La Croix-Rouge canadienne déploie sa clinique mobile en Haïti


Dans un effort commun avec la Croix-Rouge française, la Croix-Rouge canadienne déploie une clinique mobile ainsi qu’une équipe de neuf travailleurs humanitaires en Haïti, en collaboration avec la Croix-Rouge haïtienne et le ministère de la Santé d’Haïti.

La clinique mobile permettra à la Croix-Rouge de se rendre dans des communautés isolées afin d’y fournir des traitements pour les infections courantes comme le choléra et la malaria, les maladies chroniques, les traumatismes et les blessures mineures, en plus d’offrir des vaccins contre le tétanos et des soins prénataux de base.

La tempête a inondé des communautés, endommagé les systèmes d’assainissement, fait déborder les latrines et contaminé l’eau potableLes équipes de la Croix-Rouge haïtienne redoublent d’efforts dans les domaines de l’approvisionnement en eau potable, de l’assainissement et de l’hygiène dans le but d’endiguer la flambée de choléra qui continue de se répandre et de prévenir d’autres maladies d’origine hydrique dans les zones ravagées par l’ouragan Matthew.

En effet, la tempête a inondé des communautés, endommagé les systèmes d’assainissement, fait déborder les latrines et contaminé l’eau potable.

Les équipes d’évaluation de la Croix-Rouge dans le périmètre de la ville dévastée de Jérémie ont trouvé des systèmes de distribution d’eau et d’enlèvement des déchets en piètre état, des hôpitaux et des centres de traitement du choléra privés d’eau potable de même que des systèmes de drainage bouchés par les eaux usées et les débris de l’ouragan. Des spécialistes dépêchés sur le terrain signalent que les gens qui ne peuvent se payer de l’eau embouteillée consomment l’eau non traitée et s’en servent pour la lessive, ce qui favorise la propagation du choléra.

Par conséquent, le personnel de la Croix-Rouge et ses bénévoles sont à pied d’œuvre dans les communautés sinistrées pour distribuer des articles de secours indispensables comme des comprimés pour purifier l’eau, des solutions de chlore et des trousses d’hygiène.

Les équipes d’évaluation de la Croix-Rouge dans le périmètre de la ville dévastée de JérémieAu cours des jours et des semaines qui suivront, les employés et les bénévoles de la Croix-Rouge intensifieront leurs efforts de promotion de la santé et de l’hygiène, fourniront de l’eau potable aux établissements de santé et aux centres de traitement du choléra, relanceront les programmes de traitement, de distribution et d’entreposage des eaux qui étaient déjà en place avant l’ouragan, et aideront les autorités locales à retirer les débris solides, les déchets humains de même que les eaux stagnantes, véritables incubateurs à moustiques porteurs de maladies.

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (la Fédération internationale) ainsi que les sociétés partenaires ont déployé des spécialistes en traitement d’eau, en assainissement, en réduction de risques et en promotion de l’hygiène, en médecine d’urgence, en hébergement, en rétablissement des moyens de subsistance, en logistique et en systèmes de communication afin de soutenir les efforts humanitaires sur le terrain.

Le choléra est une maladie extrêmement contagieuse qui se propage par l’eau contaminée. Elle cause d’intenses diarrhées, des vomissements et la déshydratation, et peut provoquer la mort en quelques heures à défaut de traitement. En plus du choléra, l’impact de l’ouragan augmente le risque de propagation d’autres maladies d’origine hydrique et à transmission vectorielle.

Les Canadiens peuvent venir en aide aux victimes de l’ouragan Matthew en effectuant un don ici.
comments powered by Disqus