beach-sea-coast-water-sand-ocean-460-(1).jpgAprès les semaines glaciales et les multiples tempêtes que nous avons eues cette année, vous serez nombreux à vous enfuir au cours des prochaines semaines. 

Mais avant de vous installer sur une chaise longue pour vous faire « toaster » des deux bords,  voici quelques conseils pour un voyage plus sécuritaire.
 



« Il fait chaud, on est bien » jusqu’à ce qu’on ne le soit plus
 
C’est un grand classique : vous ne vous êtes pas rendu compte que le soleil tapait autant ou vous vous êtes endormi sur une chaise longue…Il est un peu tard pour vous rappeler de vous couvrir la tête, bien vous hydrater (sans alcool!) mettre de la crème solaire (FPS 15 ou plus) et rester à l’ombre pendant le moment le plus chaud de la journée!
 
Si vous souffrez d’un coup de chaleur, il est important de refroidir votre température corporelle assez rapidement, notamment en prenant une douche et en buvant de l’eau à petites gorgées.
 
Quelle mouche t’a piqué? 
 
Même si on en entend un peu moins parler dans les médias, le virus du Zika n’a pas dit son dernier mot. Il demeure présent dans les Caraïbes, l'Amérique centrale et le Mexique, l'Amérique du Sud, l'Asie du Sud-Est, les îles de l'océan Pacifique et en Afrique central et occidentale.
 
En règle générale, le virus est bénin sauf si vous êtes enceinte ou que vous prévoyez de faire un bébé au cours des prochains mois puisque le Zika peut causer des anomalies congénitales graves chez les bébés. Et comme la maladie est transmissible sexuellement, le partenaire doit également s’abstenir de voyager dans une zone à risque. Dans le doute, consultez le site de Santé Canada.
 
Pour ce qui est des autres piqures d’insectes, nous vous rappelons
  • Si vous êtes allergiques à certains insectes ou aliments, ne partez jamais partir sans un auto-injecteur d’épinéphrine.
  • Si une personne semble avoir une réaction allergique ou anaphylactique, appelez le numéro d'urgence local. Les signes comprennent une éruption cutanée, des démangeaisons, un gonflement des mains, des pieds ou du visage ou un ralentissement de la respiration.
  • S’il s’agit d’une piqûre de méduses, voici ce que vous devez faut faire (et non, il ne faut surtout pas faire pipi sur la plaie)
 
Pour tous les autres bobos, nous vous invitons à télécharger notre application de premiers soins pour avoir les soins à prodiguer sous la main.
  
La mer, ce n’est pas votre piscine hors terre!

Même si vous savez bien nager, la mer comporte des dangers qu’il ne faut pas ignorer.  Revoici quelques règles de base :
 
  • Ne nagez pas seul
  • Respectez la signalisation affichée sur la plage. Les drapeaux ne sont pas des décorations.
  • Un gilet de sauvetage peut vous sauver la vie… si vous le portez correctement.
  • Boire de l’alcool et nager dans l'océan ne font pas bon ménage.

Si vous êtes emporté par un courant de fond :
• Ne paniquez pas. Essayez de flotter un peu si vous avez besoin de repos.
• Nagez en parallèle à la rive jusqu'à ce que vous ne vous sentiez plus tiré par la mer. Puis nagez ensuite vers la plage en diagonale, en vous éloignant de votre emplacement d'origine, afin de ne pas retourner au milieu du courant.
 
Sur ces quelques conseils amicaux, nous vous souhaitons un excellent voyage au soleil!
 
Prenez note que les informations données dans ce billet sont à titre indicatif seulement et ne remplacent pas une formation en secourisme. Pour connaître les partenaires de formation qui offrent des cours dans votre région, n'hésitez pas à communiquer avec le service à la clientèle au numéro sans frais 1 877 356-3226 ou à visiter notre site Internet