Aller au contenu
 

La rentrée des virus


Pour les parents, la rentrée scolaire est synonyme de magasinage intensif de fournitures scolaires, de la multiplication des devoirs et des activités parascolaires et des défis de la conciliation travail-famille.
C’est aussi le retour des nez qui coulent!

Les éternuements et la toux peuvent être des symptômes d’un virus plus grave qu’un simple rhume. En ce moment, un virus peu commun, mais qui n’est pas mortel, est la cause de l’hospitalisation d’enfants aux États-Unis et au Canada.

L’entérovirus D68 touche principalement les enfants de 2 à 16 ans et peut provoquer des réactions plus graves chez les enfants souffrant déjà de problèmes respiratoires. Les symptômes s’apparentent à ceux d’un rhume (également causé par un entérovirus), mais peuvent s’aggraver et entraîner des difficultés respiratoires. Le mode de transmission est le même que pour un rhume, les éternuements et la toux étant les principaux coupables. L’Agence de la santé publique du Canada surveille la situation de près.

handwashing-(4).pngAlors qu’il est possible de se faire vacciner contre la grippe, il n’existe pas de vaccin contre l’entérovirus D68. Les antibiotiques ne sont d’aucune utilité dans ce cas puisqu’ils s’attaquent aux bactéries et non aux virus. Du repos, beaucoup de liquide, une bonne nutrition et le temps demeurent les seuls traitements.

Finalement, la meilleure attaque contre les maladies respiratoires repose sur les bons moyens de défense. Lavez-vous fréquemment les mains avec de l'eau chaude et du savon, surtout après avoir touché des objets communs comme les cafetières, les refroidisseurs d'eau et les poignées de porte. Si vous ne vous sentez pas bien ou si vous êtes malade, toussez dans le creux de votre coude au lieu de tousser dans vos mains et restez à la maison pour empêcher la propagation. 

Pour en savoir plus sur la prévention de la grippe, consultez notre site Web.
comments powered by Disqus