Aller au contenu
 

Les leçons de la COVID-19 : un esprit curieux est un esprit sain

Billet écrit par Victoria Sanchez, bénévole virtuelle de la Croix-Rouge canadienne

Pendant la période d’isolement, combien d’entre nous ont réussi à préparer du pain au levain, à faire pousser de beaux légumes dans leur jardin ou à tisser une tapisserie? Peu importe combien y sont réellement parvenus, nous avons tous tenté l’expérience.
 
Nous avons entrepris ces projets sans nécessairement avoir plus de temps libre à y consacrer ou posséder tout le matériel requis. Nous l’avons fait parce que nous avions envie d’essayer quelque chose de nouveau et de penser à autre chose que la pandémie.
 
Nous avons trouvé refuge dans ce qui nous était familier, mais ce sont notre curiosité et notre imagination qui nous ont le plus aidés à traverser cette situation éprouvante.
 
———
Ce que nous avons accompli en isolement
 
Avant la COVID-19, je travaillais dans un bureau, je laissais libre cours à mon imagination à mon studio, je sortais avec des amis et je rentrais chez moi pour me détendre. Du jour au lendemain, on nous a demandé de nous isoler chez nous, et mon monde est devenu tout petit. Mon bureau de télétravail est devenu un outil de travail, de socialisation et de création. Pendant la période d’isolement, j’ai fabriqué du papier, tressé des paniers et cuisiné de nouvelles recettes, mais ce n’était pas toujours suffisant pour atténuer mon stress. La pression était telle que j’ai commencé à planifier des pauses de dix minutes en cours de journée, et je me suis mise à fabriquer des pompons en suivant un tutoriel vidéo.
 


Même si j’ai un côté artistique et que je travaille dans un domaine créatif, tout le monde a la capacité innée d’être curieux. Et cette curiosité favorise la créativité.
 
Ma situation n’a rien d’exceptionnel. Bon nombre de mes amis se sont initiés à de nouveaux passe-temps : certains se sont mis à peindre, d’autres à rénover leur jardin et un a même conçu une application pour planifier les repas en période d’isolement, lorsqu’il faut limiter ses déplacements à l’épicerie. Nous avons réalisé des projets qui nous tenaient à cœur et que nous n’avions jamais tentés auparavant, et nous avons constaté par la suite que cela avait fortement amélioré notre humeur et notre qualité de vie.
 
———
Vous aussi, vous êtes créatif
 
Être curieux consiste avant tout à explorer, à s’interroger et à s’émerveiller. Mais il ne suffit pas de se poser des questions, encore faut-il passer à l’action. La créative est une façon de réagir à ce sentiment initial de curiosité. Si vous approchez une situation ou un projet avec ouverture d’esprit, souplesse et enthousiasme (toutes des caractéristiques qui se cultivent), vous aurez plus de facilité à voir le bon côté des choses.


 
Voici quelques conseils pour garder le moral pendant vos moments créatifs et profiter au maximum de ces expériences :
 
  1. Soyez indulgent envers vous-même. La patience et la bienveillance sont de mise, surtout face à un nouveau défi! Célébrez chaque effort, soyez ouvert aux nouvelles expériences et n’ayez pas peur de l’échec.
  2. Consacrez du temps à votre activité. En cette ère de satisfaction immédiate, on n’a pas toujours envie de travailler sur un projet créatif pendant des jours, voire des semaines, sans nécessairement savoir par où commencer. C’est pourtant le meilleur moyen de connaître ses forces et de les cultiver. Ralentissez : la création est un processus méditatif.  
  3. Essayez autre chose. Il n’y a rien de mieux pour renforcer sa créativité que de sortir des sentiers battus. Inspirez-vous des artistes de votre région, des musiciens, des danseurs, des écrivains, des galeries et des musées pour trouver des projets passionnants à réaliser chez vous.
  4. Trouvez une communauté. Échangez avec votre famille et vos amis ou rencontrez de nouvelles personnes sur vos réseaux sociaux préférés. Montrez la progression de votre projet. Toutes sortes de gens vous appuieront et seront inspirés par vos créations.  


Maintenant que nous retrouvons un semblant de vie normale et que les gens recommencent à organiser des activités de groupe, je vous encourage à exercer votre curiosité et votre créativité au quotidien. Voyez-les comme un outil à utiliser pour garder un esprit sain.
 
Si vous vivez régulièrement des épisodes de stress intense, parlez-en à un professionnel de la santé, à un proche ou à un organisme communautaire, et n’oubliez pas que demander de l’aide est un signe de force.
 
Jetez un coup d’œil au Guide pratique sur les premiers secours psychologiques de la Croix-Rouge canadienne, offert en ligne gratuitement.


 
comments powered by Disqus