Bolivie

La Bolivie est un pays sans littoral situé en Amérique du Sud, le plus pauvre de cette région. En effet, un Bolivien sur 8 vit avec moins de 1,25 $ US par jour. Les groupes les plus vulnérables sont les femmes et les enfants des régions rurales ainsi que les autochtones qui forment 65 % de la population.

Au cours des 20 dernières années, les indicateurs de santé en Bolivie sont demeurés au 2e rang des plus faibles en Amérique latine, tandis que les taux de mortalité maternelle et infantile se sont classés au 2e rang des plus élevés. La malnutrition constitue un des graves problèmes de santé publique : la malnutrition chronique touche un enfant bolivien sur trois. De nombreux enfants souffrent de carences en micronutriments qui provoquent de hauts niveaux d’anémie. Les causes sont multiples, notamment l’absence de nutriments dans le régime alimentaire, l’accès restreint à de l’eau potable et aux services sanitaires de base, le peu d’information en matière de santé dont disposent les parents ainsi que la pauvreté généralisée.

La population autochtone bolivienne est particulièrement vulnérable aux conséquences de ces problèmes de santé. Quand les autochtones quittent leur collectivité rurale pour s’installer en ville en quête d’un meilleur accès aux ressources, ils se heurtent aux barrières linguistiques et aux différences culturelles qui limitent leur accès aux services de santé.

Programme de la Croix‑Rouge en la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants

En 2012, la Croix Rouge bolivienne, épaulée par la Croix Rouge canadienne et l’Initiative pour les micronutriments, a mis en œuvre un programme de santé et de nutrition maternelles et infantiles dont l’objet est de renforcer les liens entre les familles et les organismes municipaux ainsi que de promouvoir les bonnes pratiques de santé communautaire. Ce projet a accordé une place privilégiée aux activités de prévention telles que la promotion et l’amélioration des comportements sanitaires susceptibles de réduire la prévalence de maladies chez les enfants. L’allaitement maternel exclusif, la consommation de sels de réhydratation orale et le dépistage précoce de maladies sont au nombre des pratiques clés.

Le programme englobait diverses activités, notamment la formation de personnel sanitaire et de membres de la collectivité, des interventions post-partum auprès des mères et des nourrissons de moins d’un mois et des activités ciblant les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans. De plus, la Croix Rouge bolivienne a déployé une stratégie axée sur les communications visant à encourager et à habiliter les membres de la collectivité à prendre en charge la santé des femmes enceintes, des nouvelles mères, des nouveau-nés et des enfants de moins de 5 ans.

La participation des bénévoles de la Croix Rouge a été un facteur clé de la réussite de ce projet : ces derniers ont effectué des visites à domicile auprès des femmes enceintes, des nouvelles mères et de leur nouveau-né ainsi que des enfants de moins de 5 ans. Les bénévoles ont reçu une formation leur permettant de détecter les signes précoces de la malnutrition ou de maladies, et le cas échéant, d’orienter les personnes atteintes vers un centre de santé local où elles ont obtenu les soins médicaux requis. Ils ont également offert aux mères et aux femmes enceintes des conseils de nutrition personnalisés