Communauté Autochtones

Plus récents billets

Honorer la mémoire des victimes des pensionnats autochtones par l’art

Danielle Robinson porte une jupe à rubans, une pièce de vêtement que portent traditionnellement les femmes autochtones.

Au printemps 2021, lorsque les médias ont révélé que les dépouilles d’enfants autochtones avaient été découvertes sur le site d’un ancien pensionnat autochtone, Danielle Robinson ne savait pas comment se sentir. Durant les jours qui ont suivi, elle s’est abstenue de réfléchir à cette nouvelle et d’en parler. D’origine anichinabée, Danielle travaille pour la Croix-Rouge canadienne depuis août 2020 et met au service de l’organisation son expérience personnelle et son expertise en santé publique acquise au deuxième cycle.

Danielle Robinson porte une jupe à rubans, une pièce de vêtement que portent traditionnellement les femmes autochtones.

Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

La silhouette d'un danseur indigène, les bras écartés dans un champ.

Pour la Croix‑Rouge canadienne, la reconnaissance de ce nouveau congé national va bien au-delà d’un engagement à l’égard de la réconciliation. C’est l’occasion pour nous tous d’approfondir notre compréhension des événements et expériences qui ont contribué aux inégalités dont souffrent les personnes autochtones, et de constater la force culturelle de cette communauté.

La silhouette d'un danseur indigène, les bras écartés dans un champ.

Abonnez-vous pour obtenir des conseils de sécurité, des histoires du terrain et des informations sur la façon de vous engager auprès de la Croix-Rouge canadienne.

La Croix-Rouge canadienne respecte votre vie privée. Nous ne partagerons ni ne vendrons votre adresse courriel à qui que ce soit. Consultez notre politique de confidentialité.

À propos

Ce blogue de la Croix-Rouge est un lieu d’échange entre les bénévoles, les employés, les donateurs, les partenaires et tous ceux qui s’intéressent à la mission de la Croix-Rouge ici et ailleurs dans le monde.

Archives