COVID‑19 - Nouveau coronavirus : Faits et questions fréquentes

Sujets: Dans le monde, Situations d'urgence et catastrophes dans le monde
14 mai 2020

Des bénévoles de la Croix-Rouge canadienne portant un équipement de protection.

La désinformation peut être très dangereuse lors d’une épidémie ou d’une urgence, comme nous en sommes témoin pendant la pandémie de COVID‑19 qui sévit. Si vous souhaitez obtenir davantage d’information au sujet du virus, la Croix-Rouge canadienne recommande de consulter d’abord les agences gouvernementales comme l’Agence de santé publique du Canada et les organismes des Nations Unies comme l’Organisation mondiale de la Santé pour obtenir des faits et des statistiques fiables.

Qu’est-ce que la COVID‑19? Qu’entend-on par « nouveau » coronavirus?

À la fin de l’année 2019, on employait souvent l’expression « le coronavirus » pour désigner la maladie à coronavirus 2019 (COVID‑19). Or, les coronavirus forment toute une famille de maladies virales qui peuvent entraîner des manifestations diverses allant du simple rhume à des maladies plus graves, comme ce fut le cas lors de la pandémie de SRAS en 2002 et 2003. La flambée de 2019 concerne un nouveau coronavirus, une souche qui n’avait encore jamais été décelée chez les humains.

D’où vient ce coronavirus

Les causes et origines de cette souche de virus n’ont pas encore été confirmées. Sa présence a d’abord été signalée à Wuhan, en Chine, avant de se propager dans plusieurs autres pays. Le 11 mars dernier, l’Organisation mondiale de la Santé a qualifié la COVID‑19 de pandémie. La plupart des pays et territoires ont signalé au moins un cas d’infection, et le risque de propagation à l’intérieur et à l’extérieur des frontières est très élevé.

Quels sont les symptômes de la COVID-19?

Les symptômes de la COVID‑19 peuvent s’apparenter à ceux d’autres maladies respiratoires comme l’influenza ou le simple rhume. La gravité des symptômes peut varier : les signes d’infection sont la toux, la fièvre et la difficulté à respirer. Ils peuvent apparaître jusqu’à 14 jours après la contamination.

Des complications peuvent également mener à des maladies plus graves, comme la pneumonie. Les enfants en bas âge, les aînés et les personnes souffrant d’autres maladies sont particulièrement vulnérables.

Pour en savoir davantage, consultez la page Maladie à coronavirus (COVID‑19) : Symptômes et traitement du site Web de l’Agence de la santé publique du Canada.

Comment la COVID-19 se propage-t-elle?

Comme d’autres maladies semblables, la COVID‑19 se propage surtout par contact étroit avec une personne infectée, en particulier par l’entremise des gouttelettes respiratoires projetées lorsqu’une personne tousse ou éternue. Ces gouttelettes atterrissent sur les objets ou les surfaces autour de la personne, comme les tables, les poignées de porte et les rampes. Une personne peut contracter la maladie en touchant ces surfaces ou objets contaminés, puis en portant sa main à ses yeux, son nez ou sa bouche.

Selon de récentes études, le virus peut aussi être transmis par une personne infectée qui ne présente pas de symptômes (personne présymptomatique ou asymptomatique).

Que puis-je faire pour me protéger contre la COVID-19?

La Croix-Rouge canadienne incite tout le monde à adopter de bonnes pratiques d’hygiène et les mesures de distanciation physique appropriées, comme le recommandent l’Agence de la santé publique du Canada, l’Organisation mondiale de la Santé et le ministère de la Santé de votre province ou territoire.
Votre meilleur moyen de défense demeure les mesures de précautions recommandées pour protéger votre propre santé et celle de votre entourage.

  • Le lavage des mains rigoureux et fréquent constitue la meilleure mesure de prévention.
  • Évitez tout contact avec les personnes présentant des symptômes de maladies respiratoires et couvrez-vous la bouche ou le nez au moment de tousser ou d’éternuer.
  • Maintenez une distance physique adéquate — au moins deux bras de distance (environ deux mètres, ou six pieds) — avec les autres personnes. La distanciation physique, qui implique d’apporter des changements dans vos habitudes quotidiennes afin de réduire les contacts étroits entre les personnes, s’avère l’un des moyens les plus efficaces pour ralentir la propagation d’une maladie lors de son éclosion.
  • Si vous présentez des symptômes de la maladie ou que vous ressentez un malaise, nous vous encourageons à rester chez vous et à consulter un médecin.

Dois-je porter un masque pour me protéger contre la COVID‑19?

L’Agence de la santé publique du Canada recommande de porter un masque non médical ou de se couvrir le visage en public lorsque les mesures de distanciation sociale ne sont pas possibles, plus particulièrement dans les endroits publics achalandés comme les magasins et les transports en commun.
 
Visitez croixrouge.ca/masques pour des conseils sur la bonne utilisation des masques.

Le port du masque à lui seul ne prévient pas la propagation de la COVID-19. C’est pourquoi il est impératif de continuer à suivre rigoureusement les mesures d’hygiène et de santé publique, notamment le lavage fréquent des mains et la distanciation physique dans la mesure du possible.
 
Si vous présentez des symptômes de maladie ou que vous ressentez un malaise, nous vous encourageons fortement à rester chez vous et à consulter un médecin.

La COVID‑19 constitue-t-elle uniquement une menace pour les personnes âgées ou les jeunes sont aussi à risque?

La COVID‑19 peut infecter des personnes de tous les âges. Cependant, les personnes âgées et celles souffrant déjà d’autres maladies (asthme, diabète, maladie cardiaque) semblent plus susceptibles de tomber gravement malades lorsqu’elles contractent le virus. Peu importe notre âge, nous devons tous prendre des précautions pour nous protéger contre le virus, notamment en pratiquant une bonne hygiène des mains et une bonne hygiène respiratoire.

Pour en savoir davantage, lisez nos conseils pour les personnes exposées à un risque élevé de complications.

Existe-t-il un vaccin ou un traitement antiviral?

Il n'existe actuellement aucun vaccin ou traitement antiviral contre la souche de virus qui cause la COVID‑19. Le traitement des symptômes peut aider les gens à se rétablir. Si vous avez de la fièvre, de la toux ou de la difficulté à respirer, communiquez avec un médecin ou suivez les consignes des autorités sanitaires de votre région. C'est la meilleure façon de prendre soin de vous-même et d'arrêter la propagation de l'infection à votre famille et à d'autres personnes.

Peut-on prévenir ou traiter la maladie en prenant des antibiotiques?

Les antibiotiques attaquent les bactéries, pas les virus. La COVID‑19 étant provoquée par un virus, les antibiotiques ne sont pas une mesure de prévention ou de traitement appropriée contre la maladie. Toutefois, les personnes hospitalisées après avoir contracté la COVID‑19 pourraient se faire administrer des antibiotiques pour minimiser les risques de co-infection bactérienne.

Sources : Agence de la santé publique du Canada et Organisation mondiale de la Santé

Ressources supplémentaires

Sources d’information officielles