À l’occasion de son 75e anniversaire, la Ville de Matane nommera six parcs en l’honneur de femmes qui ont marqué son histoire. Parmi elles se trouve Mélanie Joncas, une bénévole et pionnière de la Croix-Rouge.

Mélanie Joncas

Née en 1863 et décédée en 1955, madame Joncas est une femme d’action, énergique et avant-gardiste qui s’est beaucoup impliquée dans la communauté. En 1914, alors que  la Première Guerre mondiale s’abattait sur le monde, elle a fondé la section de la Croix-Rouge de Matane. Militant aussi pour la carrière politique de son mari, François-Jean Pelletier, madame Joncas a beaucoup voyagé en Europe et aux États-Unis.

Une anecdote pour illustrer la détermination de cette grande dame : après s'être fracturé une hanche à un âge avancé, elle refusait de croire les médecins qui lui affirmaient qu’elle ne marcherait plus. Quelques mois plus tard, elle voyageait seule à l’aide d’une canne!

Si vous passez par Matane, arrêtez-vous au Parc « de la Ronde » situé entre les rues de la Ronde et Goyer, près de la rue Joncas.