Quoi faire avant, pendant et après un tsunami

Destroyed buildings

Un tsunami peut frapper les régions côtières quelques minutes après un gros tremblement de terre. La meilleure façon de vous protéger et de protéger votre famille en cas de tsunami consiste à prendre les mesures suivantes :

Suivez les instructions et respecter l’ordre d’évacuation lors d’un tremblement de terre puissant ou de longue durée. 
  • Réfugiez-vous en terrain plus élevé.
  • Tenez-vous loin de la côte, des estuaires, des rivières et des cours d’eau; si vous êtes en mer, restez-y jusqu’à nouvel ordre.
  • Restez à l’affût des dangers secondaires comme les glissements de terrain, les inondations et les coulées de boue.

Avant un tsunami :

  • Vérifiez si votre maison, votre école ou votre lieu de travail se trouve dans des zones exposées aux tsunamis. S’il s’agit d’une région où le risque de tsunami est élevé, renseignez-vous sur les plans d’urgence prévus pour chaque endroit en cas de tremblement de terre et de tsunami. 
  • Communiquez avec municipalité pour vous informer des risques, des procédures d’évacuation et des systèmes d’alerte de votre collectivité. Assurez-vous que tous les membres de la famille connaissent le son de l’alarme d’urgence et la marche à suivre. N’oubliez pas de vous inscrire aux alertes locales.
  • Pour obtenir des renseignements à jour sur la situation d’un océan à l’autre : le gouvernement du Canada et le Réseau national sismologique canadien (RNSC) recensent et surveillent tout signalement de séismes importants qui se produisent au Canada. 
  • Apprenez à faire la distinction entre un avertissement de tsunami et une veille de tsunami :
    • Un avertissement de tsunami signifie qu’un tsunami a peut-être été déclenché et pourrait s’approcher de la zone où vous vous trouvez. Une évacuation complète est suggérée. 
    • Une veille de tsunami signifie qu’il n’est pas possible de confirmer le déclenchement d’un tsunami, mais que le risque existe et qu’il pourrait se matérialiser rapidement (parfois en l’espace d’une seule heure). Suivez de près les nouvelles.
  • Passez les plans d’évacuation en revue avec les membres de votre famille. Soyez prêt à évacuer en cas d’avertissement de tsunami. 
  • Planifiez un trajet d’évacuation pour vous rendre dans une zone située à 30 mètres au-dessus du niveau de la mer ou à 3 kilomètres vers l’intérieur des terres, si possible. Si ce n’est pas possible, localisez un endroit le plus haut ou le plus loin possible du danger. Idéalement, vous devriez être en mesure de vous rendre à cet endroit à pied en 15 minutes ou moins.

Pendant un tsunami :

  • Si vous ressentez des secousses, baissez-vous, protégez-vous, agrippez-vous :
    • Baissez-vous : abritez-vous sous un meuble lourd comme une table, un bureau, un lit ou un meuble solide. 
    • Protégez-vous : couvrez votre tête et votre torse afin de vous protéger de tout objet qui pourrait vous tomber dessus.
    • Agrippez-vous : agrippez-vous à l’objet sous lequel vous vous cachez pour vous protéger. 
  • Soyez attentif aux signes avant-coureurs d’un tsunami : 
    • Vous êtes dans une région côtière et vous sentez de fortes secousses pendant plus d’une vingtaine de secondes. 
    • Vous observez une crue ou une baisse rapide des eaux côtières. 
    • Un sifflement ou un bruit inhabituel qui provient du large, comme celui d’un train ou d’un avion qui approche.  
  • Après un tremblement de terre, éloignez-vous de la côte et dirigez-vous rapidement vers des terres plus élevées. Soyez prêt à évacuer en cas d’avertissement de tsunami. 
  • Suivez les trajets d’évacuation affichés, le cas échéant. Amenez vos animaux de compagnie avec vous, mais ne retardez pas votre départ pour aller les chercher. 
  • Un tsunami se caractérise par une série de vagues qui peuvent continuer à déferler pendant des heures; une vague peut très bien être plus grosse que les précédentes. Ne pensez pas que tout danger est écarté après le passage d’une première vague. Si vous ne pouvez vous rendre dans une zone plus élevée : montez aux étages supérieurs ou jusque sur le toit; grimpez au sommet d’un arbre; ou emparez-vous d’un objet flottant. 
  • Si vous êtes en mer, restez-y. Les bateaux sont généralement plus en sécurité lorsque la profondeur de l’eau dépasse les 20 mètres. Les navires sont en sécurité en haute mer lorsque la profondeur est de plus de 100 mètres. 
  • Vous pourriez perdre la vie si vous vous attardez pour regarder l’arrivée d’un tsunami. Si vous pouvez voir la vague, cela signifie que vous n’avez plus le temps de vous mettre à l’abri. 
  • Surveillez la progression du tsunami et écoutez les avertissements ou les instructions des autorités locales. Si vous êtes en sécurité lorsque la première vague du tsunami arrive, restez à l’abri jusqu’à ce qu’on annonce que la situation est revenue à la normale, car d’autres vagues pourraient encore frapper.

Après un tsunami :

Continuez de faire preuve de prudence et suivez les consignes des autorités locales.
  • Préparez-vous aux répliques qui pourraient déclencher un autre tsunami. 
  • Rentrez chez vous seulement lorsque les autorités vous indiquent qu’il n’y a plus de danger. Un tsunami est une série de vagues qui peuvent s’étaler sur plusieurs heures. Ne pensez pas que tout danger est écarté après le passage d’une première vague. La vague suivante pourrait être plus importante que la première. 
  • Faites attention aux effets secondaires d’un tsunami. Par exemple, les glissements de terrain, les coulées de boue, les routes, bâtiments et ponts endommagés, etc. 
  • Évitez de faire des appels à moins d’avoir besoin de services d’urgence.
  • N’entrez pas dans un édifice entouré d’eau. Les tsunamis peuvent créer des fissures dans le plancher ou entraîner un effondrement des murs. 
  • Si votre maison ne vous semble pas sécuritaire, n’y rentrez pas. En cas de doute, demandez l’avis de professionnels. 
  • N’utilisez pas d’allumettes et n’allumez pas les lumières avant d’être certain qu’il n’y a pas de fuite de gaz et qu’il n’y a pas eu de déversement de liquide inflammable. Évitez de boire de l’eau contaminée.
  • Si vous avez besoin d’aide, placez une pancarte « Au secours » à la fenêtre.

Pour en savoir plus sur les principales causes et conséquences des tsunamis, visitez la page: Tsunamis : informations et faits

À la suite d'une urgence ou d'une catastrophe

Le rétablissement après une catastrophe peut être très difficile. Découvrez les ressources offertes par la Croix-Rouge.

En savoir plus

Procurez-vous une trousse d’urgence

La dernière étape de la préparation aux urgences consiste à vous procurer ou à préparer une trousse d’urgence. Découvrez ce qu’elle devrait contenir.

En savoir plus