Cyberattaque contre le Comité international de la Croix-Rouge

Ottawa | 21 janvier 2022

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a récemment annoncé qu’une cyberattaque touchant les données personnelles et autres informations confidentielles de plus de 515 000 personnes dans le monde entier, y compris des personnes portées disparues et leurs proches ainsi que des personnes détenues, s’était produite. Cette cyberattaque touchait l’information recueillie dans le cadre du programme de rétablissement de liens familiaux, qui vise à réunir les membres de familles séparées par des conflits, des situations de violence, des mouvements migratoires et d’autres crises. Pour en savoir plus à ce sujet, cliquez ici.

Nous continuerons de collaborer étroitement avec le CICR pour mieux comprendre la situation à mesure que des renseignements émergeront. Comme la Croix-Rouge canadienne participe au programme international de rétablissement des liens familiaux, des résidentes et résidents du Canada qui tentent de reprendre contact avec des membres de leur famille à l’étranger pourraient être touchés par les retombées de cette cyberattaque, et tous les efforts nécessaires seront faits pour communiquer avec eux. La Croix-Rouge canadienne fera des mises à jour sur la situation, y compris sur les recours juridiques possibles, au fur et à mesure qu’elle aura plus de renseignements concrets.

La Croix-Rouge canadienne a mis en place des protocoles de sécurité rigoureux et accorde une très grande importance à la protection des renseignements personnels.

Depuis la cyberattaque, nous travaillons sans relâche pour comprendre les effets potentiels de cet incident sur nos opérations nationales. Après avoir mené un examen approfondi des systèmes utilisés dans le cadre des interventions d’urgence au Canada, nous sommes en mesure de confirmer qu’ils ont été épargnés, notamment parce que les plateformes d’inscription pour accéder aux services de la Croix-Rouge canadienne sont gérées séparément des systèmes utilisés par le CICR.

Le CICR publiera plus de détails sur cette cyberattaque à mesure qu’ils se préciseront.
Section Widgets