertes d’emploi et la fermeture des grands secteurs de l’économie n’ont fait qu’empirer les choses. », explique Brett Pineau.

Parmi les bénéficiaires du CAAM, on compte des Autochtones en situation d’itinérance ou de logement précaire qui ont de plus en plus de difficulté à subvenir à leurs besoins fondamentaux en raison des restrictions liées à la COVID‑19, comme la fermeture de plusieurs refuges.

L’équipe de gestion des urgences du Québec a été déployée sur-le-champ. De concert avec M. Pineau, elle s’est efforcée de cerner les besoins les plus pressants auxquels la CRC pourrait répondre. Dans les 48 heures suivant le premier appel de M. Pineau, plus d’une centaine de couvertures ont été livrées au CAAM. À la mi-décembre, la CRC du Québec a offert une centaine de couvertures supplémentaires pour appuyer davantage le CAAM.

« La réponse de la Croix‑Rouge a été prompte et professionnelle et a démontré son engagement et sa préoccupation sincères à l’égard des bénéficiaires et de leurs communautés. À l’avenir, nous n’hésiterons pas à lui faire appel en cas d’urgence, car son rôle est d’une importance cruciale et d’une grande valeur. » − Brett Pineau, directeur du CAAM.

Une fois livrées, les couvertures ont été distribuées aux personnes dans le besoin par la Patrouille de rue Ka'wáhse et le personnel du Centre de jour Kaie:ri:nikawera:ke sur place.

Les centres d’amitié jouent un rôle important dans le soutien offert aux communautés autochtones des centres urbains. En réponse à la pandémie de COVID‑19, le CAAM a mis en place plusieurs mesures additionnelles pour aider à subvenir aux besoins les plus criants. Mentionnons par exemple sa nouvelle initiative en matière de sécurité alimentaire et son attention accrue à l’égard des services mobiles pour les personnes qui subissent les contrecoups de la distanciation physique, comme les aîné(e)s et les familles ayant de jeunes enfants.

La CRC est honorée que M. Pineau lui ait accordé sa confiance pour prêter main-forte au CAAM et à ses bénéficiaires.


Articles connexes
comments powered by Disqus