DIH Maintenant 2021

fiche de IHL Maintenant 2021
Titre : DIH Maintenant – Une série spéciale d’apprentissage en ligne
 
Date : 31 mai au 4 juin 2021
 
Coût : gratuit
 
Le Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne (CREDP) de l'Université d'Ottawa et la Croix-Rouge canadienne sont à nouveau partenaires dans la création de la série spéciale d’apprentissage en ligne DIH MAINTENANT 2021 qui portera sur plusieurs enjeux du droit international humanitaire (DIH), tels que les situations au Yémen, l’Éthiopie et la crise du Tigré, ainsi que la protection de l'environnement et le DIH, et la violence sexuelle dans les conflits. La série comprend également une session d'introduction au DIH et un panel sur les carrières.
 
Cette série de cours GRATUITS, d’une durée de 90 minutes chacun et qui seront offerts en français et en anglais, aura lieu du 31 mai au 4 juin 2021. Les cours seront dispensés par des experts canadiens et internationaux provenant du milieu académique.
 
Les inscriptions sont désormais ouvertes. Si vous avez des questions, veuillez contacter Nicolas Leistenschneider (nicolas.leistenschneider@redcross.ca). Veuillez noter que M. Leistenschneider ne sera pas disponible pour répondre aux questions le jeudi pendant les présentations. Si vous avez des questions ce jour-là, veuillez les adresser à M. Cheung à roy.cheung@redcross.ca.

For English version, see here
 
Pour les notes biographiques des conférenciers, voir ici
 
Lundi 31 mai, 13h00-14h30 (HAE)
 
Session d'introduction
 
Conférencier : Marco Sassòli, Directeur, Académie de droit international humanitaire et de droits humains à Genève
 
Dans cette session, Marco Sassòli expliquera les bases du DIH, son application, ses sources et les défis actuels. Il abordera de nombreux points, notamment pourquoi l'existence d'un conflit armé est cruciale, la distinction entre civils et combattants ainsi que la distinction entre jus ad bellum et jus in bello. Sa conférence introductive s'appuiera sur des exemples et la pratique actuelle, et comprendra des aspects interactifs tels que des sondages et des questions-réponses.  La session de 90 minutes sera dense en informations, et vous permettra de vous mettre à niveau sur le cadre du DIH ou servira d'excellent rafraîchissement pour la semaine à venir !
Pour vous inscrire, cliquez ici.
 

Lundi 31 mai, 15h00-16h00 (HAE)
 
Les carrières en droit international humanitaire
 
Modérateur :
Chris Harland, adjoint et conseiller juridique, Comité international de la Croix-Rouge

Conférenciers :
Samit D'Cunha, délégué à la protection, Comité international de la Croix-Rouge
Elise Groulx, avocate spécialisée en droits humains
 
Dans cette session, nos intervenants, Samit D'Cunha et Elise Groulx parleront de leurs expériences dans le domaine du droit humanitaire. M. D'Cunha parlera de ses expériences au sein du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ainsi que de ses expériences dans le milieu universitaire et dans la société civile au sens large. Ces généreuses personnes partageront des idées, de l'inspiration et de la matière à réflexion sur les raisons pour lesquelles nous avons choisi ce domaine du droit et pourquoi nous nous y tenons !
Pour vous inscrire, cliquez ici.
 
 
Mardi 1er juin, 13h-14h30 (HAE)
 
Les conflits du Yémen
 
Conférenciers :
Omar Mekky, coordinateur juridique régional pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, Comité international de la Croix-Rouge
Rasha Jarhum, cofondatrice et directrice, Peace Track Initiative
 
Le conflit dévastateur qui sévit au Yémen est en cours depuis 2015. Il s'agit d'une situation complexe impliquant à la fois des groupes armés non étatiques et des armées nationales, avec de graves conséquences humanitaires Nos intervenants experts nous donneront un aperçu de la situation humanitaire sur le terrain, de la complexité politique et des questions juridiques qui doivent être résolues pour contribuer à améliorer le respect du DIH et atténuer les souffrances de la population yéménite.
Pour vous inscrire, cliquez ici.
 
 
Mercredi 2 juin, 13h00-14h30 (HAE)
 
Protéger l’environnement en conflit, le DIH comme solution
 
Conférenciers :
Mazin Qumsiyeh, Professeur, Universités de Bethlehem et Birzeit
Aung Thiri Shwesin, chargée de recherche en environnement à la Faculté des arts et des sciences de l'Université de Harvard
Iryna Nikolaieva, consultante, Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), coordinateur des projets de l'OSCE en Ukraine
 
La destruction de l'environnement comme tactique en temps de conflit armé est interdite par le droit humanitaire international. La destruction de l'environnement a également un impact à long terme sur les civils en détruisant l'agriculture, les zones d'habitation et les éléments essentiels à la survie des civils tels que la santé. Nos experts internationaux parleront de leurs nombreuses expériences en Palestine, au Myanmar et en Ukraine. À travers leurs présentations, nous explorerons les obstacles à la protection de l'environnement dans les conflits dont ils sont experts, et comment, avec l'utilisation du DIH, ils peuvent être surmontés.
Pour vous inscrire, cliquez ici.
 
 
Jeudi 3 juin, 13h00-14h30 (HAE)
 
L’Éthiopie et la crise au Tigré
 
Conférenciers :
Daniel Mekonnen, avocat spécialisé en droits humains
Lea Mehari, Fondatrice, Clinique de droit international humanitaire de l'Université d'Addis Abeba
 
Les combats actuels dans la région du Tigré, en Éthiopie, ont éclaté à la fin de l'année 2020. Cette crise est complexe et souvent négligée. Ses ramifications régionales, juridiques et humanitaires en font une question plus complexe qu'il n'y paraît. Nos intervenants experts donneront un aperçu du conflit actuel au Tigré et de ses conséquences juridiques et humanitaires à travers le prisme du droit international humanitaire.
Pour vous inscrire, cliquez ici.
 
 
Vendredi 4 juin, 13h00-14h30 (HAE)
 
Répondre à la violence sexuelle en conflit
 
Conférencières :
Valerie Oosterveld, Professeure, Faculté de droit, Western University
Margot Wallström, Ancienne ministre des Affaires étrangères, Suède (2014-2019)
Fati Ibrahim Makintami, avocate nigérienne
 
La violence sexuelle liée aux conflits est une « pratique répandue, systématique et invisible », selon la Cour suprême de la Colombie. Pour la faire connaître et remédier ainsi à son invisibilité, cet incroyable panel, composé de trois expertes, nous apportera des solutions et des défis issus de situations du monde entier, dans des forums pratiques, académiques et politiques. Ils nous permettront de voir quel impact la VSL peut avoir sur les victimes et les survivants, et quel rôle le DIH peut jouer pour aider à prévenir, répondre et atténuer la VSL.
Pour vous inscrire, cliquez ici.