Une équipe de la Croix-Rouge vient en aide à une famille et ses onze chiots

Par Michelle Palansky, conseillère en communications à la Croix-Rouge canadienne

« De la fumée provenant de la chambre des filles envahissait le corridor. Mon fiancé a voulu ouvrir la porte, mais je l’en ai empêché par ce que j’étais inquiète que cela cause une contre-explosion. »
 
Katlin St. Germain, tout comme le reste de sa famille, connait bien les incendies. En effet, tout comme ses parents, elle travaille pour les services d’incendie de Sainte Rose du Lac, une petite ville située 300 km au nord-ouest de Winnipeg.
 
L’incendie s’est déclaré vers minuit, le 10 novembre 2020. Une soirée déjà pleine de rebondissements, car un de leurs trois chiens avait choisi cette soirée pour mettre bas de ses chiots. Plus précisément, onze chiots.
 Une chienne couchée sur une couverte rouge et noir avec ses onze chiots.
En temps normal, les deux fillettes de Katlin auraient été couchées dans leur propre chambre, mais, surexcitées par les événements de la soirée, elles avaient eu la permission de se coucher plus tard et avaient fini par s’endormir dans le lit de leur mère. Ce qui leur a probablement sauvé la vie.
 
L’incendie a commencé dans une vieille prise électrique située dans la chambre des filles et la fumée a déclenché le détecteur de fumée. Katlin et son fiancé n’ont pas perdu une minute et ont fait sortir les fillettes, leurs deux chats, leurs trois chiens et les onze chiots de la maison et les ont fait monter dans leur camion.
 
Alors que sa meilleure amie réconfortait les petites dans le camion en attendant l’arrivée des services d’incendie, les parents de Katlin sont arrivés sur les lieux.
 
Par un heureux hasard, Katlin avait récemment fait le ménage d’une des pièces de la maison et mis de côté une boîte à souvenirs pour ses filles. Grâce à sa formation de pompier, le père de Katlin a réussi à récupérer la boîte, puis le petit groupe a attendu l’arrivée des pompiers.
 
Une fois que l’incendie a été maîtrisé et qu’il a été possible d’évaluer les dommages, on a constaté que le fait de garder la porte de la chambre des filles fermée avait permis de contenir les flammes et de réduire considérablement les dégâts.
 
Grâce à un mélange de chance et de réflexes acquis dans le cadre de son travail et au soutien de la Croix-Rouge canadienne, Katlin St. Germain et sa famille ont traversé le pire.
 
C’est un collègue de Katlin, qui avait également été touché par un incendie le mois précédent, qui l’a informée qu’elle pouvait faire appel à la Croix-Rouge en cas de besoin.
 
L’assistance de la Croix-Rouge a permis à Katlin de remplacer les vêtements de ses filles, qui avaient été détruits dans l’incendie, de se procurer de la nourriture et de l’essence et d’aider la famille à faire face aux premiers jours de son rétablissement.
 
Katlin est reconnaissante du soutien apporté par la Croix-Rouge, qui « a enlevé un poids de nos épaules en répondant à nos besoins immédiats et en soulageant quelques-unes de nos préoccupations ».
 
La famille se porte bien et six des chiots ont déjà trouvé des familles d’adoption.
 
Si vous avez été touché(e) par un sinistre personnel et avez besoin d’aide, communiquez avec la Croix-Rouge canadienne en composant le 1 888 800-6493.
 

Sur le même sujet :
Mercure en baisse, incendies en hausse : nos conseils pour éviter les incendies
Chauffez votre maison en toute sécurité
 
 
comments powered by Disqus