L’art favorise le mieux-être — Soutenir les personnes souffrant de problèmes de santé mentale en contexte de COVID-19

Jack McCaskill, bénévole en communications, Croix-Rouge canadienne
 
« C’est vraiment inspirant de voir à quel point l’art permet aux gens de retrouver leur confiance en soi, l’espoir, le calme et la concentration », nous dit Teresa Morton, coordonnatrice de programmes pour l’organisme My Artist’s Corner (MAC).
 
MAC est un organisme à but non lucratif établi à Burnaby, en Colombie-Britannique, qui vise à encourager les gens à intégrer l’art dans leurs démarches vers le mieux-être. Pour ce faire, MAC offre un environnement sécuritaire et accueillant où les personnes aux prises avec des troubles de santé mentale peuvent explorer leur potentiel artistique grâce à un enseignement de qualité supérieure. L’organisme fournit également un espace où les membres peuvent créer des œuvres, les afficher et les vendre.
 
Créé il y a 12 ans, MAC accueille aujourd’hui 25 artistes actifs qui, au total, visitent son studio environ 1000 fois par année. Ils fournissent également des œuvres pour l’exposition annuelle de l’organisme. Celle de l’année dernière a attiré 400 visiteurs venus admirer pas moins de 200 pièces, dont des toiles, des dessins et des œuvres de techniques mixtes. Selon Teresa, « c’est une incroyable démonstration de ce dont ils sont capables, de leurs accomplissements. Je trouve leur démarche inspirante, et je dirais que l’exposition l’est tout autant. »
 
Comme plusieurs organismes canadiens, MAC n’a pas été épargné par la pandémie de COVID-19. L’annulation des activités de financement sur lesquelles l’organisme compte habituellement, comme les expositions et la vente d’œuvres d’art. a engendré d’importantes difficultés financières. De plus, les cours en classe ont dû être suspendus entre mars et mai, ce qui a exacerbé le sentiment d’isolement de plusieurs membres malgré les efforts déployés pour rester en contact par téléphone et en ligne.
 
Heureusement, grâce au financement du Fonds d’urgence pour l’appui communautaire du gouvernement du Canada, la Croix-Rouge a été en mesure d’aider MAC à maintenir ses services.
 
Cette aide financière a permis à MAC d’ajouter une journée par semaine à sa programmation pour aider à rompre l’isolement de ses membres. Les fonds ont également servi à améliorer la capacité de l’organisme de tenir des cours en personne et en ligne. Par la même occasion, ce soutien a permis à MAC de fournir des services qui renforcent la résilience des participants et améliorent leur qualité de vie en cette période particulièrement stressante.
 
« Ce qu’on constate, c’est que les participants prennent confiance en leur capacité à s’exprimer à travers l’art, puis à manifester cette confiance dans d’autres sphères de leur vie, explique Teresa. Ils deviennent alors plus actifs dans leur communauté et s’aventurent davantage à interagir avec les autres, ce qui peut par exemple les amener à faire du bénévolat dans leur collectivité ou à retourner sur les bancs d’école. C’est vraiment une formule gagnante. »

La Croix-Rouge canadienne a financé la suite de ce projet grâce au généreux soutien du Fonds d’urgence pour l’appui communautaire du gouvernement du Canada.
 
 
Articles connexes
comments powered by Disqus