35 ans au service de la Croix-Rouge canadienne

Avec ses 35 années passées à la Croix-Rouge canadienne (CRC), Guy Choquet est considéré comme un membre essentiel de l’organisation.

Son aventure au sein de la CRC a commencé à l’âge de 15 ans, lorsqu’il a décidé d’y faire du bénévolat en tant que responsable de la sécurité aquatique. Il n’a jamais regretté sa décision depuis.

Au cours des trois décennies qui ont suivi, Guy a pu profiter de diverses occasions d’apprentissage continu à la CRC. Il a œuvré dans différents programmes de l’organisation, notamment celui de sécurité aquatique, dirigé des opérations d’urgence à l’étranger, assumé la responsabilité de missions de secours internationales et fait partie de l’équipe de Philanthropie.

Guy Choquet, souriant, entre deux femmes souriantes.Son expérience à la CRC est une grande source d’inspiration et regorge de souvenirs mémorables, en particulier les deux voyages qu’il a effectués à Haïti après le tremblement de terre catastrophique qui a dévasté l’île en 2010. Il s’est dans un premier temps rendu à l’hôpital mobile de la Croix-Rouge situé à Petit Goave, où il a occupé les fonctions d’administrateur et de chef d’équipe. Il a ensuite joué le rôle de chef d’équipe au centre de traitement du choléra à Carrefour, dans l’arrondissement de Port-au-Prince.


L’expérience de Guy lui a ouvert les yeux sur la dure réalité et la dévastation dans laquelle vivent les Haïtien(ne)s. « Lors d’une visite de deux heures en voiture, tout le paysage devant nous était constitué de bâtiments endommagés et de personnes vivant dans des tentes », déclare-t-il. Cette période éprouvante a été l’occasion pour la CRC de montrer en quoi consiste son mandat, à savoir sa capacité à intervenir rapidement et à venir en aide aux communautés vulnérables.

Guy et son équipe ont recruté plus de 200 personnes dans la région pour travailler au centre de traitement du choléra, ce qui a permis à des jeunes d’occuper un premier emploi. En effet, plusieurs d’entre eux en étaient à leur première expérience professionnelle, et le centre leur a offert la possibilité de se servir de leurs compétences pour la première fois.

« Les Haïtiens(ne)s étaient déterminé(e)s à retrouver une vie normale. Tous et toutes parlent du séisme de 2010 comme de la catastrophe qui devrait donner un coup d’accélérateur au changement dans le pays ».

Aujourd’hui, Guy est le directeur des opérations de soutien au rétablissement en lien avec les feux de forêt en Alberta à Fort McMurray. Plus récemment, il a participé aux opérations d’évacuation après les inondations de Fort McMurray, où il a aidé des personnes à trouver un abri pendant la pandémie de COVID-19 tout en évacuant lui-même sa maison.

Nous adressons à Guy nos remerciements les plus sincères pour ses contributions à la CRC au cours des 35 dernières années et nous sommes impatient(e)s de poursuivre cette aventure avec lui.

Grâce à leur travail au sein de la CRC, les intervenant(e)s contribuent tous et toutes à améliorer les conditions d’existence des sinistrés au quotidien. Vous pouvez consulter les possibilités d’emploi et de bénévolat à l’adresse croixrouge.ca/recrutement.

Articles connexes :
Un nouveau citoyen canadien redonne à son pays d’accueil
Ian Dalsin: Des inondations à la gestion de la pandémie
comments powered by Disqus