Aller au contenu
 

Ça passe ou ça casse !

C’est le début de la relâche scolaire et vous planifiez de belles activités de plein air en famille? À l'époque où j’ai appris à skier, personne ne portait de casque. Heureusement, les mœurs évoluent! Mais il reste que les sports de glace et de glisse sont particulièrement propices aux entorses, foulures et cassures.

Photo : Stockfreeimages Photo : Stockfreeimages

Loin de nous l’idée de vous dire de rester encabané, vous pourriez tout aussi bien vous fouler une cheville en sortant de votre lit! Voici tout de même quelques conseils pour être mieux préparé aux blessures de vos Joannie Rochette et Wayne Gretzky en devenir.

Il n’est pas évident pour un néophyte de distinguer les entorses des foulures et des cassures. Mais on sait que ça fait mal et qu’il faut réduire la douleur au plus vite!

Les entorses et les foulures :

Il est possible de traiter les entorses et les foulures qui ne sont pas très sérieuses à la maison, mais les entorses plus graves doivent être examinées par un médecin.

Ce que vous devez faire

1- Vous devez appeler le 9-1-1 si vous soupçonnez une blessure à la tête, au cou ou au dos, si la blessure rend la marche difficile, s'il y a une blessure au fémur ou au bassin, si le niveau de conscience de la personne est altéré.

2. Demandez à la personne de ne plus bouger et placez-la dans une position confortable.

3. Immobilisez le membre blessé dans la position trouvée.

4. Appliquez une compresse froide sur la région blessée pendant 20 minutes toutes les heures pendant les premières 24 à 48 heures. Enveloppez les glaçons dans une serviette ou un linge pour qu'ils ne soient pas en contact direct avec la peau.

5. Si possible, élevez le membre blessé au-dessus du niveau du coeur. Ne le faites pas si ce mouvement est trop douloureux.

6. Consultez un médecin.

Les symptômes à surveiller en cas de fractures

L'existence d'un seul des symptômes suivants suffit pour que vous soyez justifié d'appeler une ambulance:

• Douleur aiguë ou sensibilité au toucher.

• Déformation d'un membre.

• Arrêt de la circulation dans un membre (les orteils ou les doigts deviennent blancs ou bleus).

• Perte de sensibilité dans un membre (demandez à la personne blessée si elle sent qu'on lui pince les doigts ou les orteils).

• Enflure et changement de couleur du membre affecté.

• Craquement entendu par la personne.

Ce que vous devez faire

1. Immobilisez le membre fracturé sans déplacer la personne. Utilisez des serviettes de bain ou des couvertures pour maintenir le membre en place.

2. Appliquez de la glace enveloppée dans un morceau de tissu sur la région blessée pendant une quinzaine de minutes toutes les heures.

3. Appelez les 9-1-1.

4. Réconfortez la personne et gardez-la au chaud.

Prenez note que ces informations de notre équipe de la prévention des traumatismes, sont à titre indicatif seulement et ne remplacent pas une formation en secourisme

Bonne semaine de relâche !

comments powered by Disqus