La gouvernance à la Croix-Rouge canadienne

La structure de gouvernance est un élément clé de l'excellence de la Croix-Rouge canadienne en matière de gouvernance et est conçue pour, dans la mesure du possible, chercher à avoir une représentation reflétant la diversité du Canada, y compris, mais sans s'y limiter, une représentation géographique pancanadienne, une représentation des langues officielles du Canada, une représentation des peuples autochtones du Canada, une représentation de l'égalité des sexes et de l'inclusion sociale, et la diversité économique, culturelle et démographique du Canada.

La gouvernance de la CRC est composée de 32 Membres répartis en deux (2) composantes qui assurent un large éventail de perspectives :
  • 16 directeurs du Conseil d'administration qui sont des membres en vertu de leur appartenance au conseil, et
  • 16 Membres nationaux
Bien qu'il n'y ait qu'une seule catégorie de Membres, les processus de recrutement et de sélection des administrateurs du Conseil d ‘administration et des Membres nationaux sont distincts. En général, les personnes dont on envisage l'élection au Conseil d’administration sont sélectionnées pour leurs compétences spécifiques et la contribution qu’il peuvent apporter au Conseil d’administration. Les Membres nationaux, tout en apportant également des compétences, sont principalement recrutés pour leurs connaissances spécifiques, leur expertise, leur engagement et leur dévouement envers la Croix-Rouge canadienne en tant que bénévoles ou intervenants.

Tous les Membres doivent respecter et se conformer aux sept Principes fondamentaux du Mouvement. Ils doivent agir dans le meilleur intérêt de la Croix-Rouge canadienne et des personnes que nous servons.

Les Membres exercent la plupart de leurs responsabilités lors de l'Assemblée annuelle, telles que :
  • L'élection des administrateurs du Conseil d'administration et des Membres nationaux ;
  • La révocation des administrateurs du Conseil d'administration et des Membres nationaux, si nécessaire ;
  • Nommer le vérificateur externe ;
  • Recevoir les états financiers vérifiés ; et,
  • Approuver tout changement fondamental de l'organisation.
En outre, les administrateurs du Conseil d'administration exercent des responsabilités fiduciaires et la responsabilité générale de surveiller l'organisation et de veiller à ce qu’elle s'acquitte de sa responsabilité légale.
Section Widgets