Les résidents de l’Alberta se remémorent la tornade de 1987

Sujets: Alberta, Situations d'urgence et catastrophes au Canada
13 août 2012

Les résidents de l’Alberta se remémorent la tornade de 1987


Imaginez un ciel qui s’assombrit, de la grêle et des pluies diluviennes qui se déchaînent et laissent ensuite place à une tornade : ce type de scénario reste à jamais gravé dans la mémoire des personnes qui l’ont vécu. C’est le cas des résidents d’Edmonton, en Alberta, qui ont vu une tornade de catégorie F4 s’abattre sur leur ville en 1987.

Le quotidien Metro a récemment souligné la date commémorative de cette tempête. Il s’agissait de la toute première tornade de cette force à être enregistrée dans la province. Dan Kulak, météorologue aux alertes d’Environnement Canada, a précisé que la province de l’Alberta connaît en moyenne 12 tornades par année.

« Par contre, une tornade d’une intensité telle qu’a connue la ville d’Edmonton en 1987 est chose peu courante au Canada », a affirmé M. Kulak.

Cet incident n’a tout de même pas eu que de mauvais côtés. En effet, les journalistes de Metro rapportent qu’il est à l’origine de l’amélioration des systèmes d’alerte aux tornades dans la région.

Selon Environnement Canada, la haute saison des tornades se situe de mai à septembre. Au Canada, les régions particulièrement vulnérables à ce type de catastrophe sont le sud de l’Ontario, le sud-ouest du Québec, l’Alberta et la région s’étalant entre Thunder Bay et le sud de la Saskatchewan.

Lorsqu’une urgence ou une catastrophe survient et que les victimes n’ont ni endroit où dormir, ni de quoi se mettre sous la dent, la Croix-Rouge leur vient en aide. Vous pouvez vous adresser à votre bureau local de la Croix-Rouge pour vous renseigner sur les mesures de préparation à prendre et sur les personnes à joindre si jamais vous vous retrouviez privé de vivres, d’un abri ou d’autres ressources vitales.