Protocoles de premiers soins auprès d’une personne inconsciente en contexte de COVID-19

Administrer les premiers soins en contexte de pandémie de COVID-19 peut soulever certaines inquiétudes en ce qui concerne la sécurité et les risques de transmission. Vous trouverez ci-dessous les protocoles à suivre lorsque vous prodiguez les premiers soins à une personne inconsciente.

Selon l’Agence de la santé publique du Canada, la situation liée à la pandémie de COVID-19 évolue rapidement, et les risques auxquels nous sommes exposés varient d’un endroit à l’autre. Lorsqu’une personne est victime d’un arrêt cardiaque, si le secouriste est inquiet qu’elle souffre de symptômes respiratoires, il peut choisir de faire le bouche-à-bouche ou non. Il reste néanmoins important d’appeler les services d’urgence et de trouver un DEA. Si le secouriste choisit de donner des insufflations, il peut également se protéger en employant une barrière de protection, comme un masque de poche.

La RCR avec insufflations est recommandée pour les personnes formées en RCR, mais l’option sans insufflations peut être administrée en attendant l’arrivée des secours si le secouriste préfère éviter tout contact direct avec la bouche d’un étranger ou craint que la personne souffre de la COVID‑19. S’il choisit d’employer la technique des compressions thoraciques seules, le secouriste doit d’abord appeler le 9-1-1, placer un morceau de tissu, une serviette ou un vêtement sur la bouche de la personne pour éviter les risques de transmission du virus par l’air ou la salive contaminés, puis faire des compressions fortes et rapides au centre de la poitrine de la personne jusqu’à l’arrivée de secours professionnels. Si le secouriste estime que la personne est susceptible d’avoir contracté la COVID‑19, il doit faire part de cette information au répartiteur des services d’urgence afin que les personnes dépêchées sur place soient au courant du risque de transmission de la maladie.