« Dès les premières images, je savais que je serais déployée. »

Cindy Baillargeon, bénévole Croix-Rouge de Terrebonne
Propos recueillis par Carl Boisvert


Les dernières semaines ont été mouvementées pour Cindy Baillargeon, bénévole Croix-Rouge de la région de Lanaudière, puisqu’elle les a passées en Alberta, auprès des sinistrés de Fort McMurray.
Lorsqu’elle a vu aux nouvelles les images du brasier, elle savait que la Croix-Rouge serait impliquée d’une façon ou d’une autre. Peu de temps après, un appel à la mobilisation bénévole a été lancé et, sans hésiter, elle a accepté le défi. « J’avais prévu le coup, j’avais dit à ma collègue de travail que si la Croix-Rouge avait besoin de moi là-bas, c’est certain que j’accepterais d’y aller pour quelques semaines. »
Si Cindy a pu être déployée si rapidement en Alberta, c’est qu’elle n’en est pas à sa première expérience. Étant responsable bénévole de son équipe d’intervention dans la MRC des Moulins à Terrebonne, elle s’est rendue à plusieurs reprises sur les lieux d’incendies dans sa région afin de prendre soin des sinistrés. L’an dernier, elle a également collaboré à l’évacuation des communautés autochtones touchées par les feux de forêt dans le nord de l'Ontario et, tout dernièrement, elle a été impliquée dans l'opération d’accueil des réfugiés syriens au pays.

En Alberta, Cindy était superviseur d’une équipe de bénévoles. « Nous nous sommes rendus dans plusieurs petites communautés éloignées entre Edmonton et Calgary. Nous avons rencontré beaucoup de gens sinistrés de Fort McMurray. Nous avons rapidement constaté que les besoins étaient immenses et que plusieurs étaient stressés, car, on le sait, la situation n'est pas évidente. Certains pleuraient et d’autres nous ont même fait pleurer tant leur témoignage était touchant. Une chose est certaine, ils étaient très reconnaissants envers le travail de la Croix-Rouge. »

Cindy reconnaît que chaque expérience vécue avec la Croix-Rouge est nouvelle et différente. « J'ai adoré mon implication en Alberta. La Croix-Rouge est une grande famille où l'on se sent utile. J’ai rencontré des bénévoles de partout à travers le Canada et même des collègues de la Croix-Rouge américaine. Je sais que je vais m’ennuyer d’eux jusqu'à la prochaine fois, car, si c'est possible, j’aimerais retourner en Alberta cet été pour soutenir à nouveau les opérations de la Croix-Rouge à Fort McMurray. »
 
comments powered by Disqus