L'éducation façonne les attitudes face à la guerre

Par Andrea McArthur and Michael Stephens
 
Si vous êtes enseignant ou éducateur, vous vous demandez peut-être comment initier vos élèves aux problèmes de société mondiaux comme les conflits armés. C'est un sujet important ! Heureusement, en abordant les problèmes mondiaux tels que la guerre et la paix sous l'angle du droit international humanitaire (DIH), les élèves peuvent comprendre les responsabilités des États dans la réduction des souffrances et la protection des civils.
 
Pourquoi l'enseignement du droit international humanitaire est-il important ?
 Un groupe de soldats autour d'une femme qui tient son bébé.
L'une des principales raisons des violations du DIH est l’ignorance de la loi. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) affirme que « les jeunes constituent l'essentiel des combattants présents et futurs. Trouver des moyens innovants et adaptés localement pour renforcer les normes d'humanité parmi eux, y compris via les médias numériques, est essentiel [pour prévenir les violations. »
 
Nous avons récemment mené une enquête auprès de plus de 1 000 jeunes au Canada, dans le cadre d'une étude intitulée "Global Millennials on War", réalisée par le CICR.
 
L'étude a évalué les similitudes et les différences d'attitudes à l'égard des conflits armés entre la génération Y des pays en proie à des conflits armés et ceux vivant en temps de paix. Outre l'efficacité des Conventions de Genève, d'autres thèmes explorés étaient: la protection civile, les armes nucléaires, le recours à la torture, les technologies numériques, le traitement des prisonniers de guerre et l'inévitabilité et la fréquence future des guerres.
 
L'enquête a révélé que seulement 58% des milléniaux croient que les Conventions de Genève réduisent efficacement les souffrances dans les conflits armés.
 
Contrairement aux opinions des milléniaux interrogés, des protections spéciales SONT offertes aux civils et à ceux qui ne participent plus aux hostilités en vertu des Conventions de Genève. Le droit international humanitaire, qui comprend les Conventions de Genève, les Protocoles additionnels et d'autres traités internationaux, vise à protéger la vie et la dignité humaine en restreignant les moyens et les méthodes de guerre.
 
Outils pour l'enseignement du droit international humanitaire
 
Dans le but de montrer comment le DIH fait une différence, le Comité international de la Croix-Rouge a développé une base de données en ligne sur le respect du DIH par thème et par pays, appelée DIH en action. Ce n'est qu'un exemple parmi de nombreux outils pour promouvoir la sensibilisation et le respect du DIH tout en présentant des réussites positives en matière de DIH et le respect de la loi.

 

Les étudiants, les enseignants et tous les Canadiens peuvent en apprendre davantage sur le droit international humanitaire grâce à de nouveaux outils novateurs, comme notre quiz. Testez vos connaissances ici.
 
L'un des autres outils qui peuvent aider les gens à en apprendre davantage sur les règles de base du DIH est Pris au piège, une ressource interactive en ligne pour les jeunes qui explore des thèmes du DIH tels que la violence sexuelle et sexiste, les enfants soldats et les réfugiés et la migration forcée dans un format « dont vous êtes le héros ». Les dilemmes rencontrés dans chaque histoire renforcent le thème clé selon lequel il n’y a pas de solution facile dans les conflits armés. Les points d'apprentissage aident les élèves à réfléchir de manière critique et à résoudre les problèmes sur les problèmes du monde réel.
 
Pris au piège a été inspiré par la boîte à outils « Explorons le droit humanitaire » du CICR (note: le lien est en anglais seulement) destinée aux enseignants, avec des études de cas et des plans de cours prêts à l'emploi pour la classe. Dans la boîte à outils, les étudiants et les enseignants peuvent apprendre les règles de base du DIH en utilisant une feuille de synthèse en langage clair.
 
 
Tous les Canadiens partagent-ils les mêmes attitudes à l'égard du droit international humanitaire?  Testez vos connaissances sur notre quiz.
 
comments powered by Disqus