S’organiser pour déménager : par où commencer ? (partie 1)

Le décompte avant le début de la grande ronde des déménagements a commencé. Des milliers de Québécois se lancent dans la préparation de leurs boîtes et l’organisation du grand jour. Pour avoir vécu un déménagement récemment, en croyant être prête à toute éventualité, laissez-moi vous dire que j’aurais aimé lire d’abord le guide Déménagement pour les nuls. Après quelques blessures (mineures) et plusieurs péripéties, voici quelques conseils pour bien préparer votre déménagement.


Un homme et une femme ont des boites avec des sourires dessinés sur la têtePourquoi se blesse-t-on pendant un déménagement?

Au cours d’une journée de déménagement, on soulève, on descend, on monte, on dépose… Bref, nous faisons notre exercice physique du mois, et le corps n’est pas tout à fait préparé pour ce marathon. Toutes ces actions augmentent donc les risques de blessures. De plus, selon l’Ordre professionnel de la physiothérapie, dans 40 % des cas, ces blessures affectent le bas du dos. La manipulation de charges trop lourdes, l’utilisation de mauvaises techniques ou encore l’utilisation inadéquate de l’équipement sont en cause. Les coupures, éraflures et écrasements de mains font également partie des risques. Enfin, n’oubliez pas qu’un déménagement apporte aussi son lot de surprises. Il faut agir de façon préventive et se préparer à toute éventualité ! 


3 conseils pour bien se préparer avant son déménagement (et que j’aurais aimé savoir en avance)

La préparation joue un rôle important dans le risque de blessure et elle ne doit pas être négligée.
 
1 - Emballez avec talent! 
Lorsque vous commencez à emballer vos objets, il est important de bien doser le poids dans les boîtes. Il est recommandé de bien répartir la charge et de mélanger les objets lourds et les objets légers. Par exemple, il vaut mieux éviter de faire des boîtes ne contenant que des livres, comme ce fut mon cas. Sinon, attention le mal de dos lorsqu’on tente de soulever cette masse assez pesante!
 
2 - Planifiez intelligemment
Avant le grand jour, il est important de cerner les risques qui pourraient survenir tout au long du déménagement. Renseignez-vous sur le stationnement, la proximité de l’appartement par rapport à l’emplacement du camion, le type d’escalier sur place, la disponibilité de l’ascenseur s’il y a, la météo, etc. Et surtout, n’oubliez pas de confirmer de nouveau la date avec votre déménageur quelques jours avant le jour J. Je pensais avoir tout prévu, sauf ce petit détail qui a fait toute la différence, alors que j’attendais devant ma maison depuis 1h sans signe de vie de la part de l’équipe. C’est le pire lapin qu’on m’est posé à vie, croyez-moi!
 
3 – Choisissez un équipement futé!
Selon la CNESST, un équipement bien adapté est toujours à privilégier lors d’un déménagement. Par exemple, lors de la location du camion pour déménager, assurez-vous qu’il y a :
  • une rampe de transport pour vous aider à charger et à décharger le contenu
  • un harnais (recommandé) pour soulever les objets lourds
  • un chariot de manutention, tel qu’un diable ou un chariot à quatre roues (si vous avez beaucoup d’objets lourds et encombrants)
Sinon, faites confiance à une équipe spécialisée en déménagement, ce qui peut vous épargner de nombreux casse-tête. 
 
Vous avez maintenant tous les outils pour planifier votre déménagement sans trop de rebondissements ! Lisez notre deuxième partie, qui vous donnera quelques conseils pour éviter de vous blesser le jour venu.
 
Articles connexes:
C’est le joyeux temps des déménagements! Nos conseils pour emménager en toute sécurité 
Déménager en toute sécurité à 45 degrés 
 
 
 
comments powered by Disqus

Abonnez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous pour obtenir des conseils de sécurité, des histoires du terrain et des informations sur la façon de vous engager auprès de la Croix-Rouge canadienne.

Archives