Aller au contenu
 

Le centre de bien-être de Fort McKay vient en aide aux jeunes des communautés autochtones

Visitez notre page de ressources sur la COVID-19 pour consulter les renseignements à jour sur les programmes, les services et les conseils de la Croix-Rouge.  

Par Alyson Gourley-Cramer, conseillère en communications
 
Depuis plus de 20 ans, le centre de bien-être de Fort McKay (Alberta), un organisme sans but lucratif, vient en aide aux jeunes des communautés autochtones et issus de familles à faibles revenus. Les programmes spécialisés et les activités pédagogiques offerts par le centre encouragent et enseignent le développement d’habiletés, l’autonomie, le développement personnel et la confiance aux enfants et aux jeunes âgés de 6 à 18 ans.
 
Lorsque la COVID-19 a atteint des proportions de pandémie mondiale, le centre a été obligé de fermer ses portes. Malgré cela, le personnel du centre a fait preuve de créativité pour garder le contact avec la communauté. Les employés diffusaient par exemple des programmes virtuels chaque jour, livraient du matériel artistique et organisaient des activités pour occuper les enfants et mettaient à leur disposition des programmes interactifs virtuels afin de leur permettre de socialiser avec leurs amis.
 
Julia Soucie, directrice du centre de bien-être de Fort McKay, souligne l’importance de poursuivre ces activités. « Les enfants vivent des moments très difficiles; certains font des dépressions et sont extrêmement anxieux à cause de leur isolement. Ils vivent déjà dans des communautés des Premières Nations éloignées de tout et la seule opportunité dont ils disposaient pour socialiser leur a été retirée, déclare Madame Soucie ». Il n’y a pas que les enfants qui subissaient les conséquences de la situation, de nombreux parents avaient aussi besoin du soutien que le centre leur offrait sous forme d’appels quotidiens et d’activités spécialisées pour leurs enfants.
 
Alors que les restrictions s’assouplissent, le centre se prépare à ouvrir ses portes le mois prochain en mettant la santé et la sécurité de tous au cœur de ses priorités. Après avoir obtenu le feu vert de la communauté des Premières Nations, ainsi qu’une aide financière de la Croix-Rouge canadienne pour la réouverture, le centre pourra de nouveau accueillir les jeunes en toute sécurité. « Nous voyons en moyenne entre 50 et 60 enfants par jour et ce financement additionnel de la Croix-Rouge nous aidera à recruter d’autres membres du personnel, de répartir les enfants dans de petits groupes et d’embaucher du personnel de remplacement qui viendra nous aider en cas d’absence liée à la maladie », déclare Madame Soucie.
 
Le financement de la Croix-Rouge servira également au recrutement d’un employé d’entretien qui sera chargé de nettoyer et de désinfecter les salles communes et le matériel après chaque utilisation. « Cette aide permettra aux employés du centre de se concentrer sur la préparation et la mise en œuvre des programmes pour les enfants. Sans ce financement, rien de tout cela ne serait possible », ajoute Julia Soucie.
 
Outre le personnel de soutien supplémentaire, le centre peut aussi se procurer de l’équipement, notamment des ballons de basket, des balles de baseball et des tapis de yoga pour réduire le partage de matériel et les contacts, ce qui facilite le processus de désinfection et apaise les craintes des parents. « Les enfants sont très excités à l’idée de pouvoir avoir leur propre équipement et surtout, les parents sont tranquilles en sachant que nous pouvons assurer la sécurité de leurs enfants ».
 
La communauté trépigne d’impatience en attendant la réouverture du centre. Voici ce qu’un gardien a déclaré à propos de l’importance du centre de bien-être de Fort McKay : « Ils (les enfants) ont hâte de voir leur famille et leurs amis, de se rendre à l’école et d’aller au centre de bien-être. Si les parents ont de la difficulté à comprendre ce qui se passe dans le monde d’aujourd’hui, c’est encore plus difficile pour les enfants. Le centre représente une lueur d’espoir pendant cette période sombre. Je vous remercie infiniment pour tout ce que vous faites ».
 
La Croix-Rouge canadienne finance la suite de ce projet grâce au généreux soutien du Fonds d’urgence pour l’appui communautaire du gouvernement du Canada.

Le programme est offert aux organismes sans but lucratif qui offrent des services aux personnes particulièrement susceptibles de subir les conséquences sanitaires, économiques et sociales de la COVID-19. Consultez le site croixrouge.ca/organismescommunautaires pour en savoir davantage.


Sur le même sujet :
comments powered by Disqus