La Croix-Rouge canadienne se joint à la lutte contre les empoisonnements aux opioïdes

Sujets: Au Canada
OTTAWA | 29 mars 2021

La formation sur l’intervention en cas d’empoisonnement aux d’opioïdes et le système de distribution de naloxone ciblera les communautés sous-desservies
 
La Croix-Rouge canadienne est heureuse d’annoncer sa participation à l’initiative de Santé Canada annoncée aujourd’hui. Ce projet vise à réduire les décès liés aux empoisonnements aux opioïdes en facilitant l’accès à une formation sur l’intervention en cas d’empoisonnement aux opioïdes et l’utilisation de la naloxone, un médicament permettant de stabiliser les personnes empoisonnées le temps nécessaire pour obtenir une aide médicale.

À cet effet, la Croix-Rouge recevra un financement de 7,9 millions de dollars du Programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS) afin de collaborer avec Ambulance Saint-Jean pour assurer la prestation d’une formation sur l’intervention en cas d’empoisonnement aux opioïdes dans toutes les provinces et les territoires canadiens, sauf au Québec, où un programme similaire est déjà offert. Cette entente appelle également la Croix-Rouge canadienne et Ambulance Saint-Jean à créer et à maintenir des systèmes de distribution parallèles qui permettront aux Canadiens et Canadiennes hors Québec d’accéder plus facilement à la naloxone, un médicament permettant de renverser temporairement les effets des opioïdes sur l’organisme comme les arrêts respiratoires et la perte de conscience.

L’une des priorités du projet sera de venir en aide aux personnes les plus à risque de souffrir d’un empoisonnement aux opioïdes dans des communautés sous-desservies, éloignées, rurales ou autochtones et de sensibiliser les personnes susceptibles d’entrer en contact avec elles (p. ex. le personnel de refuges et de centres d’hébergement, les membres des équipes d’intervention d’urgence, les commerçants et les enseignants). 

« Dans le cadre de notre travail sur le terrain pour venir en aide à des personnes vulnérables, nous pouvons constater par nous-même les effets dévastateurs de la crise des opioïdes sur les familles et les communautés canadiennes, explique Conrad Sauvé, président et chef de la direction de la Croix-Rouge canadienne. C’est pourquoi nous sommes heureux d’avoir l’occasion de mettre les compétences et l’expérience de la Croix-Rouge au service d’une initiative qui, selon nous, est un élément essentiel pour tenter de résoudre des enjeux sanitaires et sociaux très complexes. »

Les opioïdes sont issus du pavot somnifère (ou pavot à opium) et regroupent l’héroïne, une drogue illégale, les opioïdes synthétiques et les analgésiques légaux prescrits sur ordonnance comme l’oxycodone, l’hydrocodone, la codéine, la morphine et plusieurs autres.

Les analgésiques à base d’opioïdes sont généralement sans danger lorsqu’ils sont pris sur une courte période et tels que prescrits par un médecin. Cependant, étant donné qu’ils produisent un sentiment d’euphorie en plus de soulager la douleur, il arrive qu’ils soient utilisés à mauvais escient ou en plus grande quantité que ce qui est prescrit.

La consommation régulière d’opioïdes peut entraîner la dépendance, des empoisonnements et même la mort. En outre, on constate qu’une quantité grandissante de drogues illégales au Canada sont contaminées par de puissants opioïdes comme le fentanyl.

Entre janvier 2016 et juin 2020, on a recensé 17 602 décès apparemment liés à la toxicité des opioïdes au Canada; 97 % de ces décès étaient accidentels.

On a également constaté une augmentation alarmante des décès causés par les opioïdes depuis le début de la pandémie de COVID-19.

« Ces données viennent confirmer plusieurs études menées en contexte de COVID-19 — y compris les nôtres — qui ont démontré à plusieurs reprises que la pandémie suscite des sentiments accrus de solitude, d’anxiété, d’incertitude professionnelle et de dépression chez un nombre grandissant de Canadiens et de Canadiennes, explique Conrad Sauvé. Il est facile d’imaginer les difficultés supplémentaires auxquelles pourrait devoir faire face une personne vulnérable déjà aux prises avec la toxicomanie. »

Même si Conrad Sauvé sait qu’il n’existe pas de solution unique à cette crise, il croit qu’une formation permettant de reconnaître les symptômes d’un empoisonnement aux opioïdes et d’intervenir rapidement est un élément essentiel de la solution. « L’objectif principal du projet sera de garder les Canadiens et les Canadiennes en vie tout en continuant d’essayer de trouver les causes fondamentales du problème. »

Au cours des 39 prochains mois, la Croix-Rouge prévoit offrir la formation sur l’intervention en cas d’empoisonnement aux opioïdes à 1,5 million de Canadiens et Canadiennes et aider des millions de membres du public à mieux comprendre les risques, les préjugés et les facteurs de vulnérabilité entourant l’abus d’opioïdes.

À la Croix-Rouge, le projet se déclinera en trois phases et commencera au printemps par l’intégration de la formation aux programmes de secourisme et de réanimation cardio-pulmonaire existants.

Dans le cadre de la deuxième étape du programme, qui devrait être mise en œuvre plus tard au cours de l’année 2021, la Croix-Rouge et Ambulance Saint-Jean fourniront l’accès à des formations spécifiques sur l’intervention en cas d’empoisonnement aux opioïdes et l’accès à la naloxone aux populations à risque et sous-desservies identifiées dans l’analyse présentement effectuée sous la direction du docteur Aaron Orkin, professeur adjoint à l’Université de Toronto.

Dans la troisième phase du projet, la Croix-Rouge et Ambulance Saint-Jean créeront des programmes complémentaires visant à permettre au grand public de suivre une formation autonome en ligne sur l’intervention en cas d’empoisonnement aux opioïdes et de se procurer des trousses de naloxone. La formation en ligne devrait être disponible à partir du début de 2022.

À propos de la Croix-Rouge canadienne
Que ce soit ici au pays ou à l’étranger, la Croix-Rouge s’assure d’être auprès de la population avant, pendant et après une catastrophe. Membre du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, qui est composé de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, du Comité international de la Croix-Rouge et de 192 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, la Croix-Rouge canadienne a pour mission d’aider les personnes et les communautés dans le besoin au Canada et dans le monde et renforcer leur résilience.
 

PERSONNES-RESSOURCES POUR LES MÉDIAS
En français : 1 888 418-9111
En anglais : 1 877 599-9602

 
Section Widgets