Par Angela Hill, déléguée canadienne de la Fédération internationale au Bangladesh 

Lors de sa toute première journée en service, la clinique mobile d’urgence de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge au Bangladesh a permis de sauver la vie du petit Mohammed Haris, âgé de 8 mois.
À son arrivée à la clinique, Mohammed respirait à peine, un de ses poumons s’étant affaissé à la suite d’une infection. Chaque respiration était laborieuse pour ses petits poumons.

L’équipe chirurgicale, composée de délégués provenant des quatre coins du monde, dont une infirmière de salle d’opération de la Croix-Rouge canadienne, a pu réparer le poumon endommagé grâce à une courte chirurgie. 

« Il avait de la difficulté à respirer, alors le chirurgien a décidé de poser un drain thoracique », raconte Genelle Leifso, de la Croix-Rouge canadienne. Après l’opération, le bébé respirait déjà beaucoup mieux. »

Croix-Rouge Bangladesh

La clinique, gérée par les Sociétés nationales de la Norvège et de la Finlande, reçoit le soutien de la Croix-Rouge canadienne. Ensemble, ces Sociétés travaillent sans relâche pour venir en aide aux personnes qui ont dû fuir la violence qui fait rage dans l’état de Rakhine, situé dans le nord du Myanmar. Elles réalisent ce travail essentiel grâce à leur partenariat avec le Croissant-Rouge du Bangladesh.

En plus de la salle d’opération, la clinique mobile dispose de trois autres salles, d’une salle d’accouchement offrant des soins aux mères, d’une salle de quarantaine et d’un laboratoire.

La Croix-Rouge s’affaire à prêter secours aux milliers de personnes vivant dans des camps et des abris de fortune, où règnent des conditions extrêmement précaires. Les réfugiés continuent d’arriver au Bangladesh, ayant fui la violence.

Depuis le 25 août 2017, plus d’un demi-million de personnes ont franchi la frontière du Bangladesh. Les besoins sont gigantesques, mais les équipes de la Croix-Rouge sont sur place pour venir en aide à ces populations démunies.

336bc1d7-0757-491e-907a-1fd18733d94b.jpeg

Grâce au soutien du gouvernement du Canada, la Croix-Rouge canadienne a déployé des travailleurs humanitaires au Bangladesh afin de répondre à cette urgence.

Lors de sa visite de la clinique mobile d'urgence de la Croix-Rouge au Bangladesh, Conrad Sauvé, président et chef de la direction de la Croix Rouge canadienne, a été impressionné par le travail d'équipe des délégués venus des quatre coins de la planète pour aider les réfugiés du Myanmar. 


Les Canadiens souhaitant venir en aide aux réfugiés du Myanmar sont invités à faire un don au Fonds de secours : Réfugiés du Myanmar.