La lutte contre la pandémie de COVID-19 dans le monde (4e partie)

Aldis Brennan, conseiller en communications, Opérations
 
Plus d’un an après les débuts de la pandémie, des pays qui avaient évité le pire lorsque la première vague a déferlé aux quatre coins du monde sont maintenant aux prises avec une deuxième, une troisième ou une quatrième vague dévastatrice. Tout le monde s’est réjoui de la mise au point rapide des vaccins. Il n’en demeure pas moins que la crise s’éternise et que ses effets pourraient se faire sentir pendant plusieurs années encore.
 
Voici quelques exemples de l’aide que les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge continuent d’offrir partout dans le monde aux communautés éprouvées par la pandémie.
 
Canada
 Une employée de la Croix-Rouge vêtue d'une veste de l'organisation
Photo : Luc Alary, Croix-Rouge canadienne
 
La Croix‑Rouge canadienne (CRC) est présente d’un océan à l’autre pour répondre à cette redoutable troisième vague de contamination. En partenariat avec les dirigeant(e)s autochtones et les gouvernements des paliers fédéral, provincial et territorial, la CRC soutient les campagnes de vaccination en cours afin que chaque personne au Canada qui le souhaite puisse se faire vacciner. Les campagnes de vaccination ont marqué un jalon important dans la lutte contre la propagation du virus ainsi que dans les opérations liées à la COVID-19 au Canada. Même si elles se poursuivent, il demeure essentiel que la population consulte des sources fiables comme l’Agence de la santé publique au Canada ou les autorités sanitaires locales et provinciales pour obtenir des informations exactes et à jour sur les vaccins.
 
Indonésie
 Un travailleur de la Croix-Rouge de l'Indonésie
Photo : Garry Andrew Lotulung
 
Dans ses efforts pour prévenir la propagation du virus, le Palang Merah Indonesia (c.-à-d. la Croix‑Rouge indonésienne) a déployé son personnel aux quatre coins du pays. Des bénévoles assurent un service d’ambulance, offrent du soutien dans les centres de vaccination, administrent des vaccins et participent à la recherche des contacts pour repérer de nouveaux cas dans la communauté. L’hôpital de la Croix‑Rouge à Bogor (au Java occidental) a été désigné comme établissement de traitement de la COVID‑19 : on y compte 66 salles d’isolement, 2 lits de soins intensifs et 5 lits d’isolement dans la salle d’urgence. Plus de 718 patients ont été traités dans cet établissement et plus de 3 000 tests PCR ont été effectués.
 
Éthiopie

 
Vidéo de la Croix-Rouge éthiopienne
 
La Croix‑Rouge canadienne appuie la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et la Croix-Rouge éthiopienne dans la mise en œuvre d’activités visant à sauver des vies dans les populations touchées par le conflit au Tigré. En Éthiopie, en vue de freiner la propagation de la COVID-19, l’importance d’adopter des pratiques d’hygiène appropriées et de respecter les mesures de santé publique continue d’être mise de l’avant (comme en témoigne la vidéo ci-dessus). Cependant, les conflits persistants dans la région du Tigré ont engendré une crise humanitaire qui a entraîné de l’insécurité alimentaire et le déplacement de millions de personnes, compliquant davantage la lutte contre la pandémie dans ce pays.
 
Fidji
 
Des travailleurs de la Croix-Rouge Fidji
Photo : Croix-Rouge de Fidji
 
Grâce à leur isolement géographique et à la fermeture rapide de leurs frontières, les îles Fidji ont été largement épargnées par la pandémie, évitant les lourds bilans enregistrés ailleurs dans le monde. Ces derniers temps, toutefois, le nombre de cas a commencé à s’accroître à un rythme alarmant. Les fermetures de frontières ont fortement nui à l’économie de ce petit pays, compte tenu des grands bouleversements entravant le commerce international. De plus, les activités touristiques ont complètement cessé et l’aide financière qu’envoyaient aux Fidjiens et Fidgiennnes leurs proches travaillant à l’étranger a considérablement diminué. Par ailleurs, aux côtés des travailleurs de la santé du gouvernement, plus de 100 bénévoles de la Croix-Rouge de Fidji ont participé à la campagne de vaccination menée au pays en procédant à l’inscription des personnes à leur arrivée aux centres de vaccination et en leur communiquant de l’information au sujet des vaccins.
 
Mexique
 
Un travailleur de la Croix-Rouge du Mexique
Photo : Croix‑Rouge mexicaine
 
La Croix‑Rouge mexicaine est aux premières lignes des interventions en réponse à la COVID‑19. Elle offre de l’aide à des millions de personnes au pays. Depuis les débuts de la pandémie, la Croix‑Rouge mexicaine informe la population des risques associés au virus, encourage l’adoption de pratiques d’hygiène adéquates et offre des services vitaux en assurant le transport des patients et patientes vers l’hôpital, en effectuant des tests de dépistage de la COVID-19 et, plus récemment, en administrant des vaccins. Les bénévoles de la Croix‑Rouge offrent aussi des soins de santé et des services de rétablissement des liens familiaux à des populations de migrants et migrantes en situation de grande vulnérabilité dans le contexte de la pandémie.
 
Iran
 Une travailleure de la Croix-Rouge de l'Iran
Photo  : Croissant-Rouge de l’Iran
 
Lorsque les vaccins ont commencé à être distribués dans le monde entier, il a fallu se demander comment les gens y auraient accès. En Iran, ce processus a été confié au Croissant‑Rouge, qui a été autorisé à superviser l’importation de vaccins contre la COVID-19. L’organisation a mobilisé des milliers de bénévoles pour vacciner la population, offrir des soins aux personnes ayant reçu un résultat de dépistage positif dans les hôpitaux dirigés par le Croissant‑Rouge et procurer une aide médicale d’urgence aux milliers d’autres personnes touchées par la pandémie.
 
Malaisie
Un travailleur de la Croix-Rouge en Malaisie
Photo : Croissant-Rouge de Malaisie
 
Durant la saison estivale, le nombre de cas a bondi en Malaisie. Cette forte augmentation a submergé les hôpitaux et forcé les communautés à se confiner. Le Croissant‑Rouge de Malaisie joue un rôle crucial dans la mise en œuvre d’initiatives pour réduire la propagation du coronavirus. L’organisation s’emploie à vacciner autant de personnes que possible dans les meilleurs délais. En outre, elle collabore avec les dirigeant(e)s de la communauté des réfugié(e)s somalien(ne)s séjournant au pays afin de vérifier que cette population a aussi accès au vaccin.
 
Guatemala
 
Photo  : Croix-Rouge du Guatemala
 
Pour un grand nombre de personnes souffrant de problèmes d’audition qui doivent lire sur les lèvres, le port obligatoire du masque pour empêcher la propagation de la COVID-19 occasionne des défis de taille. Les bénévoles de la Croix‑Rouge du Guatemala ne ménagent pas leurs efforts pour joindre les personnes malentendantes afin de leur communiquer l’information pertinente et de leur offrir les services dont elles ont besoin pour surmonter les défis supplémentaires qu’entraîne la pandémie. Par exemple, l’utilisation de masques transparents, qui protègent les personnes qui les portent tout en permettant la lecture sur les lèvres, est l’une des solutions qu’adoptent les bénévoles auprès des personnes qui n’entendent pas bien.
 
Les acteurs du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge demeurent déterminés à continuer d’offrir une aide vitale aux populations pendant la pandémie de COVID-19, que ce soit au Canada ou dans le reste du monde. Contribuez vous aussi à la lutte contre la COVID-19 : respectez les consignes des autorités de santé publique. Ensemble, nous pouvons alléger la souffrance dans le monde.
 
Sur le même sujet :
 
La lutte contre la pandémie de COVID-19 à travers le monde (1re partie)
La lutte contre la pandémie de COVID-19 à travers le monde (2e partie)
La lutte contre la pandémie de COVID-19 à travers le monde (3e partie)
De la préparation à l’action : la réponse de la Croix-Rouge haïtienne à la COVID-19
comments powered by Disqus