Quoi faire quand un adulte s’étouffe ?

Par Andréa Parent, Coordonnatrice aux médias sociaux et contenus numériques 

Les restrictions commencent à être levées dans votre région et vous vous faites plaisir en vous offrant une sortie au restaurant? Mais sauriez-vous comment réagir si les voies respiratoires de votre accompagnateur étaient partiellement ou totalement obstruées par un corps étranger ?
 
Les voies respiratoires assurent le passage de l’air de la bouche et du nez vers les poumons.
 
L’obstruction partielle versus l’obstruction complète
Deux types d’obstructions sont possibles : l’obstruction partielle et l’obstruction complète.
 
La toux est la réponse du corps pour dégager les voies respiratoires, et elle peut donc être le signe d’une obstruction partielle des voies respiratoires. Une personne qui tousse est encore en mesure de respirer. Étant donné qu’une toux forte élimine généralement l’obstruction, encouragez la personne à continuer de tousser. Restez à ses côtés et surveillez-la au cas où il faudrait l’aider davantage.
 
Si la personne est ou devient trop faible pour tousser, son état se détériorera rapidement et se transformera en obstruction complète. Si la personne qui s’étouffe ne peut pas tousser fort pour quelque raison que ce soit, appelez immédiatement les services médicaux d’urgence/9-1-1 et surveillez son état de près.
                                                                                                     
L’obstruction complète se produit lorsque les voies respiratoires sont totalement bloquées. Dans ce cas-ci, la personne ne peut pas respirer et sa vie est en danger. Elle a besoin de premiers soins immédiats afin que l’aliment ou l’objet obstruant ses voies respiratoires soit expulsé.

Une femme donne des tapes dans le dos à un homme qui s'étouffe
 
Reconnaître les signes et les symptômes d’une obstruction complète 
Soyez à l’affut des signes et des symptômes suivants pour évaluer s’il s’agit d’une obstruction complète :
  • Une incapacité à parler, à tousser ou à respirer
  • Des sons aigus et stridents
  • Une peau rouge, bleuâtre ou pâle
  • Un regard de panique et des yeux écarquillés
  • Une main ou les deux mains qui saisissent la gorge
Les gestes à poser en cas d’obstruction complète 
Si vous êtes en présence des signes ou des symptômes mentionnés ci-haut, il vous faudra agir rapidement. Voici quoi faire :
 
  1. Si possible, demandez à quelqu’un d’appeler les SMU/9-1-1 et d’apporter un DEA pendant que vous secourez la personne. Si vous êtes seul, prodiguez immédiatement les premiers soins. Appelez à l’aide en criant pour attirer l’attention d’un passant, mais ne retardez pas les soins en cherchant à appeler vous-même les secours.
  2. Essayez de déloger la matière en combinant deux des trois méthodes suivantes : tapes dans le dos, poussées abdominales et poussées thoraciques. Poursuivez en alternant entre les deux méthodes jusqu’à ce que l’aliment ou l’objet se déloge, ou jusqu’à ce que la personne commence à respirer ou qu’elle perde connaissance.
  3. Si la personne qui s’étouffe ne réagit pas, allongez-la au sol de la manière la plus sûre possible et commencez immédiatement la RCR avec des compressions thoraciques.
Les causes les plus fréquentes de l’obstruction chez l’adulte 
Certaines habitudes augmentent le risque d’obstruction. Les plus fréquentes sont les suivantes :
  • Tenter d’avaler de gros morceaux de nourriture
  • Manger en parlant, en riant, en marchant ou en courant
  • Manger trop rapidement
Trucs et astuces pour réduire les risques d’obstruction
Il est possible de réduire le risque d’obstruction chez l’adulte comme suit :
  • Bien mâcher les aliments avant de les avaler
  • Manger lentement et calmement
  • Éviter de parler, de rire, de marcher et de faire toute autre activité physique pendant la mastication
Prenez note que les informations se trouvant dans cet article sont transmises à titre indicatif seulement et qu’elles ne remplacent pas une formation en secourisme. Pour trouver un cours près de chez vous, cliquez ici.
 
Articles connexes 
Quoi faire quand bébé s’étouffe
Reconnaître les signes d’un accident vasculaire cérébral pour agir VITE
 
comments powered by Disqus