10 conseils pour améliorer votre conduite hivernale

Par Kathryn Dunmore, Croix-Rouge canadienne
 
C’est au volant de la fourgonnette de mon instructeur que j’ai obtenu mon permis de conduire il y a plusieurs années, après avoir navigué avec aisance dans la neige et la sloche pour montrer l’étendue de mon talent. Comme plusieurs habitants de contrées nordiques, j’ai donc reçu mon permis en plein hiver. Toutefois, réussir son examen durant la saison froide ne garantit pas une parfaite maîtrise des principes de la conduite hivernale.
 conduite dans la neige
Une voiture suit un autre véhicule sur une route enneigée
 
Selon ce que j’ai constaté, la perception de notre conduite hivernale peut être représentée sur un large spectre. Il y a les conducteurs qui passent de l’été à l’hiver sans trop broncher ni se soucier des adaptations nécessaires, outre le changement des pneus... À l’autre extrémité du spectre, il y a ceux qui imaginent le pire, pris de panique en visualisant une route glissante, en pleine tempête de neige, où le seul repère visible est la voiture qui les précède.
 
Et vous, où vous trouvez-vous sur ce spectre?
 
Dans l’un ou l’autre des scénarios, il suffit d’un peu de préparation pour connaître les dangers entourant la conduite hivernale et apprendre à y faire face. Voici donc quelques conseils pour réduire les risques d’accident cet hiver :
  1. Assurez-vous de bien voir et d’être vu par les autres conducteurs : les vitres, les phares, les miroirs et le toit doivent être bien déneigés et déglacés. Lorsque la visibilité est mauvaise, allumez vos phares.
  2. Procurez-vous quatre pneus d’hiver de même type et utilisez-les pendant toute la saison. Ces pneus ne sont pas uniquement conçus pour la neige — leur rendement est supérieur et ils procurent une meilleure traction lorsqu’il fait froid.
  3. Vérifiez fréquemment la pression de vos pneus, car elle diminue par temps froid.
  4. Assurez-vous d’avoir une trousse de secours et des articles essentiels dans votre véhicule comme une lampe de poche, une couverture, une petite pelle, du sable ou de la litière pour chat (pour la traction), un câble de démarrage, un contenant additionnel de lave-glace, un grattoir et une brosse à neige, ainsi qu’une paire supplémentaire de mitaines ou de gants, des bottes et un chapeau chauds.
  5. Vérifiez que votre réservoir à essence est au moins à moitié plein tout au long de l’hiver.
  6. Ayez un téléphone cellulaire pleinement chargé à votre disposition et ne l’utilisez que si c’est sécuritaire. Ne l’utilisez surtout pas en conduisant, sauf s’il est muni d’un dispositif mains libres.
 
Pour bien vous préparer à conduire lorsque les conditions sont mauvaises, consultez les conseils ci-dessous afin d’apprendre à contrer certains réflexes. D’abord, il est essentiel d’adopter des techniques de conduite défensives et d’adapter sa conduite aux conditions routières. Il est également important d’être à l’affût des dangers sur la route et de se laisser une marge de manœuvre suffisante pour conserver la maîtrise de votre véhicule.
  1. La distance d’arrêt est beaucoup plus longue sur des routes glacées ou enneigées que sur une chaussée sèche — réduisez votre vitesse et gardez une plus grande distance entre votre véhicule et celui qui vous précède. 
  2. Prévoyez plus de temps pour vos déplacements, et plus de temps et d’espace pour changer de voie et effectuer vos virages en toute sécurité.
  3. Ralentissez suffisamment pour éviter de freiner ou de vous arrêter brusquement, ce qui pourrait vous faire déraper.
  4. En situation de dérapage, vous devez aller à l’encontre de votre instinct, braquer le volant dans le sens du dérapage et accélérer afin de reprendre la maîtrise de votre véhicule.
 
Ne cédez pas à la panique si vous êtes coincé ou perdu! Restez au chaud et en sécurité dans votre véhicule, et appelez à l’aide.
 
Consultez d’autres conseils sur la conduite sécuritaire en hiver et téléchargez l’application de secourisme gratuite de la Croix-Rouge canadienne pour avoir à portée de main des ressources qui ont le pouvoir de changer des vies!


Articles connexes
comments powered by Disqus

Abonnez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous pour obtenir des conseils de sécurité, des histoires du terrain et des informations sur la façon de vous engager auprès de la Croix-Rouge canadienne.

Archives