Formée pour sauver des vies, incluant celle de son fils

Topics: Régions , Secourisme et RCR
17 juillet 2013

En février dernier, Christine Morin a donné à Louis, son fils, un morceau de pomme à gruger en espérant soulager sa poussée dentaire. Mais Louis s’est plutôt étouffé, et le morceau a complètement obstrué ses voies respiratoires. Il ne toussait pas, ne respirait pas, ne crachotait pas et ne pleurait pas. Rien ne se passait. Il a viré au rouge, puis au bleu, ses yeux sont devenus globuleux. Heureusement, Christine est monitrice de premiers soins de la Croix-Rouge et savait exactement quoi faire.

Après avoir composé le 911, elle a immédiatement commencé les manœuvres de désobstruction des voies respiratoires : « J’ai appliqué la technique, le corps incliné, la tête en bas...  Le morceau n'a pas fait "pop", ça a pris du temps ! »

Louis a fini par vomir et crachoter. Pendant plusieurs minutes, il respirait à peine. Les secours sont arrivés rapidement, et le personnel médical a félicité Christine pour son intervention.

Christine est bien consciente que sa formation a sans doute sauvé la vie de son fils. Dès son retour à la maison, elle a envoyé un courriel à tous ses amis qui ont des enfants pour leur raconter son histoire. « Je me suis dit que ça pourrait peut-être motiver d'autres parents à prendre des cours de premiers soins. Honnêtement, je me demande vraiment si j'aurais su quoi faire sans mes cours de premiers soins. »