Au lendemain du sinistre, la Croix-Rouge canadienne envoie un hôpital mobile au Mozambique

Topics: Afrique, Situations d'urgence et catastrophes dans le monde, Nos réussites sur le terrain
25 mars 2019

03152019-Cyclone-Idai-ERU-2-600x400.jpg

Photo : Benjamin Suomela, La Croix-Rouge finlandaise


Alors que les bénévoles de la Croix-Rouge sont déjà à pied d’œuvre sur le terrain pour distribuer des articles de première nécessité et du matériel servant à la construction d’abris, l’hôpital mobile de la Croix-Rouge canadienne est en route vers le Mozambique où son équipe offrira des soins médicaux d’urgence aux victimes du cyclone Idai.

L’hôpital a la capacité d’offrir des services de santé, des soins chirurgicaux d’urgence ainsi que des services d’hospitalisation et de consultation externe à une population de 30 000 personnes.

Les risques sanitaires augmentent considérablement à la suite de catastrophes comme celle-ci, particulièrement les risques d’éclosion de maladies transmises par l’eau comme le choléra et la malaria. En plus de l’hôpital mobile canadien, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a aussi envoyé deux autres équipes de réponse aux urgences : l’une aménagera des installations sanitaires pour 20 000 personnes et l’autre fournira de l’eau potable à 15 000 personnes par jour.

Ces unités rassemblent des spécialistes techniques dûment formés ainsi que des modules d’équipement normalisés et préemballés, le tout pouvant être dépêché en très peu de temps sur le terrain pour prêter main-forte aux personnes vulnérables.

« La présence de ces équipes de réponse aux urgences sera essentielle pour prévenir la propagation de maladies hydriques et faire en sorte que la population locale dispose de l’aide dont elle a besoin », explique Jamie LeSueur, chef des opérations au Mozambique pour la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

La Croix-Rouge canadienne a créé le Fonds de secours : cyclone Idai et invite le public à faire un don pour venir en aide aux familles éprouvées par cette tragédie.
 

03152019-Cyclone-Idai-ERU-600x400.jpg

Photo : Corrie Butler / Croix-Rouge canadienne


Une famille de rescapés soulagée de trouver refuge

Les équipes médicales de la Croix-Rouge canadienne interviennent aux premières lignes de plusieurs crises chaque année, mais l’ampleur des besoins humanitaires continue d’augmenter.

Plus tôt cette semaine au port de Beira, au Mozambique, zone qui a été frappée de plein fouet par le cyclone Idai, des centaines de familles ont été secourues par les équipes de recherche et de sauvetage menant leurs opérations par bateaux et hélicoptères. L’accès aux survivants s’avère très difficile depuis le début de la crise, car certaines régions demeurent complètement inaccessibles.  

Louis, 23 ans, sa femme Isabelle, 20 ans, et leur nouveau-né de 4 mois, le petit Cefas, ont survécu à la tempête lorsqu’elle s’est abattue sur la ville de Beira, mais leur domicile et leurs effets personnels n’ont pas été épargnés.

« Le bien le plus précieux que j’ai perdu, ce sont mes livres », raconte Louis, un étudiant qui fréquente l’université locale. Depuis le cyclone, ils sont sans nouvelles de la famille d’Isabelle, qui vient de Buzi. Ils sont venus au port où les bénévoles s’activent à inscrire les survivants venant de cette région dans l’espoir d’obtenir des nouvelles.
« Nous sommes très inquiets, dit-il. Isabelle se fait beaucoup de souci. Mais nous sommes contents d’avoir la vie sauve, c’est l’essentiel. »

Donnez au Fonds de secours : cyclone Idai

Le cyclone ayant gravement perturbé le réseau de santé local, des centaines de milliers de personnes se retrouvent désormais privées de services de base et ont grandement besoin de soins médicaux. Bon nombre d’établissements de santé ont subi de graves dommages et n’ont plus l’électricité. Entretemps, ils dépendent des génératrices de la Croix-Rouge. Les inondations s’étendent sur plus de 3 000 kilomètres carrés, un territoire près de cinq fois la taille de Toronto.

Les Canadiens qui souhaitent venir en aide aux personnes touchées peuvent faire un don au profit du Fonds de secours : cyclone Idai. Les fonds amassés permettront à la Croix-Rouge d’apporter des secours, d’accompagner les gens dans leur rétablissement et de renforcer la résilience des personnes éprouvées.
 

Pour en savoir plus sur les ERU.