Aller au contenu
 

Veiller à la sécurité et le bien-être de nos aînés

Visitez notre page de ressources sur la COVID‑19 pour consulter les renseignements à jour sur les programmes, les services et les conseils de la Croix-Rouge.
 
Veiller au bien-être de nos aînés implique de se préoccuper de leur sécurité au quotidien. Voici quelques conseils qui peuvent s’avérer utiles pour nos aînés, surtout en période de pandémie. Pour avoir d’autres conseils pour les personnes exposées à un risque élevé de complications durant la Covid-19, vous pouvez consulter cet article.
 
Les situations d'urgence
Lorsqu’une personne âgée vit seule, surtout si elle est en perte d’autonomie, il est important qu’elle soit bien préparée en cas de situation d’urgence, comme dans le cas d’une chute ou d’un malaise.
 
Il peut être rassurant que la personne ait accès à un service de réponse d’urgence. La majorité des systèmes d’alerte offerts actuellement sur le marché sont pourvus d’un bouton de secours sans fil qui permet de communiquer en tout temps avec les services d’urgence en cas de problème. Les personnes âgées malades ou vivant seules sont les plus susceptibles de profiter de ce type de service.
 
Voici quelques conseils additionnels pour faire face aux situations d’urgence :
 
  • S’assurer d’avoir tous les numéros d’urgence bien à la vue à des endroits stratégiques (par ex. : sur le frigo ou près des téléphones). Composer le 911 est probablement la meilleure stratégie dans les moments de panique.
  • Ne pas attendre avant de contacter les services d’urgence. Beaucoup de gens hésitent ou tardent à demander de l’aide, et cela peut entraîner des conséquences fâcheuses.
  • Faire une liste de personnes ressources à contacter en cas de problème. Miser sur les personnes qui habitent près et qui sont disponibles.
  • Élaborer un plan d’action en cas d’urgence, et revoir les étapes de ce plan périodiquement. Pour avoir plus d’informations sur la préparation aux urgences, consultez nos articles
La prévention des chutes
Saviez-vous que les chutes représentent 10 % des visites à l’urgence et 85 % des hospitalisations chez nos aînés? Et que 40 % de ceux à qui cela arrive subiront une fracture de la hanche à la suite de cette chute? En effet, selon l’Institut national de la santé publique du Québec, plus d’un million d’aînés de 65 ans et plus vivent à domicile, et le tiers fera une chute au cours de l’année.
 
Avec l’âge, les os s’effritent et deviennent plus fragiles. Certaines personnes sont davantage exposées à ce phénomène que d’autres; plusieurs d’entre elles souffrent d’une maladie silencieuse appelée ostéoporose. Les chutes peuvent avoir des conséquences directes sur l’état de santé et l’autonomie des aînés. Les conséquences d’une chute chez la personne âgée peuvent être désastreuses : longues hospitalisations, infections, blessures permanentes, invalidité, etc. Plusieurs personnes mourront des suites d’une fracture.
 
Voilà pourquoi il importe de faire de la prévention des chutes une priorité. Voici quelques conseils qui peuvent s’avérer utiles pour réduire le risque de tomber à domicile :
 
  • Sécuriser au maximum les deux endroits les plus risqués de la maison : la salle de bains et les escaliers.
  • Dans la salle de bains, utiliser des accessoires comme des barres d’appui solidement fixées ou un siège pour le bain.
  • S’assurer que les escaliers soient munis d’une rampe accessible et solidement fixée sur laquelle prendre appui.
  • Éviter les objets ou les meubles qui encombrent et bloquent inutilement le passage lors des déplacements.
  • Enlever les tapis, à moins qu’ils aient une utilité particulière (par exemple, un tapis antidérapant dans le bain).
  • Utiliser une aide à la mobilité, lorsqu’indiqué (comme une marchette ou une canne); s’assurer qu’elle soit bien adaptée et ajustée.
  • Installer un banc près de la porte d’entrée afin de s’asseoir pour enfiler les chaussures et les bottes.
L'usage sécuritaire des médicaments
Lorsqu’ils sont utilisés judicieusement et comme prescrit, les médicaments contribuent à maintenir l’état de santé et la qualité de vie d’une personne. Souvent, les personnes âgées doivent en prendre plusieurs à la fois. S’ils ne sont pas pris adéquatement, ils peuvent toutefois constituer une menace, en causant certains effets secondaires et en augmentant le risque de chutes et de blessures.
 
Voici quelques conseils à cet égard :
 
  • Faire le ménage de la pharmacie régulièrement.
  • Ne jamais prendre un médicament ou un produit naturel sans d’abord en avoir parlé avec un médecin ou un pharmacien et s’assurer de bien avoir compris les recommandations en matière de posologie.
  • Avoir toujours avec soi une liste complète et à jour de la médication régulière et au besoin.
  • Envisager l’usage quotidien d’un pilulier pour éviter les oublis et les surdoses.
Si vous avez des doutes concernant un médicament, n’hésitez pas à en discuter avec votre médecin ou votre pharmacien rapidement. Pour en savoir plus sur l’usage sécuritaire des médicaments, consultez le site du Gouvernement du Canada.

 
Articles connexes  
 
comments powered by Disqus