Le legs de la famille Land : honorer le passé en préparant l’avenir

Par : La Croix-Rouge canadienne

Chaque année, des gens de tous les âges qui planifient leur succession nous font une promesse : « l’aide s’en vient ». La décision consciencieuse de prévoir un don testamentaire à l’intention de la Croix-Rouge canadienne représente un soutien de taille pour répondre aux besoins futurs des personnes dans le besoin.

Les donateurs et donatrices testamentaires ne sont pas forcément riches ou célèbres, contrairement à ce que l’on pourrait croire. Ce sont des gens qui ont un élan de générosité et qui souhaitent améliorer le sort des générations futures.

Une de ces personnes est John Land, qui nous explique pourquoi sa défunte mère, Mary, et lui ont décidé d’inclure un don à la Croix-Rouge dans leur testament.

À la mémoire de Mary Land

« Il n’y a qu’un mot pour décrire ma mère : “remarquable” », dit John Land d’entrée de jeu. Mary Land s’est jointe à la Croix-Rouge lorsqu’elle était âgée de 12 ans, explique-t-il. « Puis lors de la Seconde Guerre mondiale, elle s’est portée volontaire à 21 ans pour être conductrice d’ambulance. »

Elle s’est ensuite enrôlée dans le Corps de la Croix-Rouge canadienne, un groupe de bénévoles dûment formé(e)s pour intervenir dans les zones sinistrées lors de la Seconde Guerre mondiale. Pendant la guerre, Mary a fait partie des 641 représentants et représentantes de la Croix-Rouge canadienne à l’étranger.

Mary, photographiée au milieu, avec des collègues de la Croix-Rouge sur cette photo d'archive.
Mary, photographiée au milieu, avec des collègues de la Croix-Rouge sur cette photo issue de nos archives.

Son dévouement pour le travail humanitaire de l’organisation s’est poursuivi longtemps après la guerre, et en 2003, elle a reçu la Médaille du jubilé d’or de la Reine Elizabeth II pour son engagement de toute une vie à la Croix-Rouge canadienne.

John se rappelle que Mary avait accroché le certificat de la Croix-Rouge à l’extérieur de sa chambre. « Je crois bien que ce fut le plus grand honneur de sa vie. », admet-il.

Partager des souvenirs
Mary LandÀ l’âge de 95 ans, Mary a eu la chance de visionner une vidéo touchante en hommage aux Canadiennes qui, comme elle, avaient œuvré au sein de la Croix-Rouge canadienne. John, qui a regardé la vidéo en compagnie de sa mère, a même reconnu le sac à bandoulière qu’elle lui avait offert.

« Quelle formidable expérience pour ma mère et moi!, s’est-il réjoui. Je ne peux imaginer de plus merveilleux dernier cadeau. »

Inspirer les autres à donner
Le dévouement de Mary à rendre notre monde meilleur ne s’est pas éteint avec elle. Son engagement et son souci des autres se perpétuent sous la forme d’un don testamentaire qu’elle a versé à la Croix-Rouge canadienne. Et ce n’est pas tout : la vie de Mary a inspiré John à inclure un don destiné à la Croix-Rouge dans son propre testament. C’est une façon pour lui d’honorer la vie remarquable de sa mère.

« Je ne suis pas un homme riche, mais je sais que mon don améliorera le sort de la prochaine génération, explique-t-il. Peu importe comment mon don est utilisé par la Croix-Rouge, il contribuera au bien commun. Si vous cherchez une façon d’avoir un effet durable sur le monde, pensez à faire un don testamentaire. Il pourrait valoir bien plus que vous ne le croyiez. »

Cette histoire n’est pas seulement celle de Mary. C’est aussi celle des bienfaits que les dons de Mary et John auront bien après leur départ. Les efforts de la famille Land pour honorer le passé tout en aidant les générations futures est un bel exemple d’héritage qui se transmet de génération en génération.

Faites comme John, Mary et bien d’autres en faisant un don testamentaire à la Croix-Rouge canadienne. Pour en savoir plus, communiquez avec une ou un spécialiste, Dons planifiés en composant le 1 800 418-1111 ou en écrivant à ComptezSurNous@croixrouge.ca.
 
Articles connexes
Verser un don testamentaire
Le legs de Peter et Donna pour les générations futures
comments powered by Disqus