Le Rapport sur les catastrophes dans le monde 2015, publié hier par la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), examine l’importance d’acteurs locaux, d’individus et de groupes locaux tels que les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, qui sont toujours les premiers à intervenir sur le terrain lors de crises.

IG_ifrc_world_disaster_report_detail_french-(1).png

Le rapport passe en revue les difficultés et les défis auxquels se heurtent ces intervenants lorsqu’il s’agit d’étendre et de consolider leur action humanitaire, et de collaborer avec des partenaires internationaux leur apportant un soutien lors d’une crise ou d’une catastrophe naturelle.

«Les acteurs locaux sont toujours les premiers à intervenir. En 2015, nous avons vu les communautés et les institutions locales au cœur des opérations de sauvetage en faveur des sinistrés emprisonnés dans les décombres à la suite du tremblement de terre au Népal, nous les avons vues mettre en place des centres d’hébergement d’urgence après le passage dévastateur du cyclone Pam à Vanuatu, ou encore en première ligne des secours aux victimes du conflit en Syrie», souligne Elhadj As Sy, secrétaire général de la FICR. «Mais leur efficacité ne tient pas seulement à leur proximité. Les groupes locaux, au nombre desquels les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, sont efficaces en raison des perspectives qu’ils ouvrent, de leur connaissance de la langue et de la culture, et parce qu’ils sont présents en permanence au sein des communautés et en mesure de les aider à limiter les risques avant que les catastrophes ne se produisent.»

On estime que près de 107 millions de personnes ont été touchées par des catastrophes en 2014, ce qui représente une augmentation par rapport au nombre de personnes touchées l’année précédente.
Le Rapport sur les catastrophes dans le monde souligne également l’importance de la préparation aux catastrophes. La Croix-Rouge canadienne déploie des efforts à longueur d’année afin de prévoir l’imprévisible, notamment par l’entremise d’ententes avec les municipalités et par l’entreposage local de matériel d’urgence.

La Croix-Rouge vient en aide aux familles de communautés à travers le pays au moment où elles en ont le plus besoin : au cœur de l’urgence. Lors d’incendies résidentiels, d’inondations, de feux de forêt ou d’ouragans, nos équipes sont là.

Nous assurons le maintien de nos équipes de bénévoles dûment formés pour intervenir lors de situations d’urgence et ainsi répondre aux besoins de première nécessité de victimes de sinistres. Que diriez-vous de prendre part à l’action en offrant secours et soutien aux victimes d’un sinistre ? Pour vous inscrire, visitez partenairescroixrouge.ca.