La santé des mères, des nouveau-nés et des enfants au Libéria

CONTEXTE :

Population totale (2012) :
4 190 000

Probablité de mourir avant l’âge de 5 ans, pour 1 000 naissances vivantes (2012) :
75

Taux de mortalité maternelle, pour 100 000 naissances vivantes (2011) :
770

APERÇU DE LA SITUATION :

Grâce au soutien de la Croix-Rouge canadienne et du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement, la Croix-Rouge du Libéria met actuellement en œuvre un projet visant à améliorer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants (SMNE) au sein des comtés de Bomi, de Gbarpolu et de Grand Gedeh.
 

VIDÉOS :

Vous pouvez regarder vidéos ici.

Téléchargez le profil du Libéria (PDF)

ACTIVITÉS

La Croix-Rouge du Libéria collabore avec les collectivités et les ministères pertinents pour :

  • Mettre en œuvre une nouvelle approche élargie axée sur la la gestion communautaire intégrée des cas (GCIC) qui sollicitera l’aide de bénévoles en santé communautaire et de sages-femmes traditionnelles dûment formées dans le cadre d’une stratégie de soins de santé primaires.
  • Former les agents de santé communautaire afin qu’ils soient en mesure d’examiner, de traiter et de référer des enfants ainsi que d’assurer des services de santé clés à l’échelle du village.
  • Pourvoir les agents de santé communautaire de trousses pharmaceutiques qui garantiront à l’ensemble des villageois un meilleur accès à des médicaments essentiels.
  • Établir des liens entre les collectivités et les établissements de santé par l’entremise des comités de santé communautaire.
  • Offrir une formation au personnel du ministère de la Santé, aux bénévoles en santé communautaire de la Croix-Rouge et à leurs superviseurs ainsi qu’aux facilitateurs de la Croix-Rouge du Libéria sur les protocoles de la gestion communautaire intégrée des cas (GCIC), l’utilisation des trousses d’intervention de base dont le contenu reflétera leur capacité à reconnaître les symptômes d’un cas de malaria, de diarrhée ou d’infection respiratoire aiguë ainsi qu’à prodiguer des soins de santé maternelle et néonatale.
  • Former les agents de santé communautaire afin qu’ils soient en mesure d’influencer les comportements sanitaires et de sensibiliser la population aux enjeux clés en matière de SMNE par l’entremise de messages clés portant sur la malaria, la diarrhée, la pneumonie ainsi que sur les soins de santé néonatale et maternelle.
  • Former les agents de santé communautaire en premiers secours et en santé à base communautaire (PSSBC).
  • Mettre sur pied et renforcer les structures communautaires afin d’assurer leur responsabilisation et leur viabilité.

RÉSULTATS ESCOMPTÉS

Le projet vise les résultats suivants :

  • Lever les obstacles à l’accès aux services de santé.
  • Renforcer les capacités des fournisseurs de soins afin qu’ils soient en mesure de superviser les bénévoles en santé communautaire générale et d’offrir des services de la GCIC.
  • Établir des mécanismes d’aiguillages solides entre les collectivités et les établissements de santé à proximité.
  • Réduire à long terme le taux de morbidité et de mortalité chez les mères, les nouveaunés et les enfants de moins de 5 ans.
  • Améliorer la qualité des services offerts par le ministère de la Santé en matière de SMNE.
  • Accroître le recours aux services de SMNE et aux pratiques de prévention au niveau communautaire.
  • Consolider l’appui offert par la Croix-Rouge du Libéria au ministère de la Santé dans le cadre de la prestation de services de SMNE à l’échelle de la collectivité.

     
L’aide financière des Canadiens au profit des programmes de SMNE est essentielle pour produire des résultats notables. Aidez-nous à sauver des vies dès maintenant.